le sous sol

la maison

- bedroom : la chambre / kitchen : la cuisine

- bathroom : la salle de bains / restroom : les toilettes

- office : le bureau / hallway : le couloir

- living-room : le salon / dining-room : la salle à manger

- garage : le garage / basement : le sous-sol

- attic : le grenier / cellar : la cave / garden : le jardin 


- first floor : le premier étage / stairs : les escaliers

- floor : le sol / roof : le toit / ceiling : le plafond

- door : la porte / window : la fenêtre / wall : le mur

- plug : la prise / light switch : l’interrupteur (m) / door knob : la poignée


la cuisine :

- fridge : le réfrigérateur / freezer : le congélateur

- sink : l’évier (m) / oven : le four / bin : la poubelle

- micro-wave : le micro-ondes / dishwasher : le lave-vaisselle 

- plate : l’assiette (f) / knife : le couteau / fork : la fourchette / spoon : la cuillère

- tray : le plateau / dish towel : le torchon / sponge : l’éponge (f)

- saucepan : la casserole / pan : la poêle

- coffee pot : la cafetière / tea pot : la théière / pantry : le garde-manger


la salle de bain :

- shower : la douche / bath : la baignoire / washbasin : le lavabo 

- bath towel : la serviette de bains / wash glove : le gant de toilette

- shampoo : le shampoing / conditioner : l’après-shampoing

- body wash : le savon / le gel douche / soap : le savon

- hairbrush : la brosse (à cheveux) / comb : le peigne

- hairdryer : le sèche-cheveux


la chambre :

- bed : le lit / bedside table : la table de chevet

- closet : la penderie / chest of drawers : la commode

- pillow : l’oreiller (m) / blanket : la couverture / sheet : le drap

- bed set : la parure de lit / mattress : le matelas


le bureau :

- desk : le bureau

- office chair : la chaise de bureau

- computer : l’ordinateur (m)

- files : les dossiers (m)


le salon :

- couch : le canapé / armchair : le fauteuil

- coffee table : la table basse / trinket : le bibelot / clock : l’horloge (f)

- TV : la télévision / DVD player : le lecteur DVD

- houseplant : la plante verte / rug : le tapis / vase : le vase

- shelf : l’étagère (f) / books : les livres (m) / bookshelf : la bibliothèque


la buanderie :  

- washing machine : la machine à laver / drying machine : le sèche-linge / dirty laundry : le linge sale

- detergent : la lessive / fabric softener : l’adoucissant

- laundry basket : le panier à linge / clothes pegs : les pinces à linge (f) / drying rack : l’étendoir à linge (m)

- ironing board : la table à repasser / iron : le fer à repasser

- vacuum cleaner : l’aspirateur (m) / broom : le balai / dust trap : le ramasse-poussière / floor cloth : la serpillère

Je termine mon existence dans mon petit coin, où j'essaie piteusement de me consoler, d'ailleurs sans succès, en me disant qu'un homme intelligent ne parvient jamais à devenir quelque chose et que seul un imbécile y réussit.
—  Fiodor Dostoïevski, Les Carnets du sous-sol, 1864
Y à de la colère  dans les poèmes et du sang dans nos téléphones portables.
Y à des enfants sous nos baskets et une pièce de monnaie sous mon oreiller.
Y à des blagues carambar au journal télévisé et des casinos dans les caisses de l'état.
Y à plus d'espoir dans les chansons et des dépressions dans les rayons.
Y à le pétrole des sous-sols dans les nuages et la rage des adolescents dans chacun de ses coups de reins.
Y à de l'huile de moteur dans nos artères, un nid d'oiseau dans mon resto.
Y à le rire des enfants qu'on a pas eu dans du papier toilette,
une génération pleine de lumière et d'artistes
étouffée au fond d'un préservatif.
Y à des connards dans tous les cœurs et des poètes au bouts des cordes. 
Y à plus d'amour dans les je t'aime et plus de désirs que de centres commerciaux. 
Y à des génies dans les asiles et des larmes sur les peintures.
Y à des armes dans les sacs de billes et du plastique sous les jupes des filles.
—  Y à de la colère dans les poèmes

« Durant toute cette journée, les Turcs firent, par toute la cité, un grand carnage de chrétiens. Le sang coulait sur la terre comme s’il en pleuvait et formait de vrais ruisseaux… Georges Phrantzès [diplomate et écrivain byzantin de l’époque] dit aussi que, “en certains endroits, le sol disparaissait sous les cadavres et que l’on ne pouvait passer par les rues”. […] Ils volent, dérobent, tuent, […] font captifs femmes, enfants, vieillards, jeunes gens, moines, hommes de tous âges, de toutes conditions. […] Ils prenaient les trésors et les vases sacrés, dépeçaient les reliques et les jetaient au vent ; ils exhibaient dans les rues puis dans leurs camps, le soir, des crucifix montrant le Christ coiffé de l’un de leurs bonnets rouges. De Sainte-Sophie, ils firent d’abord une écurie. Un nombre incalculable de manuscrits précieux, ouvrages des auteurs grecs ou latins de l’Antiquité, furent brûlés ou déchirés. Les religieuses, violées par les équipages des galères, étaient vendues aux enchères. […] Cette cohue de toutes les nations, ces brutes effrénées, se ruaient dans les maisons, arrachaient les femmes, les traînaient, les déchiraient ou les forçaient, les déshonoraient, les violentaient de cent façons aux yeux de tous dans les carrefours. Pendant trois jours, ce fut aussi une terrible chasse et un immense marché aux esclaves. […] Aucune bataille, aucune conquête n’avait jamais donné en si peu de temps autant de captifs. Ils furent vendus et revendus par la soldatesque puis par les mercantis de toutes sortes, séparés les uns des autres, promis aux travaux misérables jusqu’aux plus lointaines provinces du monde musulman. […] Mehmet avait ordonné que les familles des dignitaires grecs soient réduites à la plus dure et à la plus humiliante des servitudes. Il s’était fait réserver les filles les plus belles et les plus jeunes adolescents et il fit don de quarante très jeunes gens et de quarante vierges au pacha de Babylone. D’autres enfants grecs furent envoyés jusqu’à Tunis et à Grenade. […] Les habitants de Constantinople échappés aux massacres et à l’esclavage avaient fui. Ce n’était plus qu’une ville en grande partie dévastée et vide d’hommes. […] La chute de l’Empire byzantin marquait la fin d’un monde et jetait à bas l’héritage de l’antique Rome. »
Rappelons que Mehmet II (Mohamed II) ne rêva « que d’entrer en maître dans cette Constantinople chrétienne, qu’il voulait capitale de l’Islam. Ce jeune homme cultivé… ami des arts et des lettres, avait fait massacrer ses frères en bas âge et faisait, à chaque campagne, scier en deux ou empaler les chefs ennemis prisonniers ».

Jacques Heers, Chute et mort de Constantinople, Paris 2017

3

R I P  Wes Craven  (1939-2015)

10

Le Dispensaire

Avant sa mort, la Barone de Poilly avait demandé à son fils de continuer ses œuvres de bienfaisance en fondant, un dispensaire pouvant contenir 10 lits. 

Si bien qu’en 1912, le nouveau pavillon, doté des perfectionnements modernes, était inauguré.

Son fonctionnement fut de courte durée, les Allemands l'ayant détruit en 1917.

Non reconstruit, il ne reste aujourd'hui que les sous-sols qui servirent d'abris à des familles rentrées en 1919.

Photo novembre 2015

-Domii

LES PIÈCES DE LA MAISON - ROOMS OF THE HOUSE

la pièce - room

la chambre - bedroom

la salle de bains - bathroom

la salle à manger - dining room

la cuisine - kitchen 

la salle de jeux - playroom

la salle télé, la salle TV - TV room

la chambre d'appoint, la chambre d'amis - spare room, guest room

la cave - cellar 

la buanderie - laundry room

l'entrée (f) - entranceway 

le salon, la salle de séjour, le séjour, le living - living room

le bureau - office, study

le grenier - attic

le sous-sol - basement

le garage - garage

le hall d'entrée - foyer

le couloir - corridor, hallway

l'escalier (m) - staircase

les toilettes (always pl.) - toilet, restroom