le couvent

C’est Frendredi / or french friday

en l’honneur de ce jour et parce que la fille a une terrible envie de sucré, voilà une ôde à nos boulangerie/pâtisserie (et aussi parce que un post se balade sur le fait que nos amis ailleurs n’ont pas tous la chance d’en avoir)

oh bonjour Madame! aujourd’hui c’est vendredi, pas le jour de Où est Charlie pardieu!

C’est moi ou y a des douceurs qui ressemblent à un truc louche?

Saviez-vous que le Paris-Brest est l’invention d’un astrophysicien qui étudiait les trou de verres? Non, je déconne, c’était surement une nonne parce qu’elles ont tout inventé niveau pâtisserie. ons’embête pas mal dans les couvents.

“Qu’on lui coupe les miches!” s’exclama la reine de coeur en voyant Alice*

*seulement dans la version française se trouvant dans la villa medicis, avec la voix de Jeanne Moreau.

Les macarons : remis au goût du jour par un patissier parisien bourré de tunes et qu’est même pas capable de sourire (et qui as l’air aussi sympa qu’une porte de prison). 

Religieuses prétentieuses qui n’ont apparemment pas les mêmes valeurs et qui doivent s’appeller Marie-Chantal je pense.