le condors

2

Terry Stewart  - Une fille pourrie

Terry Stewart started out in the detective novel in 1947. His novels all said “Terry Stewart, adapted from american by Serge Arcouet”. 

Serge Arcouet was his real name. Between 1947 and 1953, signing Terry Stewart or Russ Rasher, he wrote circa twenty hard novels, (some were very hard), assuming violence as indispensable. Some of his novels  point him out as a master of hard-boiled, holding easily  the comparison with his American colleagues. He was the first French author to be published in the legendary “Série Noire” directed by Marcel Duhamel. Thereafter, he became one of the mainstays of Editions Fleuve Noir where, between 1954 and 1967, under the pseudonym Serge Laforest, he gave 35 detective novels and 80 espionage novels featuring CIA agent Paul Gaunce and his wife Tamara.

He also worked for Roger Dermée. Here, “Une fille pourrie”, published in 1952, Editions Le Condor and Le Fetiche, without mention of collection.

publisher: Le Condor & Le Fétiche, Roubaix, France

publishing director: Roger Dermée

source:amsaklapper’s collection

Se sentir pousser des ailes, adapter masques et rôles, planer avec le condor, se faufiler dans les ruines , caresser des chevelures, brûler dans tous les héros, s’éveiller s’émerveiller…
—  Michel Butor
Se sentir pousser des ailes
adapter masques et rôles
planer avec le condor
se faufiler dans les ruines
caresser des chevelures
brûler dans tous les héros
s’éveiller s’émerveiller
— 

Michel Butor À la frontière

Star Wars en VF, la compil

Cherchez pas, j’avais juste envie de rassembler les trucs que j’aime bien à propos de la VF de la trilogie classique.

1) Obi-Wan a la voix de Gargamel, C-3PO celle d’Astérix et Han celle de Magnum. C’est beau les doublages des années 80 (oui, bon, 77 le premier, je sais. Et on dirait que je me moque, mais ce sont de super acteurs avec une voxographie plus longue que mon bras, faut pas croire)

2) Yan Solo et Z-6PO (ça, ça vient tout juste d’être rectifié dans l’épisode VII, mieux vaut tard que jamais)

3) Chiktabba, Jabba le forestier et le Millenium Condor (uniquement sur l’épisode IV, ouf. Respect pour la tentative de trad de Chewbacca quand même : Chewbacca > chew + tobacco? > chique tabac > chiktabba. Fallait y penser) 

4) DARK VADOR.  (ça, bah… c’est définitif. vive l’exception culturelle française)

5) Luc Courleciel. On y a échappé, mais ! c’était encore inscrit dans le premier générique, la preuve :

(Ouais c’est un peu flou, mais c’est pas tout jeune)

(Vous aussi vous regrettez presque que ça soit pas passé? Non? Que moi? Roh, avouez que ça aurait été marrant)

6)  “J’ai senti votre odeur méphitique dès que je suis montée à bord”

Juste… Wow. La réplique est déjà culte en VO, mais ça, c’est vraiment l’adaptation qui me laisse sur le cul. Comment on en est arrivé là ?

”alors… foul stench, foul stench, je traduis ça comment, une odeur… nauséabonde ? putride ? Naaaan, trop classique je peux faire mieux, en cherchant un peu… ah ? ah ? putain ça y est je tiens le bon mot MÉPHITIQUE c’est parfait ils vont pas en revenir sérieux je suis trop bon”

Sans déconner je crois ne jamais avoir entendu ou relu ce mot ailleurs, je suis fan.

EDIT: une compil dans la compil ? spécial Yan Solo ? mais bien sûr ! (pensée émue pour Francis Lax)

7) “Vous avez des ptits ennuis dans c’bled ?” (Some kind of local trouble?)     

8)  “M'énerve pas, ptit gars, prend ta pelle et ton seau et va jouer" (Watch your mouth, kid, or you're going to find yourself floating home.)

9)  “Piloter un engin dans l'hyperespace c'est autre chose qu'une moissonneuse batteuse !”

Merci Yan, on s’en serait pas douté ^^ (je dois admettre que cette réplique là est étonnament fidèle à l’originale : Traveling through hyperspace isn’t         like dusting crops, mais elle tellement magique)

10) “Tu crois qu'une princesse et un zigoto comme moi… ?“ (Do you think a princess and a guy like me...)

11) “Moi, je suis mal fichu ?” (Who’s scruffy looking ?)