le belge

French Food Vocabulary

inspired by @duolingoandchill-remade and @franlearnslanguages Portuguese food posts, linked here and here

NOUNS / NOMS

food- la nourriture

meal - le repas

breakfast- le petit-déjeuner

lunch- le déjeuner

dinner- le dîner (Fr), le souper (Belg, Sui, Can)

hunger- la faim

thirst- le soif

apple- la pomme

avocado- l’avocat (m)

banana- la banane

bean- l’haricot (m)

beef- le bœuf

beer- la bière

berry- la baie

blackberry- la mûre

blueberry- la myrtille, le bleuet (Can)

bottle- la bouteille

bowl- le bol

bread- le pan

butter- la beurre

candy- le bonbon

candy- le gâteau

can- le bidon

carrot- la carrotte

cheese- le fromage

chicken- le poulet

chocolate- le chocolat

chopstick- la baguette

coffee- le café

cook- le cuisinier (-ière)

cookie- le biscuit

cup/mug- le tasse

diet- le regime, la diète

drink- le boisson

egg- l’œuf (m)

fish- le poisson

fork- une forchette

fruit- le fruit

garlic- l’ail (m)

glass- le verre

grape- le raisin

ice cream- la glace

juice- le jus

kiwi- le kiwi

knife- le couteau

lemon- le citron

lime- le citron vert, la lime (Can)

meat- la viande

milk- le lait

oil- l’huile (f)

onion- l’oignon (m)

orange- l’orange (f)

pasta- les pâtes (f)

peach- la pêche

pear- la poire

pepper- le poivre

pineapple- l’ananas (m)

plate- l’assiette (f)

pork- le porc

potato- le pomme de terre, la patate (inf)

raspberry- une framboise

rice- le riz

salt- le sel

sandwich- le sandwich

sauce- la sauce

soup- la soupe

spoon- la cuillère

sugar- le sucre

strawberry- une fraise

tea- le thé

tomato- la tomate

vegetable- le légume

water- l’eau (f)

watermelon- la pastèque

wine- le vin


VERBS / VERBES

to eat- manger

to drink- boire

to cook- faire la cuisine, cuisinier

to cut- couper

to boil- faire bouillir

to taste- goûter


ADJECTIVES / ADJECTIFS

bitter- amer

delicious- délicieux

fried- frit

salty- salé

sour- aigre

sweet- sucré

L’autre jour je me suis demandé s’il existait des historiens de l’humour, capable de dater un texte ou un film uniquement en se basant sur le type d’humour utilisé.
Parce que c’est quand même un témoin fort des préoccupations et des dynamiques sociales d’une époque.

Genre, l’autre jour, j’ai maté un vieil épisode de Koh-Lanta (donc genre première décennie 2000) et les candidats n’arrêtait pas de faire des blagues sur les blonds et les blondes ! Genre, au lieu de dire “con/conne”, ils disaient “blond/blonde”.
Et je me suis souvenu que, effectivement, à l’époque, c’est normal ! Il y avait des one man show entier sur le sujet. On connaissait TOUS des histoires drôles sur les blonds (en positif ou en négatif).
Et aujourd’hui : plus rien. L’intégralité de cette forme d’humour a entièrement disparu. Elle s’est dissipé dans l’univers. Je trouve ça incroyable.

Idem pour les blagues sur les belle-mères, les épouses, les belges… Ce qui a pu être pas le passé la forme “basique” d’humour a totalement cessé d’exister.

Mais, en même temps, je me dis qu’un historien de l’humour aurait un mal fou à bosser correctement, vu à quel point l’humour vieux d’à peine 20 ans nous paraît totalement imperméable, aujourd’hui.
Genre regardez des spectacles humoristiques des années 60 : vous allez souffrir. Ou plutôt, vous ne comprendrez même pas pourquoi les gens rient.

Alors imaginez de l’humour d’il y a 100 ou 200 ans !

Si ça se trouve, on croit fermement à des pans entiers de l’Histoire médiévale qui ne sont en réalité basés que sur des bouts de sketchs qui n’étaient drôles que si on y était !

youtube

LA MINUTE BELGE - Le pain français

I thought I could share this because it’s pretty funny and cute. Also, if you learn French and wanna hear a Belgian accent, this is a good opportunity.

There are more videos like that on this channel. Check it out!

as requested...

@britishdetectives requested, and @anotherkitchenette seconded, shirtless Foyle eating waffles. I do my best. Apologies for my schoolgirl French.



Petit-déjeuner anglais ou belge? the landlady had said, and Christopher, impatient for her to leave them, had answered de rien, merci. Rosalind had laughed and said je voudrai le petit déjeuner belge, mais anglais pour mon mari, s’il vous plait.

When he woke, the first thing he noted was that the sun came from a different angle than in his own bedroom, and next that he could feel smooth sheets against all his skin from shoulder to heel, and finally that the bed was warm beside him. He opened his eyes as the door creaked.

Rosalind slipped in barefoot, wrapped in his dressing gown belted with the scarf she’d worn on the train yesterday.  She had a laden tray in her hands, and her dark hair hanging loose down her back, and her eyes sparkled as she said “Good morning, Mr. Foyle.”

“Good morning, Mrs. Fo-oh!” He grabbed at the sheet as he sat up.

“Don’t worry on my account.” The chuckle in her voice was somehow more delightful than an open laugh. “Madame assured me she won’t want to do the room until afternoon. We won’t be disturbed.” She put the tray down on the bed, went back to latch the door, then shed the dressing gown as quickly as a fish slipping out of a net. She, too, was naked beneath, all rosy skin and dark curls.  She climbed into bed beside him and pulled the tray closer, half over his lap and half over her own, before she kissed him.

The china rattled on the tray with their movements and regretfully Christopher turned his attention to adjusting the pillows. His stomach growled, and he reflected that Rosalind had been right to countermand his dismissal of breakfast.

On his plate there was a hearty slice of black pudding, a fried egg, beans, and a grilled tomato; on Rosalind’s there stood a thing like an outsized honeycomb made of bread. When she saw him looking at it she broke off a piece with her fingers and held it out for him.

“It’s called a gaufre,” she said. “It’s a bit like a crumpet, with more air in it.”

He nipped her fingers in fun as he took it in his mouth. She trailed her hand along his arm as he chewed. It was light and crisp, and not as sweet as he’d imagined. “Delicious,” he said, and kissed her again.

L’accessibilité française !

Avant lecture : PMR veut dire Personne à Mobilité Réduite

Ce texte me tenait à coeur. Malgré mon handicap j’ai pu voyager dans le Monde et en France. Après mon dernier voyage de cet été, j’ai pu constater le retard français sur l’accessibilité. Beaucoup de personnes ne s’en rendent pas compte. “Mais si le progrès est en marche !” Et non.
Cet article contient donc beaucoup de blablabla, j’ai essayé de résumer au mieux ma vision de la chose. Basé que sur du vécu. Et pour la France, vous allez être choqués haha Bon j’avoue, par moment ça fait “fille vénère qui va t’écraser la gueule avec ses roues” mais en vrai je suis calme.

Tout d'abord merci aux USA, oui c'est loin de l'Europe mais ça compte.

Commençons par l’aéroport. J’arrive de Francfort à Orlando. On me fait sortir la première, mon fauteuil m’attends à la sortie. En France ? Je vous raconte ça plus bas… Aux USA, on est gentil. On entraide les personnes (handi’ ou non). Du style, il y a eu une averse à Orlando. Mes roues avant sont restées bloquées dans des dalles, même pas besoin de demander, qu'une personne venait aider mon père avec ma chaise !
On rigole avec moi de ma situation. Une fillette m’a même dit que je ressemblais à Merida.
A Disneyworld, je fais la queue comme tout le monde. Je ne passe pas par les sorties comme à Disneyland Paris. Pourquoi? Car je suis une personne comme une autre, donc la règle est la même pour tous. D'ailleurs chaque manège a sa place PMR où on peut faire rentrer le fauteuil. Sauf pour “le train de la mine” et sensations fortes, mais on va pas leur en vouloir. Sur le coup, on te fait rentrer dans un wagon normal. Et Universal Studios ainsi qu’Orlando, sont bien agencés.
A New York, un peu plus compliqué à cause des dalles dans certains quartiers, mais sinon c'est plus accessible qu'en France. Pour le peu que j’ai vu.
Et la cabine d'essayage PMR, dans plusieurs magasins, qui fait la taille de ma chambre… J'ai halluciné. Genre on peut rentrer à 5 fauteuils roulants ! (PARTY HARD A H&M YOUHOUUU)
Puis ailleurs aux USA c'est aussi bien, d'après des témoignages de confrères roulants (via blogs). Tel qu’en Californie.

Passons à l'Europe.

Espagne : A Barcelone, selon les quartiers ça l'est plus. En général, les trottoirs sont abaissés, des rampes et ascenseurs dans les magasins (grande marques ou non!). J'y vais chaque année, c'est pour vous dire comment c'est plaisant.
A Ibiza, j'y suis restée une journée. Même avis que pour Barcelone. On me prévient même quand un lieu n'est pas accessible, et ça c’est gentil.

Bruxelles, sur 10 arrêts de métros, 8 sont accessibles. (en gros) Ascenseur, petite rampe posée par le conducteur. Plutôt cool.
Seul bémol de cette grande ville : les vieux quartiers comme la Grande Place, sont remplis de pavés et de gros trottoirs. Et vraiment ça fait super mal à la longue, à cause des vibrations constantes et des secousses. Les magasins sont inaccessibles. Mais tout bétonner enlèverait du charme. Après dans les nouveaux quartiers, c'est parfait ! Et pas mal de quartiers sont prévus pour les sourds et aveugles. Avec des marquages au sol et des panneaux interactifs. Pour l’Atomium je ne paie pas comme une partie n’est pas accessible.


Et maintenant la crème de la crème européenne. L'Angleterre.

Merci d'avoir abaissé tous les trottoirs, sans rebords, rien. Et d'avoir mis des marquages au sol pour les aveugles comme à Bruxelles.
D'avoir adapté tous vos bus sauf 2 lignes (car ces bus sont anciens donc au patrimoine). Même des métros.
Le petit geste que j’apprécie c’est quand le conducteur de bus s’arrête et il se rend compte que la rampe se déplie devant un obstacle (poteau, trou…). Que faire ? Et bien, il se décale, pour que je puisse y accéder avec facilité. En France ? HAHAHAHA Je suis en mode “mission impossible”. Le gars s’en fout complet.

Pour les magasins, il y a des ascenseurs même pour un demi-étage. (ou 3 marches). Des rampes, des pentes… Et si rien n'est prévu, les vendeurs viennent m'aider. Et les chiens guides sont autorisés. Normal me direz-vous? Pas en France par endroit, “ce n'est qu'un chien”. Oui je l’ai déjà entendu.
Et magie ! Les cabines d'essayages handi sont… Libres ! Pas de cartons, rien ! Le rêve. Car en France, ça les fait chier quand un handicapé arrive.  
“Vous pouvez aller dans une autre cabine? Faut enlever tous les cartons…” Mais oui! Et mon fauteuil je le range dans ma poche ? (j’en parle plus en bas)

En Angleterre, des menus de restaurant sont en brailles.

Et merci de me demander si je veux une aide pour monter dans le train alors qu'en France je vais la chercher.
De nous accepter au travail, et de le rendre adapté. J'en ai croisé des travailleurs anglais sur fauteuil (et souvent plus imposant que le mien), en costard cravate avec les collègues lors de la pause bière ! Et franchement, ça fait plaisir. C’est une des raisons que je veut aller vivre là-bas : on te voit comme une personne “normale”. Pas seulement par la famille et les amis mais par tout le monde.

A Brighton une fête foraine est accessible. Elle est faite sur des morceaux de bois. Donc les roues s’y bloquent. Mais comme les anglais ne sont pas cons, hop ils ont fait un chemin plat ! Après tout, tout le monde a le droit de s'amuser !

Merci à eux de comprendre le mot “égalité”. *verse sa larme*


Et maintenant parlons France ! Si t'es handi, t'es niqué. T’as même pas envie de sortir tellement que c’est la merde.

Ils ont décaler la loi sur l'accessibilité pour 2018 au lieu de 2015. Rappelez-moi le parti du président svp ? Car le côté social il y est pas là. Donc évidemment tout le monde se dit “on a le temps!” Et à la date prévue, on re-décale. Comme ça l’a était il y a 20 ans.

Coté transports : les arrêts de tramways sont non conforme. Soit y a un rebord, soit un décalage car trop haut, trop bas… Et quand j’y bloque mes roues avant, je suis obligée de CRIER, oui crier, pour qu’on me vienne en aide. Oui je vous ai vu, faire comme si je n'étais pas là ! Et les métros… N'en parlons pas. (Comme je peut marcher, je le prends quand il y en a. Et souvent il n’y a QUE des marches)
Et on ose me dire à Paris, que ma place n'est pas dans le métro, qu'il y a des bus pour “les personnes comme moi”. Oui, on me l'a dit. Ou sinon de laisser ma place. (Oui, que je me lève et qu'on s'assoit sur mon fauteuil, je n'invente rien). Euh, pardon ? Et un agent RATP qui m'annonce que  "c'est impossible de rendre le métro accessible, on peut pas tout faire !“ Comment on fait Londres et Bruxelles alors ? AH OUI ! Ils se sont donnés les moyens. A croire qu’on est un problème pour la France.

Coté taxi, je me fait refouler quand je veux le prendre car "trop compliqué”. Malgré que mon fauteuil se plie. Et juste après je le vois prendre quelqu'un avec une poussette. Discrimination de roulettes là. Alors que les taxis anglais, belges et américains, sont pratiquement tous adaptés ! Y a même le petit logo dessus. Et j’ai vu ça en direct live à Londres : en fait il y a une plateforme qui se déplie à l’arrière, de façon à ce que le fauteuil rentre entièrement. 

J'aime bien le fait de ne pas vouloir vous bouger pour virer les voitures des places PMR car “on va pas se déplacer pour ça”. Ah oui, et donc moi je me gare sur une place plus étroite. Avec la galère pour sortir mon fauteuil. Et c'est plus loin, donc je roule, je roule… Et pendant ce temps le mec sans carte pour s’y garer (le macaron), est garé comme une merde et tranquillou ! Et lui qui a une putain de pente à déplier pour sortir son fauteuil électrique de sa fourgonnette ? Il fait comment ? A cause de vous il rentre chez lui ? Mais oui, pourquoi ne pas respecter les lois ?

Et les français sont connus pour être très aimable quand je demande qu'on me pose la rampe à l’entrée d’une boutique. (si il y a) Désolé de vous faire chier mais j'aimerais faire les boutiques comme tout le monde. Et ils font encore plus la gueule quand j'achète pas. Handicapée et chiante, le gros lot !
Le must c'est les cabines d'essayage PMR remplies de… Cartooons! “Non mais vous comprenez on a plus de place… Faut les stocker quelque part….” Mais oui! Alors pourquoi pas dans une des 10 cabines normales? Et pas dans la seule PMR ?! “Vous comprenez, faut qu’on les bouge maintenant… C’est du poids…”

BOUGE LES TES CARTONS BORDEL DE NOUILLES
Et des fois les vendeurs les bougent, d’autres fois non. Donc je n’ai pas le droit d’être libre d’essayer un vêtement comme toute personne. Une fois j’ai même entendue la vendeuse qui venait de bouger les cartons, dire en chuchotant à sa collègue “putain, elle fait chier…” C’est mignon. <3

Au Zénith, je suis allée voir un spectacle avec ma soeur et ma mère. On arrive un peu à la bourre. Je passe du côté accès PMR. J’arrive dans la salle qui est complète. Ma mère va voir une dame et lui demande où on peut se placer. “-Euuuh…. Alors vous deux tout en haut y a des places et la demoiselle… aux places PMR.” La blague. Les places PMR étaient prises par des non PMR. C’est cool de voir qu’on respecte les places réservées ! Et me laisser seule avec mon fauteuil en bas ? Quand y a la foule qui sortira je fait comment ? C’est dangereux pour moi et pour les autres. Car je ne suis pas le mouvement au même rythme. Au final on a pu se mettre tout devant aux places VIP. #oklm 

Finissons par l’aéroport.  “Oh trop bien on va prendre l’avion !”

Au retour des USA, je me suis arrêtée pour le changement à Francfort. Et arrivée à Marseille.
J’arrive donc dans le sud. On me fait sortir en première. Mon fauteuil n’est pas là. “Il arrive.” Ok, ouais…. Tout l’avion est sortit, 20 minutes sont passées. Je suis debout dans le couloir en train d’attendre mon fauteuil. VOUS IMAGINEZ OU PAS? Ma jambe me fait mal, mes cicatrices me tirent… Mon père s’énerve : “- Il est où ? - Monsieur il arrive, criez pas… - Je vais le chercher si vous voulez ? Aux USA il était là le fauteuil !! - On est pas aux US monsieur, on est à Marseille ici ! - Allez me le chercher ou j’y cours. *commence à s’avancer*”
Oui on nous as réellement sortit ça. Donc on a dû réclamer mon fauteuil, mon appui, mon besoin. C’est normal ? Non je ne crois pas.

Heureusement il y a des français gentils, qui me proposent leurs aides parfois et discutent avec moi dans les tramways ! Et souvent ils en reviennent pas quand je leur raconte mes histoires. “Non c’est pas possible ?” Et si mon bon monsieur. On se dit solidaire, dans le social etc. Mais que dalle.

Liberté, égalité… Accessibilité ?
On est en 2015. Mon cher gouvernement, levez votre cul du fauteuil (petit jeu de mot) et bougez-vous.

Comme dit Kendji, ce philosophe merveilleux, j’aimerais rouler cool aussi.

J’ai de la chance de pouvoir marcher, mais pour les grandes sorties il me faut mon fauteuil, je dois pouvoir me sentir libre de mes mouvements. Ne pas avoir à m’inquiéter de savoir si ma roue va se bloquer ici, si le magasin dont on m’a parlé est accessible, si la SNCF a bien pris ma demande en compte… Pouvoir me dire “yolo” partir en tramway et me balader tranquillement dans Montpellier.

Oui moi aussi je suis humaine !

J’aime mon pays, sa culture artistique et culinaire, j’aime le découvrir à travers des voyages, savoir son histoire. Mais j’aimerais surtout qu’il prenne en compte ce retard.

Merci de m’avoir lu.
N'hésitez pas à rebloguer pour que cette cause se fasse entendre au moins via Tumblr. CREEONS LA ROUE-VOLUTION !!

10

Le jeune beau cycliste Belge Gijs Van Hoecke aest totalement ivre suite à sa médaille de bronze du championnat du monde de cyclisme sur piste. Il a peut-être un peu trop fêté cette médaille ??? Qui n’aurait pas fait la même chose ?

5

@azaleecalypso, @kino-san-chan

Bon, du coup, pour les informations franco-belges plus réjouissantes (><) : j’ai reçu un paquet qui vous concerne !
Les washi tape de KIrby font 5 mètres, et je n’avais pas réalisé à quel point l’un des washi tape de [Little Tales] était… franchouillard (il y a même l’Arc de Triomphe sur la bande !). Les peluches mini-Pokédolls sont super-douces (enfin, ma peluche Tyltalis l’est, je ne peux pas attester pour les autres ^^) et a d o r a b l e s (ça c’est bon, ça se voit). Comparaison avec la peluche qui était sortie cet été :

Leurs pitites pattes !!

Courage T_T

Les belges sont nos cousins. Nous parlons la même langue. Quand la Belgique est attaquée, la France est attaquée. Restez forts, les amis. | Belgians are our cousins. We speak the same language. When Belgium is attacked, France is attacked. Stay strong, friends. 🇧🇪

J’ai commencé à faire le tour des twitters de tous les autres abrutis et fachos de service, je me suis égarée dans la connerie de comptoir de Morano, j’ai vu que Dieudonné préférait parler de son cul et que Zemmour s’attelait à défendre Barbarin, j’allais partager la hargne vindicative de Le Pen senior mais en fait après avoir croisé la PP de sa progéniture poissarde, je tenais juste à m’excuser au nom de la France auprès de nos voisins les Belges.

Les Belges souffrent assez Marine, n’en rajoute pas s’il te plait.

St-Paul (La Réunion), 5 janvier

Bonjour à tous!
Si vous lisez ceci, c'est que vous voulez peut-être avoir avoir de nos nouvelles de temps à autre, puisque nous sommes partis en voyage pour plusieurs semaines!
Au programme:
Départ de Montréal le 29 décembre.
Séjour en Belgique (dans ma famille) du 30 décembre au 3 janvier.
Arrivée à l'île de la Réunion le 4 janvier (chez le frère de Victor).
Nous y serons jusqu'au 15 février!!!
Séjour à Madagascar du 12 au 19 janvier.
Arrivée en France le 16 février.
Et finalement retour à Montréal le 7 mars.

Voilà, vous savez tout, bonne journée!

Non sans blague, suivrons donc quelques photos de notre sympathique périple en Belgique (salut les belges! et merci encore pour l'accueil) et de notre arrivée sous la pluie à la Réunion…

Ariane

anonymous asked:

J'arrête pas de voir à droite à gauche des gens en train de dauber sur la Marseillaise, en disant que c'est violent, que ça incite à la guerre, que c'est xénophobe ... Ca commence à me rendre furax. Alors oui c'est sûr, c'est pas un hymne de bisounours, mais même si on ne chante plus que le premier couplet aujourd'hui, l'hymne au complet s'en prend aux tyrans, aux traîtres, et dit d'épargner ceux qui prennent les armes à contre-coeur. M'énerve cette histoire tudieu.

Je crois que la plupart des Hymnes nationaux ont une dimension martiale et violente. J’ai commencé à regarder, un peu, par curiosité, à aller lire des traductions. Les Italiens ils réclament nominativement le sang des nations voisines, les Anglais et les Américains parlent de guerre… Les Allemands et les Canadiens, ça va, c’est chill, pareil pour l’Espagne. Les Belges sont étonnement menaçants, contrairement aux Suisses qui décrivent le paysage et genre l’hymne Irlandais est pratiquement plus graphique que le notre. L’hymne Algérien est brutal, l’hymne Vietnamien est édifiant de violence, le Mexique j’vous en parle pas, la Roumanie incite presque les gens à se foutre sur la tronche avec des crucifix en guise d’arme… Je vois comme un schéma, même si ce n’est pas forcément automatique.

Bref. Concernant La Marseillaise, c’est forcément violent, hors contexte… et oui, les paroles sont particulièrement belliqueuse, mais il faut replacer ça historiquement et garder le message d'unité face à l'adversité qui se trouve derrière. Aujourd’hui, c’est un symbole de patriotisme, pas de nationalisme et il ne faut justement pas que ça en devienne un. Perso, ça ne m’a jamais donné envie d’égorger un étranger pour remplir le caniveau d’hémoglobine.