la-viande

anonymous asked:

Write a short conversation in any language where a boy can't tie his shoe lace so the tooth fairy steps in to help

Là, sur l'île désertée, entourée d'eaux de l'atlantique un garçon tombe d'un arbre.“Aïe!” il crie, en tombant. Il frappe la terre. “Ça m'a fait de la peine.” il grogne. Il est seul sur cette île depuis quatre semaines, car l'avion qu'il volait est tombé du ciel. Il vivait avec rien, mais de la viande d'écureuil et trois concombres qu'il a pris avec lui dans l'avion. Il a faim et il a essayé de grimper dans un arbre pour manger des noix de coco. Mais il est tombé et lors de quand il est tombé, ses lacets sont devenus détachés. “Merde !” Il dit, en colère. “Qui peut m'aider à nouer mes lacets ici sur cette terre abandonnée ?” Ensuite, la fée de dents est apparue à côté de notre héros. “Tu as besoin de mon aide ?” Elle lui demande. “Oui” Il grogne. Je pleurerai si tu ne peux pas m'aider" “Zut zut” La fée répond. “Ne pleure pas. Je vais t'aider pour que tu ne sois pas triste de nouveau !” et avec ça, elle tue le petit garçon avec une tronçonneuse

“Beef”, toujours aussi beauf

On s’était déjà fait Beef l’année dernière, au moment de son lancement. Mégasurprise : le magazine de bouffe “pour hommes” est toujours aussi beauf et sexiste.

Dans cet “article” censé illustrer les différences entre femmes et hommes en cuisine, notez que les femmes — pardon, les “filles” — sont des apôtres du gaspillage alimentaire, des castratrices ennemies de l’hédonisme, préférant “grignoter sans passion” un toast au fromage 0% plutôt que de bouffer du jambon grisâtre qui lui vaudra peut-être une nuit à faire pipi par le cul. L‘homme, quant à lui, garant des vraies valeurs de la vraie bouffe (= il sait lire un emballage et kiffe la viande périmée ?), est un être intrépide et un peu con : une intoxication alimentaire ? même pas peur ! se dit-il en agitant son sandwich garanti 70% epic diarrhée.

Bonus : la seule meuf du dernier numéro est une “Eve” torse nu en double page pour un article sur le cidre.

On peut crowdfunder un rachat de ce magazine histoire d’en faire quelque chose de mixte, décent et égalitaire ?

via Henry Michel

anonymous asked:

Dans t'es abonnés ou des gens qui tu suis donne moi 5 personne qui a ont le meilleur style ?

Le meilleur style ? Tu parle de style d'écriture ? De style de vêtements ? De style genre artistique ? Il y en a beaucoup que j'aime et je suis assez indécise… Mais pour les photos davycoquelinphoto,pour le dessin la-viande et plein d'autres mais les noms m'échappent… Pour l'écriture miroir-fumant, il-raconte, jacquesdor…et puis j'en ai plein d'autres !

Le vegan ? Keskecé ?

Aujourd'hui je vais parler d'un sujet, d'un régime alimentaire, qui fait beaucoup débattre depuis quelques temps. Je ne cherche pas à vous “convertir”, loin de là, c'est seulement que beaucoup de personnes se méprennent au sujet du “veganisme”, je cherche donc à éclairer quelques points pour tout mettre au clair.
Alors pour commencer NON être vegan n'est pas une mode comme le sont les salopettes ou autres Stan Smith. C'est simplement que le message vegan est de plus en plus véhiculé, par le biais des réseaux sociaux ou même directement par des célébrités telles que Peter Dinklage (aka Tyrion Lannister dans GoT) ou Natalie Portman.

Mais, qu'est-ce que le vegan ?
C'est en quelque sorte un régime plus strict que le végétarisme/lisme, puisque aucun aliment issu de l'exploitation animale n'est consommé, ainsi que dans le domaine vestimentaire. Ainsi sont exclus de la vie quotidienne viandes, poissons, produits laitiers, œufs, miel, laine, fourrures et cuirs. Être vegan, c'est refuser d'exploiter des animaux, c'est refuser leur utilisation dans des laboratoires pharmaceutiques ou dans des cirques.

Donc pourquoi être vegan ?
Il ne faut pas oublier que ce qu'on appelle viande est un animal élevé et tué pour être manger. C'est un être vivant que l'Homme s'est en quelque sorte approprié. Vous mangez des animaux pour être claire. Est-ce que vous vous imaginez manger un animal de compagnie avec lequel vous avez grandi ? Je ne crois pas. Pourtant un animal que vous ne connaissez pas, c'est beaucoup plus facile. Même des personnes grandissant auprès d'animaux de ferme comme des poulets ou des lapins s'y attachent (notamment les enfants) et ont souvent du mal à les manger, même si le but premier de leur élevage était la… Consommation. Qui plus est, pourquoi manger un animal dont vous ne connaissez ni la provenance, ni l'état de santé ? Dans bon nombre d'élevages, les animaux développent des maladies, des infections, dû à leurs conditions de vie : ils sont très souvent enfermés (voire attachés) dans de grands hangars, nourris sans cesse, ou encore les uns sur les autres comme dans le cas des gavages de volailles.
Mais même la consommation de produits laitiers a un impact fort sur la vie des vaches. Celles-ci sont poussées à la reproduction, leurs petits retirés au bout de 2 jours pour être tués ou élevés ailleurs, on leur tire tout leur lait (originellement destinés aux petits). Et dès qu'elles ne produisent plus de lait, on les pousse à avoir un autre veau. Cette traite intensive provoque chez l'animal un gonflement des mamelles anormal, faisant le triple (si ce n'est plus) de la taille habituelle.
Pour le cuir et la fourrure, les animaux sont élevés ou chassés, tués pour leur peau. Mais attention il ne faut surtout pas abîmés la peau, elle est tellement plus précieuse que la vie du dit animal.
Cette exploitation des animaux est irrespectueuse et immorale, car contrairement à ce que certains pensent ou disent : l'animal est un être doté de conscience et de sentiments. Un animal est capable de souffrir. Un animal est capable de savoir qu'il va mourir. Mais l'animal n'a pas le droit de s'enfuir. D'ailleurs, un petit film montrant la condition animale dans différents domaines : https://m.youtube.com/watch?list=LLZI7njCddJD9JGwUVO5QwzQ&v=WxTDjE_FkHc

Et si on devient vegan, comment remplacer les aliments ?
On peut aisément remplacer la viande et le poisson par du tofu ou autres steaks de soja, même si ce n'est pas du goût de tout le monde, car il y a des dizaines de façons de les cuisiner. Il existe aussi de nombreux laits végétaux (soja, noisettes, etc), il suffit de trouver celui qui convient le mieux à nos papilles !
Et grâce à internet, on peut trouver plein plein plein de recettes excellentes. Personnellement je vais régulièrement sur vegemiam.fr et vg-tables.fr

Je le répète, cet article n'est pas rédigé dans le but de vous pousser à suivre ce régime, si vous n'en voyez toujours pas l'utilité tant pis, mais si vous voulez essayer…. Allez-y !
En espérant avoir éclairé quelques lanternes, MJ.

-l’an prochain : Norvège + tatouage dans le même temps
-Guitare
-Projet d’une chaîne vidéo
-Pouvoir enfin conduire avec la voiture de ma mère.
-Un piercing putain ça fait 4 ans que j’en parles et que je repousse l’échéance car j’ose pas sauter le pas
-Travail sur soi de DINGUE
-J’arrête définitivement de manger de la viande.
-J’fais du sport.
-Bosser my ass off toute l’année pour faire ce que je veux.
Bref, beaucoup de changements, de choses à venir, à faire…

Quand mon frère essaye de communiquer avec moi alors que je suis aussi encourageante qu’un mur

“Non mais regarde, on a pas de griffes! Et on mâche de bas en haut. Si c’est pas un signe qu’on est tous secrètement fait pour être herbivore. On est plus proche du singe ou pas? Oui hein! Haha, je t’ai convaincue avec cet argument upercut! Ouais les singes peuvent manger de la viande s’ils en trouvent… Mais est-ce que t’as déjà vu un singe chasser une antilope?!”

150708 Dori Sakurada’s Twitter Update:

J'ai été voir la comédie “Tokyo Ghoul”. Il y avait Kanagi. Comme je pouvais m'y attendre, Isamu est le meilleur. J'étais fou. La photo, c'est Takeru de SuG qui est venu et son ami Toman. C'est un mix de membres mais comme on s'est dit que si on prenait une photo, l'ensemble allait sans doute être unique, on en a pris une. Regarder Ghoul, ça donne envie de manger de la viande. C'est véridique.

lafilleducoupeurdejoint asked:

Oh t'as déjà mangé de la tortue ?!

Oui au Cap-vert, mon père en a ramené une de la pêche. Ma mère l’a cuisiné et moi j’ai mangé sans savoir ce que je mangeais. Tu sais j’me disais pas que ça serait de la tortue quoi. J’dis à ma mère que la viande a un gout inhabituel et elle me dit que c’est de la tortue. Bref. J’ai mangé du requin aussi cette année-là. 

С беляшами не входить!

Quand je dois expliquer quelque chose de la grammaire russe, je me souviens parfois de cette annonce :

С беляшáми не входи́ть и не спрáшивать почемý.

Prière de ne pas entrer avec vos beignets et de ne pas demander pourquoi.

———————————————————————-

беля́ш [bilásh] = une sorte de beignet salé fourré à la viande haché (très bon)
входи́ть [fkhadít’] = entrer
спрáшивать [spráshivat’] = demander
почемý [patchmoú] = pourquoi

116 Pages

Le quartier de Chaillot se réjouit d’une belle adresse bistronomique et décontractée à la rue Auguste Vacquerie, et pas n’importe laquelle : le 116 Pages, l’Isakaya et l’annexe de Pages, la table gastronomique du chef Ryuji Teshima.

Le décor industriel semble à l’abandon : un revêtement de sol brut, du béton tout nu aux murs, des colonnes à l’apparence rouillée, des mobiliers style rétro et des grandes ardoises aux murs. Le tout est pourtant bien travaillé et crée une atmosphère conviviale et vivante.

En mode “Soft Openning”, Il faudra encore attendre la rentrée pour connaitre la carte complète. En attendant on se régale d’une jolie ardoise qui varie régulièrement, tout en conservant la spécialité de la maison “le fameux Wagyu Burger et ses délicieuses patates maison”.

Pour ceux qui préfèrent les plat traditionnels de la cuisine d’origine du chef, le choix se fait entre la version végétarienne ou la viande d’un Donburi. Que ce soit au maquereau, au thon blanc, au poulet ou au travers de porc, la qualité, la fraicheur et le bon goût sont en rendez-vous.

Un Bento (Hijiki, salade mesclum, wakame, origiri, maquereau et des boulettes de riz perlé au cochon Ibérique) pourrait remplacer le Donburi selon l’envie du chef et l’arrivage des produits journaliers.

La salade du marché et les planchettes de fromages / charcuteries restent fidèles à l’esprit de l’ardoise.

Une sélection de cocktails (Bramble, Miss Money Penny, Mai tai et Lorenzo) présents sur l’ardoise complète astucieusement la carte des boissons et des vins.

L’été va être long et l’attente bien difficile pour re-découvrir le 116 Pages et sa carte, lors de sa vraie ouverture au mois de Septembre …

A ne pas rater : Le burger Wagyu et ses patates maison.

Prix : Les plats de 10 € au 15 € - Les cocktails de  4,50 € à 10 €

Adresse : 2 rue Auguste Vacquerie 75016 Paris, France

Téléphone : 01 47 20 74 94

Facebook : www.facebook.com-116pages

Keep reading

brunissende​, nous, on fait l’inverse : on planque les saucisses dans les légumes. C’est plus ludique … mais pas forcément efficace ;)

mamzel-lou, Poupoune a la particularité de vouloir goûter à tout quand on cuisine : les oignons, le beurre, la viande crue, la crème fraîche et les légumes verts mais refuse d’en manger dés que c’est dans son assiette !

2

La churrascaria ! Une expérience! Un buffet de légumes, salades, accompagnements… et les serveurs vont de table en table pour servir de la viande jsq à abandon / overdose