la-bourgogne

flickr

Des couleurs qui nous chantent au coeur by Chemose

anonymous asked:

Montebourg qui rectifie "Made in Bretagne" quand on parle de sa marinière "Made in France". Oui, ça va, on a compris, tu aimes la Bretagne, Arnaud. Et les Bretons. Un Breton. Bref.

D’autant plus que la Bretagne fait partie des régions qu’il cite le plus, avec la Bourgogne (évidemment).

Arnaud Montebourg et la discrétion, un NOTP.

@ofbrochtuarach replied to your post:

Je viens de me rendre compte que en vin Burgundy c'est la Bourgogne, mais en couleur c'est bordeaux xD

Alors je viens de lire wikipedia, et apparemment bourgogne (la couleur) c’est un synonyme de bordeaux créé à cause d’une raison commerciale? Enfin bon, dans les deux cas c’est du vin, et Bedelia et moi ON APPROUVE

Vu Aujourd’hui : “Nos ancêtres les Gaulois”

Alors, oui, c’est la réaction que j’ai failli avoir en entendant cette phrase sortir de la bouche de notre cher ancien président, qui a encore une fois manqué une occasion de se taire.

M. Sarkozy a en effet, entre deux interrogatoires, fait un discours de campagne durant lequel il promettait de remettre les origines de la France et l’histoire de notre pays au centre du programme d’histoire, parce que avant non.

Ah ? Autant pour moi, je savais pas que la Révolution française avait eu lieu autre part qu’en France :v. My bad.

Originally posted by procrastinationismyfriend

Bon, déjà, ça c’est fait. “Mais pourquoi s’arrêter là ?!” a-t-il dû se dire en rédigeant son discours entre deux séances de garde à vue. Bah oui, pourquoi ? Alors du coup, il a décidé de rappeler que les Français ont pour origine les Gaulois, et a sous-entendu que si on ne reconnaissait pas les Gaulois comme ses ancêtres, on n’est pas vraiment français.

Oh mais mon p’tit Sarko, si j’avais pu mieux me relater aux Gaulois, je serais devenu un hérétique bien plus tôt, crois-moi. Bon, après avoir failli m’étouffer avec mon soda en entendant cette phrase, j’ai commencé à faire une liste des raisons pour lesquelles cette insinuation est stupide.

Déjà, les Gaulois ne sont PAS nos ancêtres

Originally posted by sonysakura

Déjà, ce qu’il faut bien retenir, c’est que le terme “Gaulois” a été inventé par Jules César dans ses mémoires La Guerre des Gaules, afin de désigner les peuples habitant la Gaule cisalpine (qui correspond à une grande plaine au nord de l’Italie) et la Gaule transalpine, qui recouvre non seulement la France, mais également les territoire des actuels Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Suisse et même un peu du nord de l’Allemagne.

Cela voudrait donc dire que nous, Français, partageons des origines avec les Flamands, les Wallons, les Allemands etc. Donc eux aussi sont Français en fait ? Eh beh, on en append tous les jours.

En réalité, le terme “Gaulois” est la preuve de l’ignorance de César pour ce peuple qu’il voulait à tout prix envahir (parce que le laurier ça fait sentir bon les cheveux quand t’en mets une couronne sur la tête <3). En réalité, il n’y a pas un seul peuple gaulois. En fait, à l’époque, la Gaule transalpine était peuplée de plusieurs peuples différents, de culture celte. Pour ceux qui auraient du mal à visualiser, c’est UN PEU semblable à la Grèce antique, qui fut longtemps divisée en plusieurs cité-états qui partageaient néanmoins la même langue, la même religion (à quelques nuances près), en bref la même culture.

Sauf que en fait, ces populations gauloises sont au final assez proches des autres populations celtes, qui s’étendaient depuis le nord de l’actuelle Espagne jusque vers les Balkans (tout ce qui est Croatie, Serbie etc.). Du coup, nous serions cousins avec les Espagnols, les Serbes, les Croates, les Hongrois etc.

Remarque, ça arrangerait sûrement M. Sarkozy de dire que les Hongrois sont très proches des Français, ça pourrait lui donner beaucoup de légitimité.

Néanmoins, les Français sont aussi Celtes que les Américains blancs sont Amérindiens. En réalité, “l’identité française” (si toutefois il n’y en a qu’une) est issue de plusieurs événements liés à des mélanges et de mouvements de populations au cours des siècles : il y a eut l’invasion romaine et la romanisation des populations de Gaule transalpine ; puis les invasions germaniques, notamment celles des Francs. Donc au final, les Français sont issus de populations celtes qui furent romanisées (et qui furent assimilés finalement à la population romaine après des métissages etc.) puis envahies par d’autres populations, de culture germanique.

Les Francs seraient donc nos ancêtres. Peut-être. Plus que les “Gaulois” comme semble l’affirmer M. Sarkozy.

En fait, je pense que l’identité française est née assez récemment

En un sens, je peux comprendre pourquoi le FN a choisi Jeanne D’Arc comme référence quasi-systématique. Car selon moi, c’est vraiment à la fin de la Guerre de Cent Ans que la notion de “peuple français” s’ancre dans l’inconscient collectif. Jusque là, le Royaume de France était divisé, aussi bien politiquement (avec divers duchés aux allégeances vacillantes) que culturellement (avec une division Nord/Sud, visible notamment avec la distinction entre langues d’oïl et langues d’oc), sans parler de l’indépendance de la Bourgogne et d’autres territoires aujourd’hui appartenant à la France.

Mais là encore, on ne peut pas dire que le “peuple français” est resté statique. Des divisions culturelles sont restées apparentes, avec la distinction encore fréquente des Bretons, des Corses, et des Ch’tis. Il faut également se poser la question de la colonisation. La France a envahit plusieurs territoires et garanti au autochtones de ces régions la citoyenneté française (d’abord en Louisiane française et aux Antilles, puis en Afrique du Nord et en Indochine)(et eux non plus ils descendent pas des Gaulois), et c’est ce qui a causé tant de soucis durant notamment la Guerre d’Algérie avec les pieds-noirs : eux qui étaient jusqu’à présent Français mais vivant en Algérie, ils étaient vus comme des étrangers sur leur terre natale comme en métropole.

C’est à mon avis à partir de la décolonisation que la France a connu une crise identitaire, qui continue voire empire de nos jours.

“Le Français descend du Gaulois”, un témoin du racisme ordinaire ?

Originally posted by thepatwa

Maintenant, je pense que ce problème qu’ont beaucoup de Français (bonjour Nadine Morano, membres et représentants du FN etc.) à penser à la France avant tout comme un pays de Blancs, de “culture judéo-chrétienne” (darling, il va vraiment falloir que tu expliques ce que tu comprends comme étant une “culture judéo-chrétienne”, ça m’intrigue) etc. est dû à un plus gros problème.

Une mauvaise éducation de ce qu’est l’identité française. La France, c’est depuis le début une histoire de mouvements de populations, de métissages, et autres modification de la géographie humaine. La France, c’est une métropole, mais également ses territoires d’outre-mer, qui ne sont que très peu habités par des Caucasiens. La France, c’est un pays qui a connu de multiples religions, et qui s’est étendu sur d’autres territoires, longtemps considérés comme partie intégrante de ce même pays. Dès le moment où la France a envahit l’Afrique, l’Indochine et l’Amérique, elle a fait que des Noirs, des Arabes, des Asiatiques etc. sont devenus Français. Les Français, en plus de ne pas descendre du Gaulois, n’ont pas des origines uniques.

Je terminerais en rappelant à ceux qui dénoncent une “invasion arabe” que c’est nous qui sommes le plus venus les faire chier. Certes c’est un peu eux qui ont commencé avec les incursions musulmanes en Ibérie, mais ce n’est rien comparé aux colonisations successives (croisades, empires coloniaux) dont ils ont été victimes. En fait, si les Français n’avaient pas tant voulu régner sur le plus grand territoire possible, vous vous seriez peut-être retrouvé avec un pays ressemblant un minimum à ce que vous souhaiteriez qu’il soit.

Cependant ce n’est pas le cas, et mes compatriotes aux origines plus diverses les unes que les autres ont autant le droit de revendiquer leur nature française que vous, voire plus, vu que vous n’êtes même pas foutus de vous rappeler au quotidien que la France, ce n’est pas qu’un hexagone au bord de l’Europe.

Je vous fais quand même des bisous parce que le tout c’est de comprendre les erreurs, et je fais un gros big up à mes compatriotes non-Caucasiens et/ou non-chrétiens etc. parce que bordel, vous avez vraiment besoin d’amour dans ce monde de brutes.

Originally posted by sandra-san

A la prochaine tout le monde :D

2

There was a form of salutation for Monseigneur, another for the princes of the blood, another for Mme. la Duchesse de Bourgogne, another for the grand chamberlain, another for the first valet de chambre of the king. To salute the grand huntsman of France as one saluted the grand master of the Wardrobe was to infringe the law.

–James Eugene Farmer, Versailles and the Court Under Louis XIV

7

Qu’on me conduise “plus loin, plus haut sur les chemins de belle plénitude”

“Ce n’est pas facile d’évoquer sa province lorsqu’elle est trop belle trop riche, trop à l’aise dans ses vêtements de pourpre et d’or, et vraiment trop semblable à l’idée qu’on s’en fait lorsqu’on prononce simplement son nom, son nom dodu, tendre et charnu : Bourgogne !” Henri Vincenot

En haut un tableau de Tore Asplund remarqué sur le Tumblr de Mme Pastel et qui, même s’il a dû être peint aux Etats-Unis, m’a immédiatement catapultée devant les profondeurs noires du Morvan…. (Photos empruntées à “Coté Morvan” sur Facebook)

anonymous asked:

i often recieve the argument [from PLers and misogynists] that females have privilege bc its "women and children" first during an emergency. how should i respond?

Everyone could stand to do a second of Googling here. Wiki says that “women and children first” has never been part of Maritime law. A 2012 Swedish study actually found that women and children fared the worst in Maritime disasters while men, crew and captains had significantly higher survival rates. In the past, ships didn’t carry enough lifeboats for all on board, and the thought process was that men were stronger swimmers, and women’s bulkier Victorian era clothing meant that they were more likely to drown. The phrase became popularised during the sinking of the Titanic, but it appears to be the exception rather than the rule, meaning “every man for himself” is a much more likely course of action during disasters. I feel like the following story says it best:

“In July 1898 while crossing from New York to Le Havre, the French liner La Bourgogne, carrying almost 500 passengers and over 200 crew, collided in thick fog off Nova Scotia with the sailing ship Cromartyshire. While the La Bourgogne sank the Cromartyshire remained afloat and managed to pick up 165 survivors. What shocked the crew of the Cromartyshire was that there was only one woman among the survivors. The remainder were very largely crew, along with a few men from steerage. Shocking tales soon circulated that as La Bourgogne went down there had been pitched battles with knives, boat hooks and oars and whatever else came to hand as her crew had fought with passengers for places in the few lifeboats that survived the collision. The crew had ignored all orders from their officers, of whom only three out of eighteen survived, and once in the water those aboard the lifeboats had beaten off and stabbed swimming passengers who had tried to climb in.”

So basically, the “women and children first” thing is an outdated and historically uncommon convention. In the few cases where it happens, it’s a matter of chivalry, not law or rule.
-V