la vie d'adÄle

I’m making a quite huge illustration for my personnal project. Here is a wip! You’ll find the whole version soon. ;)

La vie n'est pas parfaite. Il n'y a toujours l'amour, il n'y a toujours la paix. Et quelque fois, quand le monde se semble calme, le cœur est brisé quand même. Mais il y a l'espoir. Quelques jours seront pire que les autres, mais n'abandonne jamais l'espoir. Un jour, tout ira bien.
—  Moi

Quand je transmets une passion à une personne j'suis contente mais en même temps j'suis dégoûtée parce que, tout compte fait, j'aime bien être toute seule à comprendre mes délires, et après j'me sens envahie et je fais en sorte de ne pas parler de cette passion avec la personne, alors qu'au début je voulais justement en parler avec quelqu'un.

Dure la vie d'une personne contradictoire.

Le silence les immobilise dans la peur. Le temps les repousse. De visite en visite, rien ne change. On remarque que dans leurs têtes les soucis chassent en permanence les idées. On peine à les encourager à parler. Pourtant, ils ne pourront pas se remettre les pieds dans la vie, s’ils ne disent rien de ce qui se confronte en eux.
—  Jean Hatzfeld, Dans le nu de la vie. 

Pardon mais regardez comme mon bb est fit à 54 ans passés et après un nombre incalculable d’échecs de toutes sortes !!

@salutmapoulecestmanu @riennemaffecte il n’y a probablement que nous trois que ça intéresse, donc c’est cadeau pour vous

A vous tous

Je pense qu'à un moment dans nos vies, on est obligé de vivre certaines choses. Qui sont là pour nous faire évoluer. On prend tous les mauvaises passes comme des moments regrettables, alors que ces périodes nous sont bien plus utiles que nos bons jours. 

 Si je n'avais pas traversé tous ces horribles moments a pleurer, craindre le lendemain, regretter le passé, être pessimiste pour l'avenir et si peu enclin à avancer, jamais je n'aurais été à ce stade de ma vie, a regarder en arrière et comprendre a quel point cela m'a été bénéfique. Il faut que vous sachiez que les bons moments comme les mauvais sont bons à prendre. Qu'importe à quel point ils peuvent être durs, violents et tragiques. Ils doivent être vécus. Ils vous construisent, déterminent la personne que vous êtes, que vous devenez. Tout est important. Même vos crises existentielles du dimanche soir à cogiter sur la vie que vous menez ou que vous rêvez d'avoir. 

 C'est dur, incertain, triste, magnifique, intense et inoubliable. Tout est conservé. Vos blessures sont des tatouages internes. Tout ce que vous tentez aujourd'hui de cacher ressortira forcément un jour. Vivez tout ce que vous pouvez. 

Appréciez vos moments de bonheur. Retenez vos erreurs. Soyez vous même et personne d'autre. Même si vous trouvez que vous ne valez rien, que cette fille ou ce gars est beaucoup mieux selon vous, restez authentique. Que vous soyez seuls ou entourés, aimés ou isolés, croyez en vous, aimez vous, avec vos défauts et vos qualités. Ne vous dénigrez pas, c'est ce que vous êtes et essayer de changer votre façon d'être ne vous rendra pas plus heureux. Si vous voulez vous améliorer, allez y. Mais surtout ne vous perdez pas de vue. Aimez vos proches, dites leur votre amour. Profitez de tout. On ne sait pas de quoi demain est fait, nous sommes condamnés à vivre dans le présent éternellement. 

Alors respirez un bon coup, souriez et vivez. S'il vous plaît, continuez de vous battre. Vous aurez vos récompenses. Maintenant ou dans plusieurs mois. Qu'importe. Continuez d'avancer. Ne cessez jamais d'avancer.

Quand tu me proposes une elfe archère avec 18 en Charisme et 12 en Dextérité.

@le-gras-cest-la-vie En plus j'ai toujours peur que, si jamais je veux et peux m'accorder le luxe de faire une sieste, on me le reproche ensuite… “Je n'arriverai pas à dormir cette nuit” etc.

@melia-et-ses-histoires Oui oui, juste une, cela fait rire tout le monde mais j'assume totalement :D La dernière fois que je suis venue ici, j'avais bien cinq gouttes en “si besoin”, mais je me sentais vaseuse le lendemain et ne le supportais pas, au final je ne les prenai jamais… Du coup quand je suis revenue le médecin en a prescrit deux, et là je suis descendue à une. Aucune sensation d'engourdissement au réveil, cela ne m'aide pas m'endormir mais en revanche cette gou-goutte m'empêche de me réveiller avant 5h du matin. Je dors quelques heures, ce n'est pas reposant (cauchemars, sueurs nocturnes, tout ça) mais au moins je ne me réveille pas. (On peut descendre encore plus bas, il existe une forme diluée au centième ! :D)