la loup

youtube

The Face at the Window (1939) Trailer!

Paris, 1880.  A series of unsolved murders, a city panic- stricken, fantastic stories of LE LOUP, a “wolf man.” Such is the background of the crime involving robbery and murder committed against the banking house of M. DE BRISSON (AUBREY MALLELIEU) and bringing him to the verge of financial ruin.

20minutes.fr
James Horner, le compositeur de la musique de «Titanic» et de «Braveheart», tué dans le crash de son avion
Son assistante a confirmé la nouvelle lundi soir...

C’est officiel, j’arrête cette année de merde. 

Ce mec a composé les musiques de mon enfance. Ma préférée est dans la BO de Balto, lors de la rencontre avec le loup blanc. La petite fille que j’étais alors versait des larmes en voyant Balto poser sa patte sur l’empreinte du loup blanc et réaliser qu’il était aussi un loup et qu’il n’avait pas à avoir honte d’être ce qu’il était. Je pleure encore aujourd’hui en voyant cette scène alors qu’elle n’a rien de triste, au contraire. Mais James Horner a réussi à percer mon cœur à ce moment-là et pour moi, il restera toujours l’homme qui a composé cette musique qui a fait pleurer cette petite fille de 7 ans devant son dessin-animé préféré.

Ok I am going to head to bed for the night..or watch tv until I fall asleep dunno yet.

I have half of xxxsaints-of-la-rpxxx‘s starter written and should be (hopefully) up when I get up (can’t make any promises cause I am a lazy ass so it might be night time before I post it hehe).

Night everybody!

Ps: Mun can’t stop looking at monsieur-loup-garou-noir bouncing about in the gif for Minnie’s reply.

Minnie in the background. “I knew he took my shoes,I knew it!”

J’adore tes sens de l’Amour,
quand souffler c’est jouer
et qu’à fleur de peau je m’éclos.
Nos mots en braille deviennent frissonnantes caresses
et dans nos cous les souffles se nomment désir.
Une trame ouais, dont le bruissement d’étoffe,        
te fais murmurer nos plus grandes folies.
Les corps « sens » dessus dessous
se tendent et se tordent,
je me perds dans tes yeux
et tu retiens le moment.
Envole-moi dans ton ciel mon ange,
déchirons les nuages,
éteignons les étoiles pour étreindre la nuit.
Approche mon loup,
c’est dans l’opacité qu’il est beau de croire à la lumière,
la chasse peut continuer.
Quelle masse âcre se vautre parfois sur le divan de nos scènes ?
Quand le ciel s’assombrit berçant ma nuit solitaire,
à mourir sans les cris sans t’aime,
tous les coups sont permis.
C’est parfois tes coups d’phone qui prennent le relais,
une dose de toi,
la valse de tes mots sur le clavier,
les photos envoyées,
les fantasmes nourris jusqu’à pas d’heure.
Pas facile, violent même parfois.
Le virtuel tue tout autant qu’il donne une vie.
Devrais-je me sevrer ?
Je ne me soumets pas à la tentation de me délivrer du mâle
Telle est ma quête, tel est ton râle !
Libérons-nous du mal appris.
Buvons le calice de la volupté jusqu’à sa lie.
Toi et moi c’est implosion et tourbillon, eau et feu,
c’est pas d’aujourd’hui, puis Pierrot nous a prêté sa plume.
La chandelle n’est pas complètement morte.
Écrivons encore un peu tant qu’on le supporte
avant de refermer la porte pour l’Amour de Nous.

Toutes ressemblances avec des personnages où faits réels,
          ne seraient que pures et fortuites coïncidences

Comme les loups hurlent la nuit resserre l'écrou,
La terre s'arrête de tourner
Pour que le ciel se mette debout.
Ce soir, la terre est transparente
Au soleil-deux, sang noir, vent glissant,
Déployé dans le sens
Du plus profond qui s’ouvre sur lui-même
En ses tours de cent visages.

Visage de derrière les loups
Où la nuit trépasse. passe
Un bras d’épouvante.
Lisse comme un miroir
Où l’on se glace à la vague des yeux.

Le visage de derrière les loups,
Comme un silence vient à peine de maudire,
Sa vie d’espace
Dépasse déjà la cordillère des sens.

Frappe le visage, frappe
Le visage lisse comme une glace;
Passe le couteau sur ton visage,
Prends ta vie par les deux bouts
Et fais la roue,
Fais la roue…

ET, d'Ici-Bas, un être vit lui-même,
Tout brûlant, mais l'œil glacé,
Sortir de sa peau, avec

La peau de rêve…
À ce réveil qui me glaça,
Je me vis debout près de moi,
Mes jambes ayant verdi au pied
De l’arbre qui rêva de soi…

—  Jean-pierre Duprey - De derrière les loups

Aujourd'hui sur http://www.sergueitchepik.eu/illustration-3d-of-eagles-and-wolves/

Illustration 3D - Of Eagles and Wolves

Of Eagles and Wolves

Après le feu, l’entrainement se poursuit avec les cheveux, l’herbe et ainsi de suite. Un aigle chapardeur et un loup très en colère. Personne n’aime se faire voler, que l’on soit humain ou loup.  La saynète présente nous montre certaines situations de déroulant sous les arbres dans les forêts de l’Amérique du Nord. Le tout en 3D.

Bande à part (1964).

“Pour tourner la scène désormais mythique de la visite du Louvre, Godard n'avait pas dit au Musée que les acteurs allaient courir, car il n'aurait jamais obtenu l'autorisation de tournage.

Savignac l'avertit qu'ils ne feront pas une deuxième prise dans ces conditions.

Quand les comédiens commencent à courir, les gardiens qui se précipitent pour les arrêter ne sont donc pas en train de jouer un rôle mais font vraiment leur métier en direct en les empêchant de courir.

Coutard n'avait donc pas le droit à l'erreur, il n'y aurait qu'une prise, mais, dit Savignac, "Raoul s'attendait à tout de la part de Jean-Luc, en plus il avait fait du reportage en Indochine, il avait l'instinct. Il était caméra à la main. Il ne loupe pas un truc comme ça. Il n'a pas été reporter de guerre pour rien.”

Alain Bergala - Godard au travail, Les années 60, Éditions Cahiers du cinéma)

Source : X

-

Photo : Scène de course au Musée du Louvre, Bande à part, un film de Jean-Luc Godard

Anna Karina : Odile
Sami Frey : Franz
Claude Brasseur : Arthur

Grey's Anatomy, saison 12 : les vacances sont déjà finies

Les vacances sont presque finies pour les stars de Grey’s Anatomy. Dans quelques jours, ce sera l'heure de reprendre le chemin du studio. Le premier épisode sera en trournage à partir de mi-juillet et on sait déjà que le premier épisode, attendu sur ABC à la rentrée, sera réalisé par l'acteur Kevin McKidd (Owen), rapporte son blog officiel.Alors qu'ont fait les stars du casting de Grey’s Anatomy depuis le mois de mai et la fin de la saison 11 ? On passe leurs vacances à la loupe.

Retrouvez cet article sur premiere.fr

Hannibal : le casting de la série n'est plus sous contrat, mais…
X-Files, saison 10 : Joel McHale parle de son rôle
La Tentation de Wendy : Plus Belle la Vie à la sauce 50 Nuances de Grey
Roots : Laurence Fishburne rejoint le remake de Racines
Scènes de ménages : un nouveau couple débarque et ils ont 20 ans d'écart
The Flash, saison 2 : c'est trop tôt pour Barry et Iris

Christophe Lambert, entreprenant avec Léa Salamé : ''Vous n'êtes pas libre ?''

Ce samedi 27 juin, Laurent Ruquier présentait un nouveau numéro de son talk-show, On n'est pas couché. Autour de la table, l'animateur recevait Conchita Wurst, Mika mais aussi Christophe Lambert à l'occasion de la sortie du livre Le Juge (Plon). En grand séducteur, l'acteur de 58 ans - ex-compagnon Sophie Marceau - s'est laissé aller à un petit jeu de séduction avec la jolie journaliste Léa Salamé.

Tout commence quand Christophe Lambert explique aimer les “femmes avec une personnalité”. Léa Salamé se jette alors dans la gueule du loup : “Ça va l'amour en ce moment ?” Son interlocuteur, plutôt surpris de la question, est quelque peu décontenancé : “Je peux pas tout vous raconter, mais ça va pas mal. (…) Mais à ce qu'on m'a dit… Vous n'êtes pas libre ?”, questionne-t-il à son tour. “Et vous, vous êtes libre ?”, interroge à nouveau la journaliste et polémiste. Joueur, Christophe Lambert réplique : “Ça dépend de vous…” Drôle de petit jeu de séduction sous le regard amusé de Laurent Ruquier.

Son bel hommage au travail d'Aymeric Caron

Alors qu'Aymeric Caron faisait ses adieux à l'émission à laquelle il a participé tous les samedis depuis trois ans, Christophe Lambert a tenu à lui rendre un sincère hommage : “Je voulais dire au revoir à Aymeric en disant que vous êtes un mec top ! Vous avez été super. Je regarde l'émission de Laurent presque tous les samedis et vous avez des côtés extrêmement attachants”, a-t-il déclaré, suscitant une émotion des plus vives chez Aymeric Caron.

Deux séquences drôles et émouvantes à découvrir dans notre player vidéo !

Joachim Ohnona

Retrouvez cet article sur purepeople.com

Christophe Lambert, son frère décédé : “La personne qui m'a le plus apporté”
Christophe Lambert, papa aux anges : ‘Ma fille m'a donné ce qui me manquait’
Christophe Lambert séparé de Sophie Marceau : “Pourquoi se fâcher ?”
Christophe Lambert : Sa fille Eleanor, sa fierté, “un réel aboutissement”
Télécharger gratuitement l'application (iPhone, iPad et Android) PurePeople

Il m’est bien évident que j’ai toujours été de race inférieure. Je ne puis comprendre la révolte. Ma race ne se souleva jamais que pour piller : tels les loups à la bête qu’ils n’ont pas tuée.
Arthur Rimbaud , Une saison en enfer


“Pourquoi lui ? Pourquoi choisir de conter à son unique petit-fils le destin tragique de ces soldats et lui décrire les stigmates d’une population marquée par un massacre ? Pourquoi lui souffler le récit de tortures, témoigner d’une amitié bousillée par la guerre ? Pourquoi lui et pas son père ?”

Antoine, un adolescent accro aux jeux vidéo, est à deux doigts de rater son bac. François, un reporter au passé glorieux, ne sort plus guère de chez lui sinon pour promener son chien. L’un n’a aucun appétit pour la vie, l’autre n’a plus goût à rien. Le grand-père et son petit-fils n’ont jamais échangé plus de trois mots. Jusqu’au jour où le vieil homme pousse le lycéen dans son vieux coupé Volvo.
En route vers le Sud ! Une leçon d’Histoire est à donner, impérative, salvatrice.
Au bout du chemin, au pied des vieilles pierres imprégnées du sang versé, dans une ville marquée par un incroyable fait divers, il n’y a pas que du passé à remuer, ni de smartphone à éteindre.
C’est une histoire qui se répète, celle de centaines de jeunes soldats musulmans, recrutés dans une division SS, que les croyances religieuses égarèrent jusqu'à la révolte et la mort.
A la mesure de nos silences est aussi le roman émouvant d'une rencontre, celle de deux mal-être diamétralement opposés, deux cœurs verrouillés, dont chacun pourrait bien être la clé de l’autre.

A la mesure de nos silences, Sophie Loubière

Terminator Genisys est loin de la catastrophe annoncée (critique)

Malgré ses défauts, le film d'Alan Taylor est sans doute la meilleure suite donnée à l'oeuvre de James Cameron.


Apocalypse. Now. Terminator Genisys débute là ou Terminator 3 s'arrêtait, c'est à dire au moment ou enfin le film commençait à devenir bien : l'apocalypse selon St James. Le Jugement Dernier. L'incroyable scène du cauchemar de Sarah Connor dans Terminator 2, mais qui arrive en vrai. Enfin, en numérique vrai. Difficile de se mesurer au créateur de la saga, en décalquant l'une des scènes les plus magistrales qu'il a filmée. Mais comme a coutume de le raconter Cameron, le secret de la réussite d'un film est de mettre la barre tellement haut que, quand on la loupe, on est bien au dessus de la réussite des autres. On reste indulgent donc, avec cette première séquence aux effets voyants, mais heureusement lissés par la 3D. Surtout qu'habilement montées en alternance avec le générique, les images suivantes mettent en scène la prise d'assaut finale de Skynet par les humains dans le futur de 2029, la victoire ultime des hommes contre les machines.

La scène originelle

Pour tout fan de la saga qui se respecte, ces minutes sont un pied intégral. On reconnait quasiment plan par plan la scène, mythique, originellement écrite par Cameron pour le pré-générique de Terminator 2, qu'il avait à regret supprimée faute de moyens. Une scène qui existait, depuis 1991, dans l'imaginaire du public, nourri par les storyboards et le script, tel qu'ils apparaissaient dans le livre Terminator 2 : an illustrated screenplay. Un fantasme en attente de concrétisation, dont l'espérance diminuait au fil des ans. Cinq minutes dans le film, donc, où l'on réalise, quand les machines s'écroulent, que ce Terminator Genisys a littéralement repris le scénario, les storyboards, et même les dialogues originaux du pré-générique perdu de T2 et les présente en l'état, à…

Retrouvez cet article sur premiere.fr

Ant-Man : les premières réactions sur Twitter sont très encourageantes
Vincent Maraval sur la classification de Love : “C'est du terrorisme moral”
Gerard Butler met un bad boy au tapis sur la première photo officielle de La Chute de Londres
Un moment d'égarement : Vincent Cassel, François Cluzet et Jean-François Richet répondent à la polémique de Fréderique Bel
Star Trek 3 : Zachary Quinto montre sa transformation en Spock et lance le tournage

Là, je viens de me rappeler une anecdote qui prouve que je suis une grande gamine sans coeur mais dieu que c’était drôle.

En fait, l’été, je travaille à l’aéroport. Et j’enregistrais les bagages de passagers et ils en avaient GRAVE. Et, ils ont posés des bagages sur le tapis à côté du mien sauf qu’un collègue s’est installé à ce poste. Il a commencé à enregistrer des passagers et il a lancé le tapis bagage sauf que c’était les bagages de mes passagers. Alors là, grosse panique, quelle idée d’avoir autant de bagages aussi putain et puis de les poser sur le tapis d’à côté, merde, on peut pas tout surveiller (oui, je culpabilise, un peu). Bref, mon collègue se lève d’un coup et rattrape les bagages avant qu’ils ne soient envoyés, c’était juste héroïque. Sauf qu’en voulant se rasseoir, il loupe la chaise de peu. La chute était é-pique!!!! Mais, c’était tellement comique. Avec mes passagers, on était MORTS de rire. Miskine. Et c’était tellement drôle mais tellement qu’à chaque fois que j’y repense j’ai un putain de fou rire. 
Bon, une semaine après, j’ai fait une chute minable devant plein de monde et les passagères que j’enregistrais ce sont bien marrées et j’ai niqué mes collants alors qu’on peut pas se permettre d’avoir des collants niqués mais bon.

 J’ai évité mon collègue tout l’été parce que j’avais honte n’empêche.

Tour de France - Le parcours à la loupe : Apothéose dans les Alpes

ETAPE 16

Date : Lundi 20 juillet Départ : Bourg-de-Péage Arrivée : Gap Distance : 201 kilomètres Type : Etape de moyenne montagne

Il se passe presque toujours quelque chose lorsque le Tour arrive du côté de Gap. Le schéma de cette étape est bien connu, avec le col de Manse (2e catégorie) roulant et sans difficulté réelle, dont le sommet n'est placé qu'à 12 kilomètres de l'arrivée. La courte descente vers l'arrivée est piégeuse. Alberto Contador avait tenté d'y attaquer Chris Froome il y a deux ans, provoquant l'ire du maillot jaune britannique. Deux ans plus tôt, une sacrée bagarre avait déjà opposé les ténors, Thomas Voeckler et Andy Schleck cédant du terrain. Cette année encore, il serait étonnant que ce soit le calme plat…

ETAPE 17

Date : Mercredi 22 juillet Départ : Digne-les-Bains Arrivée : Pra-Loup Distance : 161 kilomètres Type : Etape de montagne

Cette fois, nous voilà dans les Alpes pour de bon et les quatre prochaines journées vont sceller le destin de ce Tour 2015. Pra-Loup, c'est évidemment l'occasion de marquer le coup pour le 40e anniversaire d'une des plus célèbres pages de l'histoire du Tour, lorsque Bernard Thévenet avait déboulonné un Eddy Merckx qui porta ce jour-là le maillot jaune pour la dernière fois de sa carrière. La montée, et peut-être plus encore la descente, du col d'Allos, marqueront peut-être le temps fort de cette journée, l'ascension vers Pra-Loup en elle-même n'ayant rien de monstrueuse. Le plus terrible, pour les coureurs, sera de se dire que cette étape pourtant difficile est, sur le papier, la plus abordable du quatuor alpestre…

ETAPE 18

Date : Jeudi 23 juillet Départ : Gap Arrivée : Saint-Jean-de-Maurienne Distance : 186,5 kilomètres Type : Etape de montagne

Le Tour de France vaut pour son aspect sportif, mais aussi pour ce qu'il a à offrir, physiquement, des beautés du territoire français. Quand l'un se conjugue avec l'autre, cela offre une pièce grandiose dans un théâtre à l'écrin unique. Ce sera le cas lors de cette 18e étape. Oui, il y aura le col du Glandon (hors catégorie), à 40 bornes de l'arrivée. Mais ce qui vous coupera le souffle, ce sera l'ascension de ces Lacets de Montvernier, particulièrement spectaculaires visuellement. Sujets au vertige, s'abstenir. La montée est courte (3,4 km) mais extrêmement raide. Il restera ensuite 10 kilomètres à couvrir jusqu'à l'arrivée. Un terrain, sur le papier, que devrait affectionner Vincenzo Nibali.

ETAPE 19

Date : Vendredi 24 juillet Départ : Saint-Jean-de-Maurienne Arrivée : La Toussuire Distance : 138 kilomètres Type : Etape de montagne

Troisième arrivée en 10 éditions à La Toussuire, après 2006 (quand Floyd Landis avait connu une spectaculaire défaillance) et 2012 (avec victoire en solitaire de Pierre Rolland). Quatre ascensions au programme : le col de Chaussy (inédit) en début d'étape, la Croix-de-Fer (hors catégorie), morceau de bravoure du jour, le Mollard (2e cat.) et, enfin, la montée finale vers La Toussuire, sans pourcentages dantesques hormis dans sa partie initiale, mais qui provoque pourtant presque toujours des écarts conséquents. Au total, 61 kilomètres de montée (le record pour une étape sur ce Tour 2015) sur les 138 de ce 19e acte !

ETAPE 20

Date : Samedi 25 juillet Départ : Modane Arrivée : L'Alpe d'Huez Distance : 111 kilomètres Type : Etape de montagne

L'histoire a montré que les très grosses étapes de montagne la veille de l'arrivée ne donnaient pas toujours le spectacle espéré. Tout dépendra sans doute de la physionomie du classement général : sera-t-il joué ou non ? Sur le papier, cette ultime journée en montagne possède évidemment tous les atours du bouquet final, avec le Télégraphe, le Galibier et la montée finale vers l'Alpe d'Huez. 111 kilomètres seulement, plutôt un gage de rythme que d'ennui. On ne présente plus l'Alpe ni le Galibier. Les Français restent sur deux victoires en haut de l'Alpe, avec Rolland en 2011 et Riblon en 2013.

ETAPE 21

Date : Dimanche 26 juillet Départ : Ville-d'Avray Arrivée : Paris Distance : 109,5 kilomètres Type : Etape de plaine

C'est la quille. La libération. La fête, aussi, avant de rentrer sur le circuit des Champs-Elysées. Ce sera d'ailleurs le 40e anniversaire de l'arrivée du Tour sur la célébrissime avenue. Mais il reste aussi un dernier enjeu sportif, pour les sprinters. Gagner sur les Champs, pour eux, ce n'est pas rien. C'est devenu au fil des ans le temple du sprint. Depuis six ans, seuls deux hommes y ont gagné : Mark Cavendish, de 2009 à 2012, et Marcel Kittel, ces deux dernières années. A qui le tour ?

Lire l’original sur Eurosport : Le parcours à la loupe : Apothéose dans les Alpes