la angles

Types of hockey players
  • ageless vampires
  • evil goblins
  • nice goblins
  • mediaval woodcutters
  • Rapunzels made in Ikea
  • real skating tanks
  • kindergarden gangsters
  • poker face protagonists
  • Professor Snape’s clones
  • nonstop erupting volcanos
  • “can I show you I don’t shoot just pucks and not just into net?”-ones
  • Alex Ovechkin

I feel alive when I’m beside
La Seine, La Seine, La Seine
From this angle like an angel
La Seine, La Seine, La Seine

(x)

2 hr practice paint based on my favorite scene from A Monster in Paris :)

Au revoir adolescence, t'as été vraiment très jolie. Tu m'as fait faire toutes les premières fois que je devais faire pour être armée à affronter la vie comme une grande. Tu m'as fait un peu boire, beaucoup manger, pas mal pleurer, tu m'as donné quelques diplômes et tu m'as fait voyager. Tu m'as montré que le bonheur ne se trouve pas seulement dans notre cocon familial, que parfois c'était important de regarder un peu plus loin pour mieux comprendre et apprécier les choses. Tu m'as fait rencontré toutes les personnes que je garderai pour toujours dans mon coeur, tu m'as montré qui j'aimais vraiment, qui restera toujours là. Tu m'as également arraché des personnes sans qui je n'aurais jamais vu la vie du même angle, tu m'as fait comprendre que la mort c'est pas juste un mythe, c'est une réalité douloureuse avec laquelle je dois apprendre à vivre. Tu m'as offert 5 ans et demi d'amour avec la personne que j'ai le plus estimée au cours de ma petite vie, tu m'as permis de grandir avec cette personne, d'apprendre à tout partager avec elle. À 21 ans, je prends une décennie de maturité dans la gueule : je redeviens célibataire, j'ai un métier qui se dessine, je prends conscience que maintenant c'est moi qui décide entièrement de tout ce qui va se passer. Ça fait beaucoup de liberté d'un coup, tu sais. Mais je vais apprendre à gérer tout ça et à l'apprécier.
T'as vraiment été jolie, chère petite phase de transition entre deux âges, mais maintenant on doit se quitter. C'est plus toi le boss aujourd'hui, et même si c'était vraiment chouette de se laisser porter, c'est moi qui prends les rênes maintenant.