l'entre deux

swanvika  asked:

Je comprends pas pourquoi tout le monde essaie de descendre Macron par tous les moyens. (Whirlpool, une de Libération...) Est ce qu'ils se rendent pas compte de qui il y a en face ou? En 2002 pendant l'entre-deux-tours est-ce que les gens cherchaient à constamment descendre Chirac? Non putain, ils avaient d'autres soucis, et on a les même aujourd'hui! Je comprends pas. Je ne comprends pas comment on a pu "normaliser" le FN comme ça, comment on a pu leur donner de la légitimité. C'est dégoûtant.

Je suis exactement dans le même cas que toi, ça me donne envie de hurler ce qu’il se passe, entre les hashtag type #JamaisMacron ou #SansMoiLe7Mai, la une de Libé qui est ???? Sans déconner qu’est-ce qu’on en a a faire de son repas à la Rotonde ?? Y’a le FN au second tour, 20% de la France a voté pour eux mais rien à foutre on va faire la une sur Macron qui a le malheur de célébrer son accession au 2nd tour de la Présidentielle ? A quel moment on a foiré à ce point là, je me demande. Et alors Whirlpool mais ne me lancez même pas sur Whirlpool, j’arrive pas à comprendre que tout le monde, les éditos politiques compris, soient tombés dans le panneau de Le Pen? “Marine Le Pen gagne la bataille de Whirlpool” non ??! Elle a rien gagné du tout elle a instrumentalisé la détresse des salariés, leur a servit les mensonges habituels et s’est mise en scène, c’est tout ce qu’elle à fait. Macron a passé 1h15 à chercher des solutions avec l’intersyndicale, et quand il est allé rencontrer les salariés sur places et sous les siflets il s’est pas démonté il a même réussit à retourner ça à son avantage en leur parlant dignement! Mais non, on retiendra que les photos et vidéos de Le Pen toute sourire sur un parking entouré de militants. J’ai envie de vomir. On continue à l’attaquer sur des polémiques à la con, on se focalise sur sa vie privée (@ Quotidien et les reportages sur le paparazzi qui prend les photos du couple Macron, on s’en fout bordel de merde vous devriez être en plein branle bas de combat contre le FN putain parce que croyez moi Marine passe vous êtes les premiers à sauter), sur qui il invite à ses repas, sur son passé de banquier, sur ses erreurs de langage, sur ses coups de sang pendant son dernier meeting (ENFIN putain enfin il se réveille, enfin quelqu’un qui parle du FN comme on devrai en parler depuis le début) mais personne pour le soutenir ou dire qu’il sera jamais égal à Le Pen. C’est incroyable, je comprend pas, je comprend pas comment on en est arrivé là, comment on peut banaliser le FN à ce point là, comment on peut refuser d’appeler à voter Macron, comment on peut risquer que le FN gagne, comment on peut ne serait-ce que discuter sur “est-ce que Le Pen est vraiment pire que Macron” ?? J’en ai rien a foutre que tu puisse pas le blairer parce que c’est un banquier (meilleur argument d’ailleurs wow), parce qu’il a été au gouvernement, parce qu’il est libéral, c’est du FN qu’on parle bordel de merde, le parti fondé par des sympathisants nazis, basé sur la haine, anti-républicain, anti-démocratique, le FN quoi! Je suis en pleine hallucination c’est pas possible autrement. Je comprends pas, ça m’énerve, j’ai peur et si le 7 c’est Le Pen qui l’emporte, que tout les abstentionnistes aillent se planquer parce que je leur réserverai le même sort que ceux qui auront voté FN. 

Allez. Voter. Bordel. De. Merde.

Elle était dans l'entre-deux permanent, elle ne riait pas, elle souriait beaucoup. Voilà ce qu'était son sous-rire : une étape en deçà de l'intégrité absolue dans la joie.
En réalité, si elle éclatait de rires, elle était simplement terrorisée à l'idée de se couper les doigts en ramassant les morceaux de son être
—  09/05/2017 02:06. 

Comme j'ai toute la collection, je me suis amusé à regarder les deux numéros de Charlie de l'entre deux tours de 2002 et il n'y a aucun texte signé Charb car Val lui interdisait de parler de son choix. C'est seulement après l'élection qu'il a pu écrire ce texte (remplacez Chirac par Macron et Jospin par Hollande et ça marche encore) :

bamonnineties  asked:

J'ai décidé de donner une chance à ce type à Macron et à son mouvement. J'ai envisagé Mélenchon, je suis tombée de haut en voyant le comportement des Insoumis dans l'entre-deux tours. Je veux une France capable de composer avec tous. D'accord sur le fond, capable de faire des compromis sur la forme. Car merde c'est ce qu'est supposée être la démocratie, des personnes différentes qui veulent faire bouger les choses ensemble au delà des guerres d'égo pour l'intéret général. I am. En. MArche.

I LOVE YOU MY FRIEND

Plus sérieusement, tu viens de résumer mon état d’esprit depuis environ une grosse semaine. J’étais à fond derrière Hamon, on s’est pris une claque, je me suis tournée vers Macron parce que ses idées me plaisent (pas toutes, mais certaines), son optimisme me plait, son espérance me plait, la ferveur, la sincérité et le respect de ses militant me plait et me touche (@ les Insoumis prenez en de la graine svp). Il parle de l’Europe comme je veux en entendre parler, et surtout oui, cette nouvelle idée des compromis et des coalitions et du “il faut bosser avec tout le monde”, c’est ça dont on a besoin! Faut se réveiller à un moment, y’a des bonnes idées partout, à gauche comme à droite, faut savoir rassembler au delà des partis! Pour avancer y’a pas d’autre moyen, surtout aujourd’hui ou le paysage politique français est explosé. Alors go Manu go, pour le moment je suis derrière toi, En Marche, et j’ai envie -non, j’y crois.