l'absurd


“L'absurde naît de cette confrontation entre l'appel humain et le silence déraisonnable du monde”

“The absurd is born of this confrontation between the human need and the unreasonable silence of the world”

“L'assurdo nasce dal confronto fra la domanda dell'uomo e l'irragionevole silenzio del mondo”

Albert Camus (1913 – 1960) 

Finalement, le pessimisme a trop peu de rapport avec l'art. La littérature, comme l'art en général, est d'essence religieuse. Dans ses manifestations les plus hautes, elle donne des forces, elle inspire l'espérance face au monde moderne si monstrueusement cruel, et qui, dans sa déraison, touche à l'absurde. Le véritable art moderne a besoin d'une catharsis qui purifierait les hommes avant les catastrophes (ou la catastrophe) à venir. Tant pis si cette espérance est un leurre, mais elle donne la force de vivre et d'aimer le beau. Sans espérance, l'homme meurt.
—  Tarkovski, Journal, 9 septembre 1970 
Je suis épuisée, épuisée de ce monde qui ne comprend rien …
Qui accorde tant d'importance à l'absurde.
Et je n'espère me réveiller que lorsqu'il aura changé ou alors je préfère disparaître a jamais.
Engloutie dans les profondeurs du mystère qui entoure cette terre.
—  IV-VIII
  • - Tu as un problème avec le temps. Tu voudrais l'étirer quand ça t'arrange et le supprimer quand il te dérange. On ne contrôle pas le temps, bien souvent c'est lui qui nous contrôle.
  • - Je n'aurais aucun problème avec le temps, Monsieur, si on ne m'obligeait pas à le dépenser dans la réalisation de l'absurde.