l' autre

Il retira le bras dont il serrait sa taille et en se tournant tous deus, ils se trouvèrent face à face. Si près qu'ils sentirent leurs haleines sur leurs visages ; et ils se regardèrent. Ils se regardèrent d'un de ces regards fixes, aigus, pénétrants, où deux âmes croient se mêler. Ils cherchent dans les yeux, derrière leurs yeux, dans cet inconnu impénétrable de l'être, ils se sondèrent dans une muette et obstinée interrogation. Que seraient-ils l'un pour l'autre ? Que serait cette vie qu'ils commençaient ensemble ?
—  Guy de Maupassant, Une vie 

F : “Je sais pas pourquoi, t'avais quelque chose qui faisait que je te voulais absolument et je n'aurais pas démordu avant de t'avoir. Je te l'ai dit, c'est pour ça que je ne te lâchais pas. Je me rappelle tu m'avais demande de te lâcher car t'avais un homme dans ta vie. Mais je t'avais dans la tête, fallait que je t'ai un jour ou l'autre.”

En fait si je t'envoie pas de message, si je fais pas tous pour garder contact avec toi, toi tu fais rien. Nan mais dis le que tu t'en fous de moi hein et j'arrête de te parler et voilà c'est réglé. Putain c'est dingue les relation comme ça où tu fini par te rendre compte que c'est juste à sens unique et il y a que toi qui tient à la personne mais l'autre elle s'en fou juste un peu de toi quoi. Alors c'est bon j'arrête de te parler si tu viens pas, ba moi non plus désormais.

anonymous asked:

Moment émotion pour le CHB ; qu'est ce qui rend BH et AM le plus fier de l'autre? (et pour le bonus choupi, comment ils l'expriment)

  • En fait ils sont tout le temps fiers l’un de l’autre Ca serait le genre et enrouler un bras autour des épaules de l’autre et à le pointer en gueulant “Hey regardez ! C’est lui, c’est mon copain ! Regardez comment il est génial !”. Quand ils sont en public ou devant les médias ils se retiennent (un peu) mais la fierté est tout aussi palpable.
  • Ils se soutiennent vraiment beaucoup mutuellement et comme ils sont très tactiles l’un envers l’autre, ça se traduit souvent par se prendre la main, se prendre par les épaules, enrouler un bras autour des épaules de l’autre, être bras dessus bras dessous, se prendre dans les bras ou s’embrasser.
  • Il y a les “je suis fier de toi” un peu sarcastiques quand AM ne s’est pas goinfré ou BH a réussi à attraper quelque chose en hauteur sans qu’AM ne le porte et sous son regard amusé ou quand l’un ou l’autre à réussi à garder son calme (spoiler: presque jamais) face à la droite ou l’extrême droite. Souvent ça se traduit par une tape du revers de la main contre l’épaule ou le torse. Ou s’ils sont chez eux, BH se permet de claquer les fesses d’AM c’est plus fort que lui. Ca surprend toujours AM de voir son Hobbit avec un regard et un sourire aussi malicieux.
  • Il y a les “je suis fier de toi” qui veulent dirent “tu n’as rien à me prouver”. C’est souvent quand ils veulent faire une surprise à l’autre en se dépassant dans un domaine pour lequel ils ne sont pas forcément très doué et qu’ils sont déçus car ce n’est pas parfait. Le destinataire de la surprise a toujours un air attendrit et caresse doucement la joue de l’autre avant d’y déposer un baiser.
  • Il y a les “je suis fier de toi” d’AM à BH après un match de rugby ou de foot de BH. Peu importe le résultat du match et la performance de BH, AM le lui dit toujours. BH proteste quand il trouve qu’il a mal joué ou qu’ils ont perdus mais AM trouve toujours une bonne raison pour se justifier. Dans ces moments-là, AM pose sa main sur le biceps de BH et serre un peu. En cas de victoire, il enroule son bras autour des épaules de BH et lui shampouine même un peu la tête.
  • Il y a les “je suis fier de toi” de BH à AM quand AM se lance dans un grand plan de sauvetage (comme Florange) ou dans une lutte contre la fraude (type les appartements de Juppé ou les emplois fictifs de Chirac). Dans ces périodes, AM dort très peu, encore moins que d’habitude, travaille non-stop et se démène sans compter. Quand BH veut le faire aller dormir et qu’AM refuse, BH arrive au moins à lui faire prendre une pause et il masse le crâne d’AM, lentement, pour le détendre. Quand il a fini, il lui embrasse les cheveux. Si jamais tout le travail d’AM n’aboutit pas ou qu’il n’en retire aucune reconnaissance ou aucun crédit, BH lui prépare un bon bain bien chaud pour qu’il se calme. Il prend le bain avec lui et AM est plaqué contre le torse de BH qui lui masse les épaules, la nuque, la tête. Il lui dépose aussi pleins de petits baisers doux et mouillés pour lui dire qu’il est fier de lui.
  • Il y a les “je suis fier de toi” quand l’un ou l’autre doute sur un sujet aussi bien professionnel que privé, ils se demandent s’ils ont fait le bon choix pour tel ou tel truc. Dans ces moments-là, l’autre l’enlace de derrière et lui répète que quoi qu’il fasse ou choisisse il est et sera fier de lui. Ils s’embrassent le front aussi.
  • Il y a le “je suis fier de toi” après le premier tour de la primaire. Celui de BH est le premier à sortir, BH se met sur la pointe des pieds et attrape le visage déçu d’AM pour l’enfouir contre son épaule ou sa nuque. Les bras d’AM sont enroulés autour de BH et BH lui répète qu’il est fier de lui, qu’il a fait une campagne magnifique, qu’il a fait tout ce qu’il a pu et que c’était très bien. Bref il le réconforte et il met de côté sa propre victoire pour remonter le moral d’AM. Celui d’AM vient beaucoup plus tard, dans la nuit, quand il est dans les bras de BH, dans le lit, dans le noir et qu’ils sont sur le point de s’endormir. “Au fait…” “Oui ?” “J’suis très fier de toi.” BH sourit timidement et rougit et AM dépose brièvement ses lèvres contre celle de BH avant de reprendre sa position initiale. BH sourit et resserre son étreinte.
  • Il y a le “je suis fier de toi” après le second tour de la primaire. AM n’est pas là, il est en déplacement, mais il appelle BH immédiatement et ils sont émus tous les deux et ils ont hâte de se retrouver pour qu’ils partagent leur joie de visu.
  • Il y a le “je suis fier de toi” d’AM à BH quand il découvre son QG de campagne et l’organisation. Il a un sourire discret et une main posé sur l’épaule de BH qui est heureux de voir que ce qu’il a fait plaît à AM.
  • Et enfin, il y a l’éventuel “je suis fier de toi” en cas de victoire, qu’AM répète sans cesse, tantôt en hurlant, tantôt en murmurant à l’oreille de BH qui est collé dans ses bras, qui n’y croit toujours pas. BH le lui dit aussi, pour tout ce qu’AM a accompli, pour les états-d’âmes de sa défaite mis de côté pour le soutenir sans faille et sans relâche, ils n’ont pas envie de se lâcher, AM est aux bords des larmes et BH n’en est pas loin non plus.

Sérieux, tu penses l'avoir vue toute nue car elle a enlevé ses vêtements ?

Parle-moi de ses rêves.
Parle-moi de ce qui a brisé son cœur.
De quoi elle est passionnée ?
Qu'est-ce qui la fait pleurer ?
Raconte-moi son enfance.
Ou bien, raconte-moi une histoire à propose d'elle que tu n'es pas dedans.


Tu as vu sa peau, et t'as touché son corps. Par contre tu la connais autant q'un livre que tu as trouvé, mais tu n'as jamais fini par l'ouvrir.


Une vraie relation c'est plus que du physique. Une vrai relation c'est savoir connaitre tous les petits détails de l'autre et de juste l'aimer et l'adorer encore plus pour ça.

—  @poetepublic
Ça ne suffit pas d'aimer, il faut être compatible. Il faut aimer la vie que l'on va mener avec l'autre, partager les envies, les attentes, avoir les mêmes objectifs, les mêmes désirs.
—  Marc Levy
French Vocab: à l'Aide des Autres (Helping Others) 💕

the vocab lists from this book are so cute omg, here are some verbs to talk about helping people!

  • abriter: to shelter
  • accompagner: to accompany
  • aider: to help
  • amuser: to amuse
  • apaiser: to calm
  • blaguer: to joke
  • calmer: to soothe
  • conseiller: to advise
  • consoler: to console
  • divertir: to entertain
  • donner: to give
  • féliciter: to congratulate
  • inviter: to invite
  • libérer: to liberate
  • nourrir: to feed
  • offrir: to offer
  • pardonner: to forgive
  • prendre soin de: to take care of
  • réconforter: to comfort
  • s'occuper de: to take care of
  • soigner: to treat, to care for
  • soulager: to relieve
  • soutenir: to support

anonymous asked:

Dans cinnhamon bourges, le quel des deux est le plus matinal ? C'est quoi leur routine du matin ?

  • Ils ont tout les deux appris à être matinaux avec la politique. Mais d’entre les deux, c’est AM qui a le plus de mal, qui veut toujours grappiller quelques minutes. S’ils sont en retard, c’est souvent de la faute d’AM, qui n’en a rien faire tandis que BH est stressé parce qu’il n’aime pas vraiment être en retard (mais en même temps il ne peut pas en vouloir bien longtemps à AM).
  • Quand ils n’ont aucune obligation par contre, ils aiment traîner au lit, prendre le temps de se réveiller, le premier qui se réveille aime bien regarder l’autre dormir (ils ont toujours des sourires attendris, caressent doucement les cheveux de l’autre et son visage).
  • Il peut leur arriver d’être joueurs de bon matin. C’est presque devenu un jeu pour eux, de voir comment ils peuvent titiller assez pour réveiller et essayer de s’enfuir pour faire lever l’autre.
  • Leur routine quand ils travaillent c’est BH qui va d’abord dans la salle de bain tandis qu’AM prépare le petit déjeuner, car BH est assez rapide pour se préparer. Ils déjeunent ensemble, sans radio, sans télé, rien, c’est leur moment et BH fait la vaisselle et nettoie pendant qu’AM va dans la salle de bain. Il est très long. Chaque détail compte avec lui. S’il est vraiment trop long, BH finit par ouvrir la porte et tirer AM hors de la salle de bain, peu importe s’il a finit ou pas.
  • En vacances (ou un jour ils décident de ne pas aller à l’AN), ils traînent au lit, ils sont long à préparer leur petit déjeuner car ils s’arrêtent toute les deux minutes pour flirter, pour s’embrasser, bref de vrais gamins. Quand ils ont finis de manger, BH met les dessins animés et AM qui est toujours un peu choqué, amusé et intéressé à la fois.
  • AM boit du thé, BH du chocolat chaud. Ils aiment couper en tranches leur reste de pain de la veille et le faire griller au grille-pain et le manger avec du beurre et de la confiture (les confitures faites maison d’AM pendant l’été).
  • Même si BH arrive à se lever plus facilement qu’AM il a toujours la tête dans le sac et il fera sûrement une sieste dans l’après-midi.
C'est très important, sais-tu, de s'aimer soi-même, car on ne peut donner que ce que l'on possède. Celui qui ne s'aime pas ne saura jamais vraiment aimer : il ne cessera de mendier l’attention et la reconnaissance des autres. C'est ainsi que naissent la jalousie et la possessivité. C'est bien souvent parce qu'on manque d'amour et d'estime de soi qu'on a peur, de manière presque maladive, de perdre l'amour des autres.
—  Frédéric Lenoir

Je vois pas mal d’entre vous dire que vous comptez certainement voter au premier tour des élections présidentielles, mais probablement pas au second. Que, genre, si on devait choisir entre Fillon et Lepen, vous feriez l’impasse…
En toute amitié, les gens… Soyez sérieux.

Le résultat du premier tour des élections, ça dépend de beaucoup de choses : de la mode, de l’actu, et de qui est en couverture de Voici la semaine précédent le vote, par exemple…
Dans ce bordel statistique, il n’y a effectivement pas vraiment de place pour l’idéologie. C’est un concours de popularité, dans lequel le programme et les idées n’ont que peu d’impact.

EN REVANCHE, dans le second tour, celui où vous devez choisir entre la peste et le choléra, là l’idéologie compte ! Tout simplement parce qu’au second tour, peu importe pour qui vous votez, vous votez aussi CONTRE l’autre candidat. Et ça, ça envoie un message fort à celui qui gagne, au final.

Autrement dit, si Fillon gagne face à Hamon, il aura gagné par le biais de ses propres idées, et ses électeurs seront des pro-manif pour tous, pro-flics, pro-corruption… Et là, Dieu ait pitié de nous !
Mais si Fillon gagne face à LePen, ses électeurs seront des anti-racistes, pro-droit à l’avortement, anti-cumul des mandats… Et ça, ça change tout ! Après ce genre de victoire, s’il veut vivre à peu près sereinement son mandat, ne pas voir tous ses projets de réforme bloqués par le sénat et des manifestations, il sera contraint et forcé de faire quelques concessions, histoire de plaire à cette immense partie de son lectorat qui l’a choisi par dépit, pour éviter le pire.

C’est grâce à ce phénomène qu’on se retrouve avec un connard comme Chirac qui accepte de ne pas envahir des pays étrangers pour leur piquer leur pétrole, malgré la pression exercée par les USA (rappelez vous, à l’époque, la France était en super bon terme avec les pays du Maghreb, malgré un président raciste).
C’est comme ça aussi qu’on peut obtenir des situations de cohabitation…

Donc, autant votre vote au premier tour ne vaut quelque chose que si votre candidat passe (désolé, mais je ne crois pas au vote blanc), autant votre vote du second tour envoie un message capital peu importe le résultat.

(désolé de foutre la merde, mais je m’avance un peu, vu que tout le monde aura ce discours dans trois mois)

En bref, je vous encourage à aller voter au premier tour, mais je vous conjure d’aller voter au second !

j'étais persuadée qu'on était fait l'un pour l'autre. y avait une alchimie. des regards. une attirance. et un soir à quatre heure du matin je me suis effondrée. j'avais compris. compris le jeu, compris la faille

Faudrait que t'arrives à en parler au passé
Faudrait que t'arrives à ne plus penser à ça
Faudrait que tu l'oublies à longueur de journée
Dis-toi qu'il est de l'autre côté du pôle
Dis-toi surtout qu'il ne reviendra pas
—  Francis Cabrel

Un jour tu rencontreras quelqu’un avec les mêmes centres d’intérêts que toi, qui aime faire la fête avec ses amis mais qui t’entraîne quand même dans sa danse, un jour; tu te rendras compte que malgré les litres d’alcool qui ont coulé dans sa gorge, tu restes la numéro une dans son cœur et que personne ne peut te détrôner, car malgré la fête qui bat à plein rythme et les cœurs qui s’accélèrent à l’ambiance de la musique, tu es celle vers qui il revient, comme un boomerang. Un jour tu rencontreras quelqu’un qui te fait passer avant tout; même avant lui, les signes ne sont pas flagrants mais concentre-toi sur ses gestes et tu remarqueras qu’il agit en fonction de toi et de tes envies. Un jour tu sais, tu rencontreras quelqu’un qui aime aussi se poser devant un film et discuter de tout et de rien, comme deux gamins éperdument amoureux l’un de l’autre. Un jour, cette personne te dira “je t’aime” droit dans les yeux et ce jour-la, t’auras tout gagner alors essaie de ne pas tout perdre.