l j

j'avais peur de tout
j'avais peur du noir
j'avais peur de dormir
j'avais peur de manger
j'avais peur des autres
j'avais peur des adultes
j'avais peur de mal faire
j'avais peur de grandir
j'avais peur de l'amour
j'avais peur de la douleur
j'avais peur d'être avec lui
j'avais peur de faire de mauvaises rencontres
j'avais peur de ne pas rendre fiers mes parents
j'avais peur de ne pas aimer
j'avais peur d'aimer
j'avais peur d'être seule
j'avais peur de la mort
j'avais peur de ne pas exister
j'avais peur de trop exister
j'avais peur du regard des autres
j'avais peur d'être humiliée
j'avais peur d'être rejetée
j'avais peur de ne pas comprendre
j'avais peur de ne pas être comme les autres
j'avais peur de ne pas être aimée
j'avais peur d'être aimée

et après avoir connu tout ça, je me dis c'était pas si pire

mais aujourd'hui j'ai peur de moi

J'ai beau détester la chaleur et l'été mais j'en ai tout de même de bons moments , j'aime ouvrir les coquelicots avant que leur bouton floral n'ait pu le faire et ainsi découvrir le beau rouge caché, crier tout près du ventilateur et m'amuser à écouter ma voix déformée, chercher le moindre sol qui ne soit pas brûlant et où je pourrais me coller pour me rafraîchir un tant soit peu.
Par contre c'est aussi la période où j'ai le plus envie d'être six pieds sous terre.

Je ne sais plus quoi faire, je l'aime à en crever, et cette amour me consume, parce qu'il n'est qu'à sens unique (et dans mon sens, bien évidemment), ça me détruit complètement, je me sens rejetée, délaissée, abandonnée, je ne pensais pas que ça pouvait arriver, pas avec elle en tout cas, elle m'avait promis, et aujourd'hui, elle fait tout l'inverse de ce qu'elle me disait, elle repousse sans cesse le problème, j'ai l'impression qu'elle ne veut pas y faire face, peut-être que ça lui faire peur après tout, et je la comprends, parce que je suis la première à fuir mes peurs, mais putain, non, en fait, je ne sais pas, je suis complètement perdue, je ne sais même plus si je dois lui donner raison ou tord, enfin bon, de toute manière, peu importe ce qu'elle me dit - ou dira - j'irai toujours dans son sens, je lui pardonnerai toujours, parce que je suis amoureuse d'elle.
(mais j'ai mal putain, qu'est-ce que j'ai mal.)

Jvoulais vous dire merci

Jvoulais vous dire merci. A vous tous. D'avoir réveillé la féministe qui dormait en moi. C'est des trucs tout con du genre reprendre mon frère ou mon père sur certaines remarques, dire à un mec de tinder que non toutes les femmes n'ont pas envie d'enfant et que O surprise, on a le sens de l'orientation. Hier j'ai vu un couple s'embrasser, la fille le repousser et trente secondes après le mec revenait à la charge. Y avait 1 chance sur trente que la fille se fasse emmerdée mais j'ai pas voulu la prendre et je suis allé vérifier qu'elle allait bien. Sous les yeux ébahis de mon amie qui voulait juste passer son chemin. Alors oui j'ai gagné une insulte du mec mais franchement sur le moment jme suis sentie rassurée. Voilà tout ça pour dire que vous m'avez changé un peu. Et que je vous dis merci.

Déjà deux ans que tu es partie, pourtant j'ai l'impression que c'était hier. Je me souviens des larmes, des hurlements, des fleurs, de la pluie ce jour-là. Je me souviens de tout comme au premier jour. Pourtant ça me semble si loin aussi. Tout s'estompe et s'efface. Tout sauf ton souvenir. Tu me manques.

harrypotterfreak14  asked:

Do you guys know any fanfics where Lily finds out Remus is a werewolf?

This post has a selection of multichapters that include the Remus revelation, plus here are some one shots:

Title: The Hospital Wing
Author: unique.normality
Rating: K+
Genre(s): Friendship
Chapters: 1
Word Count: 3,402
Summary: Sent on a teacher’s errand, Lily finds a familiar face in one of the hospital beds. A familiar face with unfamiliar wounds. (Marauder era, Lily/Remus friendship)

Title: A Ginger and a Werewolf Walk Into a Bar
Author: Potterhead2015
Rating: K+
Genre(s): Humour, Friendship
Chapters: 1
Word Count: 982
Summary: Remus Lupin wasn’t a bad sort of bloke, Lily decided. “Why didn’t he try just being himself?” she asked. “He always told us it was because you deserved better. Friendship between Remus and Lily. Hints at L/J.

Title: Drown Out The Sound
Author: asiriusfanff
Rating: K+
Genre(s): Friendship, Drama
Chapters: 1
Word Count: 1,857
Summary: Five times Lily and Remus were there for each other, and one time they weren’t.

Je déteste dire ça: je préfère qu'on reste amis car pour moi il n'y a rien d'autre que de l'amitié.

J'ai tellement peur de blesser que parfois je ne suis pas assez claire sur mes propos.

Je sais pas si les signes existent vraiment, mais pourtant tu sembles en être un. J'ai du mal à le concevoir, parce que j'ai peur, j'ai peur de me tromper. Je sais  que c'est pas grave de se tromper, que parfois c'est le seul moyen d'apprendre. Je sais que si je ne fais rien, je vais le regretter. Je me dis que c'est un signe, parce que si je suis retournée là bas, c'est pour une raison. Quelque chose en moi ne voulait pas partir, et  peu importe ce que je faisais tout me ramener là bas. Mais plus aujourd'hui. Je savais que je devais y retourner, si je le faisais pas j'avais l'impression que quelque chose au fond au de moi aller mourir.
Et je t'ai rencontré, puis je me dis que c'était peut-être ça la  raison. Mais ça pouvait pas marcher, parce que t'avais déjà quelqu'un, parce que tout sembler être contre nous. Alors j'ai mis tous ça de coté. Parce que c'était le plus simple à faire, j'ai pris l'option où je souffrais le moins. Mais à chaque fois que je tentais de t'oublier, quelque chose de toi revenait, comme si à chaque fois tu sentais que j'allais t'oublier tu faisais de tel sorte que ce soit pas le cas. Et je sais pas ce que ça veut dire tous ça, je sais même pas si ça veut dire quelque chose. J'ai l'impression de voir quelque chose en toi,  mais j'ai tellement peur de me tromper. Mais si je me trompais pas, ça en vaudrait vraiment la peine n'est ce pas?

anonymous asked:

est-ce que tu as des conseils à donner pour annoncer à sa famille qu'on veut aller à un meeting? sachant que bh va en faire un à lyon mi avril et que j'ai très envie d'y aller, j'ai un peu peur de leur réaction (ils sont de gauche mais pas du tout investis en politique)

Je n’ai pas de conseil particulier à donner si ce n’est  d’être honnête avec tes parents et de leur en parler. Mes parents ne sont pas de gauche. Mais ils comprennent que moi j’ai besoin de m’engager, de m’investir, de m’intéresser, de militer, sans qu’ils soient au fond forcément d’accord. J’ai l’avantage d’être majeure sur ce sujet. Donc, je te conseille surtout d’avoir une discussion à plat avec eux en leur expliquant que c’est important pour toi, pourquoi c’est important pour toi et ils comprendront sûrement.

De manière générale, ce que les parents veulent savoir :

A quelle heure ça commence ? Et quand ça se termine (si l’ouverture des portes es prévue à 18h, ça finira aux alentours de 21h30).

Si tu y vas seule ou non. Je ne connais pas ton âge, mais y aller avec un.e ami.e peut rassurer tes parents. Sinon tu peux leur proposer de venir, on ne sait jamais. Sinon, si tu viens seule et avec un.e ami.e, tu seras sans aucun doute amenée à t’asseoir dans les “carrés jeunes”, des rangées entières de fauteuils à droite et à gauche, devant, réservés aux jeunes.

L’ambiance est toujours bonne enfant, les gens sont très sympas et si tu as des questions tu peux toujours demander aux militants MJS (Mouvements Jeunes Socialistes) qui font partie de l’organisation (et auront un badge “organisation”) et ils te mettront à l’aise.

Notre section à Nice, on pense faire le déplacement, ma venue dépend de la date (parce que mi-avril je bosse une semaine). Donc si jamais tu peux y aller et que tu entends un groupe qui vient de PACA, n’hésite pas à venir nous voir, on mord pas et notre Animateur Fédéral est extrêmement bienveillant, il fait rentrer le plus de jeunes possible et il répondra à tes questions aussi si tu en as.

Enfin, aller à un meeting ne t’engage bien sûr à rien (je précise parce que on nous a déjà posé la question quand on fait le meeting à Nice). Tu croiseras peut-être des MJS du staff qui te demanderont si tu veux laisser tes coordonnées pour être contacté des nouvelles de la campagne et t’appeler pour participer par exemple à des cafés débats (ou des apéro-débat) mais si tu ne veux pas tu leur dit non et ils n’insistent pas.

Bref, j’espère que ce post a pu t’aider et je croise les doigts pour toi nonny !!

Un dimanche sans wifi (4g mon amie) = dimanche ménage! J'ai décidé de faire tous le ménage chez moi … Décidément devenir adulte me rend de plus en plus responsable, je m'attendais pas à ça… J'ai l'impression d'avoir 35 ans et d'avoir enfin un weekend sans enfants. Du moins je crois que c'est la sensation qu'on éprouvé quand il n'y a plus personne à la maison et qu'on décidé de tout nettoyer…?
Bref
Vaisselle, aspirateur, rangement, tri, arrosage des plantes, courses (à venir) et machine à laver… Il faut savoir que je n'ai que deux pantalons dans ma vie, hormis mon pantalon de pyjama qui ne me sert jamais. J'ai deux Jean, et je comptais laver les deux aujourd'hui… Il y en avait un devant moi que j'ai mis dans le tambour de la machine à laver, l'autre derrière moi, que j'ai oublié de mettre dans le tambour de la machine à laver…
J'ai lancé la machine, et quel bonheur d'avoir une machine qui ne fuit pas, où il ne faut pas s'assurer que les tuyaux sont bien mis ensemble, et je me suis retournée et là… Horreur! Mon jean numéro 2 était là…
Je crois que je suis fatiguée, mais sur le coup ça m'a fait pété un plomb, je parlais à mon pantalon comme si c'était un enfant en lui reprochant d'avoir été derrière moi (ça commence avec les vêtements​ ça fini en HP) et je me suis mise à pleurer…
Je sais pas ce que ça veux dire mais du coup je me suis mise au lit avec mon ordi…