jean malaurie

On ne peut, je crois, rien connaître par la simple science; c'est un instrument trop exact et trop dur. Le monde a mille tendresses dans lesquelles il faut se plier… Seul le marin connaît l'archipel.
—  Jean Giono cité dans la préface du magnifique ouvrage de Jean Maulaurie Les derniers rois de Thulé