je-veux

Le temps passe. Le temps passe si vite. Je n’ai pas assez de temps pour travailler, pour profiter, pour m’amuser. J’ai toujours la tête ailleurs, un peu partout à la fois. C’est terrible. Je suis partout et nulle part à la fois. Je suis fatiguée, je veux m’allonger et me reposer. 

Je t'ai attendu toute ma vie. Mon cœur claque contre mes côtes, quand je pense aux nuits abattues que j'ai passées dans le monde entier en attendant de sentir ton contact. Le temps que j'ai annihilé pendant que j'attendais comme un homme faisant une condamnation à vie.
J'ai besoin de toi comme la vie a besoin de la vie. Je te veux comme une catastrophe naturelle. Tu es tout ce que je vois. Tu es la seule que je veux.
—  Henry Rollins
Je lis Harry Potter 4 quand j'ai le temps

Là, j'arrive au chapitre 32 : Les os, la chair, le sang. Je ne veux pas lire ce chapitre. Je ne veux pas lire la mort de Cédric (et pas parce que c'est aussi mon prénom). Avant, j'aimais pas trop Cédric parce que je ne le comprenais pas trop mais à cette lecture-ci, je me suis rendu compte à quel point c'était quelqu'un de bien et d'altruiste. Je veux pas qu'il meurt, et ironie du sort : ce chapitre 32 commence à la page 666 de mon livre x)

quand les gens s’excusent d’avoir mis du temps à répondre à mes messages je suis là genre ……. c’est la dernière chose dont je me formalise parce que je suis la PIRE au niveau réponse de messages ? j’ai … 20 messages non lus sur facebook j’ai en permanence des sms pas ouverts j’ai 34 messages vocaux non écoutés et 47 mails non ouverts parce que je repousse toujours le moment de répondre parce que j’ai peur de pas savoir quoi dire et c’est ma plus grande angoisse que les gens m’en veuillent de pas leur avoir répondu alors que je veux pas leur donner l’impression que je m’en fiche de notre conversation ??? bref tout ça pour dire jen veux jamais à personne de me répondre longtemps après voire de jamais me répondre et commencer une nouvelle conversation des mois plus tard je suis un safe space vivant pour les gens qui ne répondent pas aux messages 

J’aime entendre la première note, celle qui me.. 
m’emporte dans cet air
-infernal-
Alors incompréhensible j’ondule
À n’en plus savoir où je suis,
qui je suis.
Et je ferme les yeux, mes lèvres s’ouvrant à ton appel.
Ton souffle,
mon souffle,
Je ne sais plus.

Ta main m’effleure,
je cherche ton visage 
Trouve tes bras
qui coulent
Sur moi.
(je perds raison)
Alors, palpable
je t’embrasse,
Tranchante 
je te mords
Et jouissance tu te fonds.

Tu es là et je ne veux plus te lâcher,
Le frisson palpite sur l’échine et nos hanches se bousculent
Juste quelques instants, de plus, 
je te redemande
encore.

J’ai envie de refaire mon puzzle de mille pièces (même si j’en ai perdu deux). Je sais ce que je vais faire pendant les vacances de Noël.

D’ailleurs, j’en peux pluuuuuuus des cours. Je veux dire, quelque part, j’ai toujours bien aimé l’école, ça a jamais été une épreuve pour moi d’aller en cours mais à chaque fois, à cette période là, ça rate pas.

anonymous asked:

Je veux vivre, m'amuser. T'as des idées de choses folles à faire?

Hmm, va à l’improviste chez une amie. Non en fait j’sais pas, j’suis pas douée pour ça

douleurspassageres  asked:

Ta vie rêvée?

Wololo c'est difficile de répondre… J'aime bien ma vie, j'ai des amis que j'aime, c'est pas un calvaire d'aller au lycée et puis j'ai @fissuredanslecoeur. Après j'aimerais juste que mes parents me laissent plus de liberté, jveux réussir ce que j'entreprends, avoir vraiment confiance en moi et m'aimer et avoir de l'argent en illimité pour pouvoir me payer le train quand je veux 😂 que mes amis soient heureux et être avec @fissuredanslecoeur en ce moment même fiiin voilaaaa quoii là mon bonheur serait complet. Jsais pas si ça répond vraiment à ta question ^^‘

Hâte de tout dire en une seule fois. Que veut dire tout ? La confusion, le désir sexuel. Je veux écrire comme la jeune fille qui se déshabille et court vers le lit de son amant. La distance minime qu’elle traverse en courant est la matière de mon livre. Quelle est cette urgence ? Elle court essentiellement pour arriver. Elle arrive dans un lieu où elle fera une autre avancée et où il y aura une autre arrivée. Cette distance sera l’objet de mon discours. Mais la confusion, le non savoir, le désir d’abandonner la plume et de courir vers le lit. Pourquoi figurer au lieu de configurer ? Pourquoi chanter au lieu d’être chantée. Pourquoi m’allonger nue la page blanche comme si c’était un drap ? Pourquoi masque et pas visage ? Pourquoi verre et pas alcool ? Je veux reproduire, seule, ce qui se passe être deux êtres qui s’aiment.


Journal (1964) - Alejandra Pizarnik

“Est-ce que tu portes une barbe? Est-ce que tu es mal coiffée, mal habillée? Réponse: non. Alors comment veux-tu travailler sur les chantiers??”

Banlieue parisienne — stagiaire dans une entreprise de bâtiment, propos tenus par mon tuteur de stage de fin d'études lorsque je lui explique que je ne veux pas faire un métier de bureau mais être conductrice de travaux. J'ai quitté la boîte à la fin de mon stage.