je*

2

After Koyama only barely made it through his own chikara uta without crying and TegoMasu put up a very brave front, the show’s tear jerking format finally claimed its first victim.

Before, Kato told the audience that “I was told to do my best. Do more than anyone else.”

In the end, he shares that “I thought that I wouldn’t be able to meet this person for quite a while”

(The preview did not show Koyama.)

Chikara Uta returns on August 7th on Nihon TV.

youtube

Jean Gabin dans “Maintenant Je Sais”, chanson composée et écrite par Philip Green et Jean-Loup Dabadie en 1974; version vinyle originale du 45 tours d'époque.

Finalement, ce ne sera pas l’Angleterre

Après un test d’une semaine comme jeune fille au pair, je peux dire … que ça ne me convient pas. Je n’aime pas du tout habiter avec mes patrons. Peut-être parce que je ressens beaucoup plus le mépris de classe (Marx sort de mon corps !) …

Je m’attendais à ce que ce soit une famille riche. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit une famille millionnaire. Du coup j’ai pris des photos pour vous faire partager mon ébahissement.

Quelques images de la propriété, une ancienne ferme (mais badass la ferme). Si j’avais accepté le poste, j’aurais pas habité là, mais dans un petit cottage à quelques mètres de la maison :

Ça paraît petit par rapport au reste, mais l’intérieur est genre trois fois plus grand que mon appart’ actuel. Donc pas si petit. Il y a deux chambres (qu’est-ce que j’aurais fait avec deux chambres), deux salles de bain (idem) et le lit où j’ai dormi est un double king size … je me suis perdu dedans.

Mais retournons à la maison principale. Quelques photos de l’intérieur :

Le premier salon … jamais utilisé.

Le salon d’été, où au sol (on ne les voit pas sur cette photo) il y a deux puits recouverts de vitre de sécurité :

Je vous rassure, le salon d’été n’est pas utilisé non plus.

Le salon familial, utilisé celui là. A elle seule cette pièce doit faire le double de mon appart’. Je me suis pas sentie pauvre. DU TOUT !

Le fumoir. On est chez des anglais après tout.

Je n’en ai pas de photo, mais il y a trois chambres/suite d’amis, en plus de la suite parentale, et des chambres pour les enfants. Et une buanderie. Et une pièce uniquement pour les chiens. Et un bâtiment entier qui sert de bureau pour monsieur.

Autant vous dire que la révolutionnaire en moi a déjà prévu leur exécution en place publique (C’EST UNE BLAGUE ! RANGE CETTE ARME PUTAIN !)

Et attendez, vous n’avez pas vu les voitures :

La voiture de la semaine pour monsieur (oui, c’est une jaguar. Oui, c’est aussi confortable que ça en a l’air)

La voiture du weekend de monsieur. Oui c’est une Ferrari. Non je ne suis jamais montée dedans.

Et (pas de photo désolée), monsieur a également une Rolls Royce Phantom de 1929. Rien que ça. Google image est ton ami.

Ah, oui, et sur la dernière photo, on était chez des amis à eux. Dans un château. Un vrai château. Avec le plus grand billard que j’ai jamais vu.

Voilà.

Marx ! Reviens finalement !

Okay, Dr. Phibes? We need to have a talk. 

You want to kill a man by means of bats. Very good. I have often wanted to do the same thing, and if you’re a Mad Gothic Genius who has the means to do so, that’s an excellent plan for revenge.

However, we need to talk about your choice in murder weapon.

This is a flying fox (genus Pteropus). This bat does not want to hurt people. It wants to eat fruit and bugs and maybe cuddle its young. It might have rabies, but it is not scary. 

If you want a scary bat with which to murder people, I suggest one of these:

A vampire bat (genus Desmodus). They’re still a moderately terrible weapon, but they’re at least actual blood-drinking bats. I figure that’s what you’re going for. 

Remember, budding evil geniuses- your choice in bats could be a matter of life and death. Choose wisely.