je m aime

Mon amour...

Mon amour, je sais que tu m'aimes aussi
Tu as besoin de moi
Tu as besoin de moi dans ta vie
Tu ne peux plus vivre sans moi
Et je mourrais sans toi
Je tuerais pour toi.

————————————————————————-

My love, I know you love me, too
You need me,
You need me in your life,
You can not live without me,
And I’d die without you,
I would kill for you

-From ‘Carmen’ by Lana Del Rey.

Ce que savent les doigts
La langue le sait encore mieux :
Des lèvres et des joues et du nez et du front.
Cela ressemble peu à ce que voient les yeux.
Lumière et ombre,
Couleur et contraste
Disparaissent en l'absence de lumière,
Laissent la place à des termes tactiles :
Ferme, rond, plein,
Soyeux, moite, musclé.
Ce que la langue sait
C'est en cachette des dents :
Salé, acidulé, cireux, chaud.
Ce que les dents découvrent
Des tétons et du cou,
De l'intérieur des cuisses et des orteils de bébé,
De l'arrière des genoux et des lobes d'oreilles
Elles savourent comme si c'était la première fois,
Car c'est la première fois,
Te voir de cette façon,
Te voir la première fois tout court,
Galbée et cambrée,
Prompte et acharnée
Lente et tremblante,
Implorant et exigeant,
Triviale et éthérée,
Noyant mes sens,
Consumant mon âme.
En l'absence de lumière,
Je m'aime
En toi.

En l'Absence de Lumière  - Lynn Manning

Je sais que tu m'aimes, mais parfois excuse moi de douter, d'avoir peur, par ce que si tu pars je ne sais pas si je pourrai me relever, par ce que je sais que je dois être trop envahissante et trop chiante, mais tu pense que tu pourrai me supporter toute ta vie comme ça? Combien de temps tu tiendra avant de partir à ton tour, avant d'abandonner l'idée de faire partis de ma vie? Tu compte rester d'ailleurs? Tu te rappel que tu m'as dis que tu allais rester, que tu m'aime comme on ne peut aimer, que sans moi tu ne survivrai pas, tu compte tenir tes promesses? Ou bien faire comme tous les autres? Hein, dis moi, rassure moi, putain tu comprend? J'ai peur que tu parte, que tu t'éloigne, que tu m'oublie, j'ai peur de ne pas réellement compter pour toi, pourtant t'as beau me le répéter, j'enregistre pas. Je suis continuellement terrifiée, excuse moi, je ne veux pas t'effrayer avec mes envies, mes rêves, avec tout mon amour et mon attachement, je veux juste que cette fois ci ça fonctionne, que cette fois ci ce soit réel, que cette fois ci je puisse me dire que ça ira loin, toi et moi.

À : Y


Sa aurait fais 4 ans. J'avais trouvé mon petit bout de paradis sur terre. Aujourd'hui tu est partit tu m'a laisser seule ici. Je t'appelle tout les soirs mais je tombe sur ta messagerie, j'entend ta voix et je fond en larmes. Ta ligne sera résilier bientôt, alors j'appelle et j'imprime ta voix dans ma tête pour ne pas l'oublier, je regarde nos videos ou tu rigole comme un fou et je pleure encore. Ça fait bizarre, tu rie mais t'es plus la, j'entend ta voix mais t'es plus la, je t'attend mais tu ne vient pas, tu ne viendras plus jamais tu ne me prendras plus dans tes bras tu ne me diras plus que tu m'aime je ne sentirais plus ton odeur ni ta chaleur car tu est monté au ciel mon ange tu me manques tellement si tu savais… si tu savais.

Je suis fatiguée. Maman, s'il-te-plait, ouvre-les yeux. regarde-moi, je ne vais pas bien. Je ne me sens pas bien. Je ne m'aime pas plus que ça. Maman, maman, j'ai besoin que tu me regardes et que tu me dises que tu as compris, que tu vois que je ne vais pas bien. Je t'en supplie, regarde mes bras, fouille au plus profond de mes yeux et dis-moi ce que tu vois dedans, dis-moi ce que t'y ressens. J'ai peur. Je n'ai plus envie de vivre. Je ne me laisse plus vivre, maman. Je n'ai pas envie d'être amoureuse. Je n'ai pas envie de lâcher prise, de perdre le contrôle. Maman, dis-moi ce que tu vois en moi. Dis-moi que tu vois que je ne suis plus que corps et non corps et âmes comme on dit. J'ai perdu quelque chose, il y a quelque chose de briser en moi, dis-moi que tu as compris ce qui n'est plus en moi. Maman, je t'en supplie sauve-moi de ma noyade intérieure.
On s'était juré de tout faire
Jusqu'à redevenir poussière
Est-c'que demain ressemble à hier ?
J'veux plus regarder en arrière
Rien ne compte à part aujourd'hui
Comment t'aimer si je n’m'aime pas ?
—  Django
“Too Good At Goodbyes”- Sam Smith.

‘Cause every time you hurt me, the less that I cry
Parce qu'à chaque fois que tu me blesses, je pleure moins
And every time you leave me, the quicker these tears dry
Et à chaque fois que tu me laisses, mes larmes sèchent plus vite
And every time you walk out, the less I love you
Et à chaque fois que tu m'abandonnes, je t'aime moins
Baby, we don’t stand a chance, it’s sad but it’s true
Bébé, il ne nous reste plus une chance, c'est triste mais c'est vrai
I’m way too good at goodbyes
Je suis bien trop bon pour les adieux

Motivation démotivée

Quand j’me dis “Allez, un petit effort et tu vas réussir à prendre ta vie en main !” la motivation dure pas très longtemps car aussitôt je me dresse la liste des choses à faire et comme j’arrive même pas à la terminer vu la longueur… DÉMOTIVATION ABSOLUE.

Donc généralement je suis motivée à faire qqch de ma vie genre… 10 min par jour. Comment voulez-vous qu’avec ça je m’aime ?! Sérieusement !!!!

ça fait mal.

“tu manges trop, et trop vite”

“tu es grosse”

“tu n’es pas jolie”

“tu n’es pas drôle”

“tu dis n’importe quoi”

“tu n’es pas intéressante”

“tu ne sers à rien”

“tu es bête”

“personne ne veut de toi”

“tu es bizarre”

“tu es différente”

“tu as la peau toute craquelée tellement tu es grosse”

“ta coupe de cheveux ne ressemble à rien”

“tu n’y arrivera jamais”

“ça ne peut pas t’aller, tu es trop grosse”

“personne ne t’aime”

Comment pourrait on m’aimer si je ne m’aime pas moi-même ? Comment pourrais-je m’aimer si on me rabaisse en permanence ? Je ne suis pas là pour faire la morale, simplement pour dire que le harcèlement est absolument partout, et que même quand on ne le montre pas, il nous fait mal.

Pour l’arrêter, il faut en parler.