jâaime jâaime pas

A vous tous

Je pense qu'à un moment dans nos vies, on est obligé de vivre certaines choses. Qui sont là pour nous faire évoluer. On prend tous les mauvaises passes comme des moments regrettables, alors que ces périodes nous sont bien plus utiles que nos bons jours. 

 Si je n'avais pas traversé tous ces horribles moments a pleurer, craindre le lendemain, regretter le passé, être pessimiste pour l'avenir et si peu enclin à avancer, jamais je n'aurais été à ce stade de ma vie, a regarder en arrière et comprendre a quel point cela m'a été bénéfique. Il faut que vous sachiez que les bons moments comme les mauvais sont bons à prendre. Qu'importe à quel point ils peuvent être durs, violents et tragiques. Ils doivent être vécus. Ils vous construisent, déterminent la personne que vous êtes, que vous devenez. Tout est important. Même vos crises existentielles du dimanche soir à cogiter sur la vie que vous menez ou que vous rêvez d'avoir. 

 C'est dur, incertain, triste, magnifique, intense et inoubliable. Tout est conservé. Vos blessures sont des tatouages internes. Tout ce que vous tentez aujourd'hui de cacher ressortira forcément un jour. Vivez tout ce que vous pouvez. 

Appréciez vos moments de bonheur. Retenez vos erreurs. Soyez vous même et personne d'autre. Même si vous trouvez que vous ne valez rien, que cette fille ou ce gars est beaucoup mieux selon vous, restez authentique. Que vous soyez seuls ou entourés, aimés ou isolés, croyez en vous, aimez vous, avec vos défauts et vos qualités. Ne vous dénigrez pas, c'est ce que vous êtes et essayer de changer votre façon d'être ne vous rendra pas plus heureux. Si vous voulez vous améliorer, allez y. Mais surtout ne vous perdez pas de vue. Aimez vos proches, dites leur votre amour. Profitez de tout. On ne sait pas de quoi demain est fait, nous sommes condamnés à vivre dans le présent éternellement. 

Alors respirez un bon coup, souriez et vivez. S'il vous plaît, continuez de vous battre. Vous aurez vos récompenses. Maintenant ou dans plusieurs mois. Qu'importe. Continuez d'avancer. Ne cessez jamais d'avancer.

Elle. Est. Éblouissante.

Des heures que je cherche la photo ou le gif parfait. Elle. Est. Éblouissante. Alors ce n’est pas possible. 

Quand Elle est derrière son bar, on dirait une danseuse étoile tellement Elle. Est. Éblouissante.

Elle sourie tout le temps, Elle a de la classe avec son jean, ses converses et ses cheveux remonté en chignon négligé.

Je l’ai remarqué depuis longtemps, je la regarde de loin, chaque fois que je vais au bar, j’attend qu’Elle s’occupe de moi. 

L’endroit est tout le temps bondé, approcher du bar est un challenge, je me fais toute petite. Chaque fois que je m’approche du bar, Elle me voit, Elle me sourie, me sort ma despé et me la tend. Régulièrement, Elle m’en offre une. Elle penche la tête sur le coté et murmure “c’est bon”. 

Je suis une habituée mais pour moi ça ne justifie pas son geste, je suis une habituée comme beaucoup dans cet endroit. Je hoche la tête (la musique est trop forte, on ne peut pas se parler) et je murmure “merci beaucoup”.

Samedi, je suis arrivée tôt, Elle était à l’écart, je suis allée la remercier. Elle à penchée sa tête sur le coté et m’a répondu : “c’est rien, ça me fait plaisir”.

Samedi soir, Elle m’a offert mes despé (oui toutes, et les 2 consos des personnes qui étaient avec moi)

Je suis une habituée comme beaucoup, tout le monde se connait sans se connaître, on se reconnait entre habitués et je pense que sur le nombre 2 personnes doivent savoir comment je m’appelle. 

Ça ne veut pas dire grand chose pour moi d’être “une habituée”, je vais juste au même endroit tout le temps, ça ne fait pas de moi quelqu’un à cet endroit, les autres ne me connaissent pas vraiment.

Samedi soir, quand Elle m’a tendu ma dernière despé, Elle m’a dit : “tiens *mon prénom*. Je suis restée sans voix. Mais comment connait elle mon prénom !

Elle. Est. Éblouissante. 

Elle me plait vraiment beaucoup depuis longtemps. 

Je pensais déjà souvent à Elle avant mais autant vous dire que depuis samedi, Elle ne quitte pas mes pensées.

Elle. Est. Éblouissante.

anonymous asked:

j'adore ton cerveau, tes headcanons sont trop beaux et élaborés, je pourrais lire juste tes idées toute la journée, je m'en laisserais pas

Aww, merci Anon’ !!

2

Quand j’ai fini mon dossier et mon résumé et que la date butoir de mes articles a apparemment été repoussée 

Quand sur tumblr, la nuit, on se sent quand même un peu seul.

Je suis encore en baby-sitting

Originally posted by astudentsblogg

Quand je suis arrivée et que les gamines regardaient Frozen et on a chanté Libérée Délivrée ensemble

Originally posted by carolinetriestoreact

Puis le bébé s’est mis à hurler et le seul moyen de le calmer c’était de secouer une fleur en plastique verte, il secouait les jambes, et si j’arrêtais il hurlait. J’ai fait ça pendant 10min.

Originally posted by fetal-fetus

Et après les gamines voulaient pas se coucher, elles renversaient de l’eau partout, pendant que je changeais une couche et que le bébé vomissait.

Originally posted by blackandwhiteillusion

Et maintenant les gamines dorment et lui il me raconte encore sa vie en essayant de manger son doudou.