j gro

Journal de la solitude

19 Juin


“C'est quoi cette musique? crie mon père.
- Cette musique, papa, c'est ce qui va avec mon "herbe qui fait rire” et mes autres produits illicites comme tu dis, tu sais toutes ces choses qui me rend “violent”. Parce que pour toi, ma “violence”,  qui n'est d'ailleurs qu'avoir jeté du pain sur une table, comparé à toi qui nous éduque grâce à des gifles, est lié à ça ou aux trop fortes doses d'alcools que je peux prendre. Mais ça n'aurait clairement aucun rapprochement avec le fait que tu m'emmerdes. Parce que oui, tu m'emmerdes, et maintenant je ne peux que le dire comme ça. Pourtant, pendant longtemps, je me suis toujours dégoûté  à l'idée d'utiliser ces mots. Même quand tu m'gueulais dessus en me disant “j'sais que tu t'dis dans ta tête que j'suis qu'un gros con.” bah j'me répétais juste “non” et ça m'rendait triste que tu m'connaisses aussi peu. Puis maintenant non, plus maintenant que tu veux m'reprendre ma liberté, la seule idée que j'avais et qui me maintenait en vie pendant toutes ces années de lycée. J'pensais qu'à ça, à la fac, à mon appart, à ma vie loin de tout ça, de tout ce bordel qu'elle a été pendant si longtemps. J'en peux plus que tu décides de ce qui est bon pour moi ou pas, de ce que je ferais plus tard ou pas. T'es pas moi, et j'suis pas un putain d'pantin qu'on manipule comme bon lui semble. Moi aussi j'ai des sentiments, et j'en ai marre que tu gueules dès qu’t'as passé une mauvaise journée, que ce soit contre moi, mon frère ou même ma mère. Et j'en ai marre que tu t'excuses tous les jours après nous avoir fait pleurer, que tu nous rabâches que non tu veux pas nous rendre triste, mais putain tu fais que ça ! Tu sais même pas c'que ça fait d'avoir ta femme en train de pleurer dans tes bras, parce que c'est dans les miens que maman pleure. On est fatigué, ou si mon frère et ma mère ne le sont pas, moi je le suis. J'en peux plus d'entendre toujours les mêmes choses, si on n'te convient pas, casse-toi, prends tes couilles à deux mains, et enfin fais-le, parce que depuis l'temps que tu l'dis, tu l'as toujours pas fait. Et arrête de t'chercher des excuses. Tu fais pas ça pour nous protéger avec mon frère, parce que si tu faisais ça pour nous, y'a longtemps que tu t'serais tiré.
La réalité c'est que même ma mère pense au divorce, chaque jour. La vérité c'est qu'elle n'ose pas, qu'elle se pense certainement pas assez forte, ou a peur de ne pas subvenir à nos besoins une fois que tu ne seras plus là. Mais dans le fond, ce n'est que de l'argent tu sais, et l'argent, ça se trouve.
La vérité c'est que le prochaine fois que tu touches mon frère sous mes yeux, je risque de ne pas rester impassible.
La vérité, c'est que tu es ce qui nous dérange, je pense, dans la famille que l'on constitue. Regarde quand tu pars les matins faire du vélo, ou les soirs quand tu rentres tard de tes réunions, on arrive à nous entendre, tous les trois. Rien que ça devrait te mettre la puce à l'oreille.
Papa, attends encore ces deux mois d'été, ces deux mois où je vais me mettre de l'argent de côté, puis je partirais, j'te laisserai tranquille, promis, et j'viendrais juste pour récupérer mon frère ou ma mère quand ils n'en pourront plus du tout non plus.

Aujourd'hui, c'est vraiment le gros bad.
J'ai dormi 2-3h à cause de la chaleur, du fait que je suis dans un appart inconnu, que je dors avec ma pote… déjà, la journée commençait sympathiquement. Ensuite on est parties à l'école où se déroulent les oraux, on a parlé avec les jeunes surveillants ils étaient grave cools, puis on a observé deux oraux et j'ai trouvé les jurys gentils donc ça m'a un peu rendu contente. On a croisé une fille de ma classe qui a tout fini donc elle est en vacances et deux potes qui venaient passer leur premier oral (#CoucouLeMecDeMaClasseHabilléSwaguement). C'était trop bizarre, j'avais l'impression d'être revenue à Montpellier. Puis en même temps, y'a tous ces gens qui passent AUSSI leur CAPES de SES alors que nous on a passé une année à avoir l'impression d'être les 15 marginaux d'éco. Et ils ont l'air gentils et motivés, mais c'est nos concurrents. Ça nous fait devenir des petits êtres malsains qui se réjouissent lorsque quelqu'un se foire, parce que ça fait une place de plus.
Si il y a bien quelque chose que j'aurais appris cette année, c'est que ma passion pour ce boulot a réussi à faire de moi, juste un petit peu, un requin. Et même si c'est plaisant de me rendre compte que je suis capable de me dépasser, je déteste ça. Je n'aime pas fonder ma réussite sur la défaite des autres. Ça me rend très mal à l'aise. J'essaye de ne pas y penser car ça me démotive complètement.
Demain c'est le jour J. Je dois rester déterminée et tepu encore deux jours, et ce week end je redeviens un bisounours qui va à Disneyland après ses oraux de prof.

Ton cul est inexistant.“
"Ton gros ventre là.”
“Je te défoncerais, que tu sois une fille ou non.
—  C'était il y a un an. Il a été mon premier copain, et aussi celui avec qui j'ai fais ma première fois. Au départ il prenait ma main et se touchait avec, même quand je ne voulais pas. J'essayais de la retirer mais il avait beaucoup plus de force que moi. Tous les jours il essayait de me convaincre de coucher avec lui, j'ai fini par céder. J'avais constamment droit à des remarques dégradantes sur mon physique. Il était extrêmement jaloux et possessif, c'était devenu très compliqué de voir mes amis, garçons ou filles. Je n'ai jamais eu vraiment confiance en moi, mais aujourd'hui cette confiance est inexistante. Tous les jours je ne peux pas m'empêcher de trouver mes fesses trop petites et mon ventre trop gros. J'ai 17 ans et je n'ai plus aucune confiance envers les garçons
J'ai besoin qu'on me dise que je suis jolie même avec mon plus gros complexe, j'ai besoin qu'on me prenne dans ses bras et qu'on me serre fort, j'ai besoin qu'on me dise que je suis importe pour quelqu'un, j'ai besoin de savoir qu'on ai peur de me perdre, j'ai besoin des bisous, de câlins, de mots doux, j'ai besoin qu'on me regarde droit dans les yeux et qu'on me fasse un sourire sincère, j'ai besoin que quelqu'un me dise qu'il sera toujours là pour moi quoi qu'il arrive, j'ai besoin d'entendre des “je t'aime” sincère.
—  purplethought
23:08

La nuit dernière j'ai fait un rêve étrange. J'étais une personne de sexe masculin, mais je m'étais habillé/maquillé comme une fille pour draguer un jeune homme dont je me souviens même plus du physique. On avait commencé à parler, puis je lui ai dit : “je vais être cash, j'aimerais t'embrasser” (ceci est irréel), mais je suis retissant et n'ose pas ouvrir la bouche. Gros blanc des rêves tmtc Le mec a découvert la vérité, je le garde avec moi attaché à une corde (?), je lui demande un truc du style si je ne lui plaît pas, et veux lui demander pourquoi il ne dit rien à propos de ma voix mais je me tais car j'ai ma voix normal. Gros blanc Je suis sur une plage où des châteaux de sable ont été détruits par des vagues. Après j'ai un gros blanc avec juste des images mais ça part en cacahuète. Entre ça et les rêves où je tape la discute avec Macron devant mon lycée (oui c'est vraiment arrivé), je fais des rêves​ chelous…

Akwakwak

J'ai trop d'inspiration, je suis fou appelez le psy !
Akwakwak akwakwak
Akwakwak akwakwak
J'ai cramé ma santé sous beuh en festival j'me suis vu Burning Man!
J'ai lâché les larmes pour apprendre à nager
J'ai regardé le crâne pour apprendre à penser !
Sous vitriol sous alcool je me laisse porter ainsi
Et chaque jour la vie est honteuse
Honteuse honteuse
Honteuse honteuse
J'avais un gros bobo au coeur aussi !
Pleureuse pleureuse
Les banderoles moles s'abaissent​ à la presse ici
Je suis trop trop clivant j'entends j'entends.
Sur Tumblr je suis pas le bon client
J'ai mis mon premier doigt à vingt et un ans
De Tumblr je suis un bon client
Mais je veux pas d'enfants ni d'enfant
À la base on téléchargeait sur Kazaa c'était pas marrant
J'ai l'écriture en haut débit
Je suis la fibre de ta vie.
Viens chez moi, vas y
Je te montrerai mes souvenirs de Hongrie
Je te raconterai des histoires cramés et
Prends ton kaway pour la bukake
Je suis l'animateur de ce blog
Je rêve d'être une star de Vlog
Je suis actuellement dans la Somme
Amiens centre ça ferme tôt
Une petite Kwak et j'esquive un vélo
Je visite toute les villes​ de France
J'hésite à faire carrière pour la présidence
J'ai une petite culture je lis un peu
Des livres instruisants et merveilleux
Certains sont très très vieux et poussiéreux

J'ai trop d'inspiration, je suis fou appelez le psy !
Akwakwak akwakwak
Akwakwak akwakwak

Je me barre sans état d'âme ! (D'âme, d'âme)
Boire ou choisir il faut conduire (conduire, choisir)
J'espère que j'aurais pas de panne (j'espère pas)
Je ferai tout pour un sourire (tout pour twahahaa)
D'facons en scred dans le coffre j'ai un âne.

Originally posted by rewatchingpokemon

J'en ai gros sur le cœur en vrai. Toute une année de boulot, à mettre des tas de choses entre parenthèses pour se vautrer comme une merde aux épreuves orales. Je suis tellement déçue. Je pensais pas que les vacances auraient un goût aussi amer.

something about me pt 1.

J’ai toujours un gros feutre avec moi, pour les élans artistiques. J’écris sur les murs, sur les bancs, un peu partout des petites citations et j’y laisse en signature un “W”.

Ce matin, j’avais RDV avec une personne hyper sympa du conservatoire électro-acoustique pour proposer de faire une performance sonore pour le vernissage de l’exposition. D’entrée, il me dit : “ J’ai vu vos vidéos sur Internet, celle avec l’arduino, c’est vraiment intéressant.” Sur le coup, j’ai fais le gros yeux : “Mes vidéos ?” Lui : “Oui, oui même l’image de votre fond d’écran était dans la vidéo”. Moi : “Ahhh oui, sur Vimeo.” 

Ça m’a vraiment touché à ce qu’il s’intéresse à mon travail. Il m’a dit qu’il était curieux et que du coup, il avait tapé mon nom et prénom sur Google.

Je suis aller voir Wonder Woman cet après-midi et ok je suis hétéro mais cette femme là bah j'ai un gros crush sur elle …

#galgabot #amour #girlpower #jetaime

anonymous asked:

Moment de real talk: Vous trouvez vraiment que les québécois ont un gros accent incompréhensible? Si oui comment comprenez-vous les gens qui viennent de Provence? Peut-être que c'est du bluff et vous ne les comprenez pas réellement? Parce que quand je vois des gens dirent que Trudeau a un gros accent, j'ai de la peine pour eux, ils ont rien vue..... (i'm confused)

J’ai jamais entendu Trudeau, par contre je sais que dans certains films québecois j’avais besoin de sous-titres dooooooooonc. 

7

Je met mes révisions en pause cinq minutes pour vous parler, car j’en ai gros. J’ai besoin de vous dire plusieurs choses. Que vous soyez là pour le RPG, pour les nouveaux posts, par hasard, ceci s’adresse un peu à vous tous.

J’en ai gros sur le coeur car je suis très stressée par plusieurs choses dans ma vie, par la peur certaine que je vais échouer demain à mon oral de rattrapage, que je vais peut-être redoubler et ne pas achever ma licence alors que je suis prise en master, mais aussi parce que mine de rien, je m’en rends compte pour de bon maintenant, ce tumblr c’est une partie de moi et j’ai mal pour lui. J’ai décidé que désormais je n’allais plus attendre l’avis de personne pour faire ce que je voulais, alors je vais juste vous dire ces quelques mots.

Je ne vais pas arrêter de poster des billets sur le RPG. Je ne sais pas si j’y retournerai un jour, je n’ai plus retrouvé RPG à mon goût, ou avec une intégration plutôt sympa. Bref, j’ai pas épier tous les forums qui existaient, mais je peux pas dire adieu au RPG. Je me retiens de pleurer rien que de penser au fait que j’ai voulu arrêter de poster du contenu RPG ici, parce que putain, je l’ai créé pour ça ce tumblr. Que même si je vois un grand nombre d’abonnés et que j’ai eu très très peu de retours de mes billets toutes ces années, le peu que j’ai eu m’a fait terriblement chaud au coeur et beaucoup de bien. Je vous aime, je le dis et le répète encore, mais putain ce que je vous aime. Tous. Je vais donc continuer de poster du contenu RPG, je suis désolée d’avoir des grosses passades à vide, ça m’arrivera probablement encore. Pour x raisons, mais il faudra que vous en ayez conscience.

Sauf que ma vie, c’est ma vie. Ma vie, c’est aussi ce besoin énorme d’écrire et de vouloir remonter le moral des troupes parfois, vous pousser à vous faire comprendre que putain, vous avez énormément de valeur. Tous, une fois encore. Même si vous avez fait des trucs horribles dans vos vies, même si des abrutis vous ont humiliés, harcelés ou qu’ils le font toujours. Peut-être qu’ils n’évolueront jamais, peut-être que eux aussi deviendront meilleurs. On peut tous changer en règle générale. Alors non, je ne m’arrêterai pas de vous poster du contenu comme celui que je poste actuellement. Ce que je vais donc faire, c’est poster tout ce que j’ai mis ici récemment (sauf les post un pitit peu importants) sur @heartfullofterrors parce que lui aussi c’est mon petit bébé, ma petite perle, mon amour. Je rebloguerais sans doutes du contenu de ce tumblr-ci comme déjà fait précédemment.

Alors voilà, je ne pense pas qu’en soi, cela vous dérange car au pire des cas, vous pourrez toujours zapper le contenu qui ne vous intéresse pas, mais ce sera comme ça à présent. Normalement. 

Je vous aime, je vous aime, je vous aime. Prenez soin de vous. J’ai un gros chaudron d’amour à vous déverser dessus pour encore un bon moment. Je m’en fais la promesse, et je vous aime. Merci pour tout, et une fois encore, je répondrais bien aux messages (d’un/d’un anonyme, désolée je le fais dès que je serai tranquille car en ce moment c’est le gros gros bordel) et idem pour d’autres messages si je ne dis pas de bêtise.

Bon okay les tumblers, j’ai besoin de vos neurones car je suis à court d’idées. Je vous récapitule la situation de merde dans laquelle je suis depuis 2 heures environ.

Mon chat a pissé là où il ne fallait pas donc je l’ai pris dans mes bras, je lui ai dit non et tapé avant de l’enfermé dehors sur le balcon qui est à 3m du sol. Seulement, au bout de 5min j’entends un gros “boom” contre ma fenêtre. Déjà bien énervée, je vais voir ce qu’il a fait pour découvrir mon balcon vide de chat. Éberluée, je vérifie si il est pas sur le balcon du voisin, niet. Je vais voir en bas, je fais le tour, je l’appelle, pas de Mojito. J’ai joué avec ses croquettes, mais rien a faire, le chat ne viens pas. 

Je ne sais plus quoi faire, je suis pas très chaude pour laisser ma porte fenêtre côté “espace commun” ouverte toute la soirée mais si ça se trouve c’est le seul moyen pour que mon roux revienne ><

Short english summary : My cat goes missing.