intimate journal

Quand je cocotte à mort après avoir essayé du parfum.
J’ai un bras qui sent le journal intime d’adolescente (ou la lettre d’amour à Edward Cullen, au choix) et l’autre qui sent le sapin de rétroviseur. 

1re entrée dans mon journal

6/7/17

Je vais commencer à écrire les entrées dans un journal (Tumblr) parce que je vais partir pour la France bientôt et je veux voir comment mon français améliore.

Je sais que je vais faire beaucoup d’erreurs mais c’est pas trop grave. Je me rends compte que je suis pas parfait et je vais apprendre.

J’ai 25 jours devant je pars pour la France. J’ai beaucoup de faire comme louer les AirBnBs et je dois faire mon emploi du temps. Ça coûte beaucoup mais j’espère que je vais m’amuser bien. Je vais rester à Aix-en-Provence pendant l’année de l’université mais je vais explorer Paris quand j’arrive.

Je suis simplement ravi pour cette expérience. 😊

À demain, alors!

J'ai ce sentiment bizarre à chaque fois que je te vois. J'ai ce petit pincement au cœur, j'ai tous les souvenirs qui remontent et qui me laissent ce goût amer en bouche. J'ai envie de te serrer dans mes bras. Mais j'ai aussi envie de t'arracher la tête et de la planter sur un pieu.

CHOSES QUE J'ENSEIGNERAI À MES ENFANTS.

1. Ne donne jamais une fausse image de toi.
2. Souris autant que tu respires, ça rend tes amis heureux et embête tes ennemis aux passage
3. Trouve quelqu'un qui te comprendra
4. Il faut savoir étaler le travail dans le temps
5. Garde les gens qui t'appaisent
6. Fais que le rire des gens devienne la source de ton bonheur
7. Ecoute, habille-toi et aime comme tu veux
8. Agis chaque jour comme si c'était la dernière fois
9. Ne dépends de rien ni personne
10. Offre des lunettes de soleil aux gens qui pleurent en public
11. Et puis prends cette personne dans tes bras jusqu'à ce qu'elle seche ses larmes
12. Complimente chaque fois que tu en as l'occasion
13. N'insulte jamais quelqu'un sur sa façon d'être
14. Lis tes ratures
15. Tu as le droit de défendre ton avis
16. Il faut se dire de belles choses qu'on gardera pour plus tard
17. Ça me ferait plaisir que tu ecoutes Fauve
18. Si tu mens, c'est que soit tu as fait quelque chose de mal, soit tu souhaites changer un moment de ta vie, ne mens jamais
19. Pardonne-leurs car ils ne savent pas ce qu'ils font
20. Adapte-toi à chaque personne de ton entourage
21. On dit des chevaux quand il y a plusieurs cheval
22. Tu es responsable de ton corps, dénude-toi si tu le souhaites
23. N'aies jamais peur d'avouer ce que tu en penses
24. Tu as le droit d'etre une personne solitaire
25. Mets un bikini sur la plage, tu es belle.
26. Tu n'es pas forcement un pd si tu aimes la danse classique
27. Ne laisse rien ni personne influencer ton coeur sur le choix de la personne que tu aimes pour de vrai
28. Il y a des adolescents inconscients comme d'autres responsables, matures.
29. Si au fond de toi, tu ne regrettes pas tes mauvaises actions, tu le paieras au jugement dernier, s'il existe
30. Regarder des scènes pornographiques n'est pas un crime
31. Si tu sors d'une soirée, bourré, appelle-moi, je te reconduirai, ça t'évitera de tuer ceux qui veulent rester en vie, sur la route
32. Evite d'abandonner quelqu'un alors que tu avais promis de rester
33. Ne promets rien, ou alors tiens tes promesses
34. Tiens un journal intime que tu reliras dix ans plus tard
35. C'est l'intention qui compte
36. Tu peux rire d'une personne, mais sans te moquer
37. Un emojis par message suffit
38. Soigne ton orthographe le plus possible
39. Et n'oublies pas de retourner tes chaussettes avant de les mettre à la lessive

#15 A Toi qui n’existe pas,

Les liens mères-filles sont compliqués dans ma famille. Depuis 5 générations. Il y a une explication logique, et plutôt triste à cela, mais ça serait un peu long et chiant à raconter vu que je connais pas les prénoms… Avec un schéma ça passerait peut-être plus facilement.
Bref.
Les rapports mères-filles sont baisés depuis 5 générations.

Avoir un fils c'est bien, c'est le but de ma famille, un peu comme au moyen-âge tu vois. C'est le parfait. La fille, c'est le brouillon, c'est le truc qu'on avait pas trop prévu.

Alors j'aimerai t'écrire cette lettre à toi, ma fille, toi qui n'es pas née, ni créée, et qui naîtra peut-être jamais… Toi qui est fictive pour le moment…

J'aimerai te promettre que je ferai tout ce qui est en mon possible pour ne pas faire perdurer ces traditions à la con de ma famille, briser cette continuité. 
Si tu es, alors c'est que tu auras été voulue et désirée.
Tu seras toujours ma priorité.
Ton bonheur et ton bien-être passera avant le miens.
Tu auras le droit de t'habiller comme tu le souhaites.
Je ne t'infligerai pas de porter des robes les dimanches, ni pour Noël, où je ne sais quelle occasion “importante”.
Si tu veux porter des jeans larges et des grands T-shirts, alors tu le feras et je te trouverai tout aussi jolie, j'en suis certaine.
Tu seras qui tu voudras être. Et surtout tu seras celle que tu es.
Je me fous de ta sexualité, tu peux aimer des filles, des garçons, et même des extra-terrestres, tant que c'est consentant, ça m'ira. Je veux juste que tu prennes soin de toi, et que tu sois vigilante. Mais je ne te le répéterai pas toutes les demi-heures non plus.
Si tu veux te couper les cheveux courts, je ne te dirai pas que c'est dommage, mais je t'emmènerai chez le coiffeur. Si tu veux les faire repousser je ne te dirai pas que ça ne ressemble à rien, je ne te dirai pas que je te préfèrerai avec les cheveux courts, parce que ça sera faux, je t'aimerai comme tu seras. Et tu auras le style que tu veux.
Si tu as des mauvaises notes dans le milieu scolaire, je ne te punierai pas, mais j'essaierai de voir avec toi ce que tu n'as pas compris.
Si on s'engueule je ne remettrai pas toutes les erreurs sur ton dos, je me remettrai en question et je t'écouterai attentivement.
Jamais je ne te claquerai, ni t’infligerai des fessés, ni lèverai la main sur toi.
Si tu écoutes des musiques que je n'aime pas alors tant pis, je ne dirai rien, tant que ça ne fait pas l'apologie de la violence, tu écouteras ce que tu souhaites.
Si tu as des secrets, je n'irai pas fouiner dans ta chambre et encore moins lire ton journal intime si tu en tiens un.
Je ne te stalkerai pas sur tes réseaux sociaux (si ça existe encore).
Tu afficheras ce que tu souhaites sur les murs de ta chambre.
Si tu angoisses, qu'importe la chose pour laquelle tu angoisses, je serai là pour t'écouter si tu en éprouves le besoin.
Je ne veux en aucun cas que tu te sentes seule, comme je l'ai ressenti à un certain moment de mon existence.
Je voudrai que tu aimes vivre. Parce que c'est joli la vie. C'est merveilleux.
Je t'aime, même si tu n'existes pas.

30/05 - Demain j’ai vingt-deux ans. J’aimerais parler le russe à vingt-trois ans. En ce moment j’écris peu mais sur de longues heures, ce sont les dernières lignes de mon mémoire : il y a un an, je pensais travailler sur le Mont Analogue, aujourd’hui je n’arrive presque plus à écrire un journal intime car j’en connais les enjeux trop académiquement. C’est le problème majeur : mon impossibilité à écrire vient de mon manque complet de naïveté assassinée.


A la mer, avec les amis, nous avons marché dans l’odeur du béton mouillé et des embruns. Je retiens deux sons : celui de la roue de mon vélo tenu au pas, celui des vagues sur les galets. Tout mon corps dans l’eau salée froide