intervenue

vimeo

IO LIVE Intervenue Season I Recap - MSGR 2012-13 Winter:Spring Catalogue

youtube

Le 28 Janvier, le Cercle Jean-Baptiste Lynch a eu l'honneur de recevoir Monsieur Eric Letty qui est intervenu sur le thème de la résistance au Meilleur des Mondes.

En 1932, l'écrivain britannique Aldous Huxley publie un roman d'anticipation intitulé “Le Meilleur des Mondes”. Il y décrit un Etat mondial totalitaire administrant une société eugéniste idéale reconfigurée par la science et la technique, et dans laquelle la famille n'existe plus, la maternité est taboue, les enfants créés en laboratoires et la sexualité uniquement tournée vers le plaisir. Moins d'un siècle plus tard, l'avènement de la post-modernité semble marquer l'entrée de notre société dans ce “meilleur des mondes”, fruit d'un progressisme scientifique et sociétal à outrance, promu par les états et les grandes instances internationales, soutenu par l'idéologie de la déconstruction et le transhumanisme. Pouvons nous résister à l'avènement de ce monde, et si oui, comment ?

Tempête Ulrika : d'importants dégâts sur la côte atlantique

Au lendemain du passage de la

tempête Ulrika sur la façade atlantique de la France samedi 13 février, des milliers de foyers sont toujours privés d'électricité. Dimanche, toutes les alertes ont été levées par Météo France. À Brive-la-Gaillarde (Corrèze), un quartier est presque inaccessible. Une bourrasque de vent a arraché une vingtaine d'arbres en quelques minutes cette nuit.

De nombreuses inondations

Des maisons et des installations sportives ont été endommagées à une vingtaine de kilomètres. Les pompiers sont aussi intervenus pour réparer des toitures et aider des habitants. “Là on fait de la protection de biens à l'aide d'un bâchage au domicile des personnes”, explique Fabien Lavaud, sapeur-pompier. Plusieurs cours d'eau sont sortis de leur lit. Parcs et jardins sont inondés engendrant de nombreux désagréments. Plusieurs routes départementales sont également bloquées des suites des inondations.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Bulletin météo du dimanche 14 février 2016 à 12h55
DIRECT. Intempéries : 15 000 foyers supplémentaires privés d'électricité dans le quart Sud-Ouest
Intempéries : cinq départements en alerte
Vents violents : fin de l'alerte dans le Sud-Ouest
Ski : les vacanciers profitent enfin de la haute saison

Sunandha Kumariratana (สุนันทากุมารีรัตน์), née le 10 novembre 1860 à Bangkok et morte le 31 mai 1880, est la fille de Rama IV (Mongkut) et de Piyamavadi (Piam). Elle est l'une des épouses de Rama V (Chulalongkorn). Elle s'est noyée, avec sa fille Kannabhorn Bejaratana, lorsque son bateau a chaviré dans le Chao Phraya alors qu'elle faisait route vers le palais royal de Bang Pa-In. Malgré la présence de nombreux témoins, comme il était interdit sous peine de mort de toucher la reine, personne n'est intervenu. Un mémorial est érigé au palais royal de Bang Pa-In.

fr.sputniknews.com
En Allemagne, des migrants attaquent des retraités dans le métro
By Sputnik

A Munich, un groupe de migrants a attaqué deux retraités ayant pris la défense d'une femme victime d'une agression sexuelle.

Des extraits de la vidéo choquante de l'agression filmée sur un smartphone ont été publiés par le journal Daily Mail.  

Selon l'auteur de la vidéo, l'incident s'est produit lorsqu'un migrant s'est permis un attouchement et a mis sa main sur l'épaule de la femme. Cette dernière a repoussé l'homme qui a fortement frappé la fenêtre du wagon. Lorsque deux Allemands âgés ont essayé de défendre la femme, ils ont été attaqués par tout un groupe de migrants.  

Cela s'est passé dans le centre-ville au milieu de la journée”, raconte un témoin. D'autres voyageurs qui sont intervenus ont réussi à “prendre le contrôle de la situation”, selon lui.  

Lorsque le train est arrivé à la station, un voyageur a appelé la police, mais les agents arrivés sur place ont indiqué ne pouvoir rien faire “faute de motifs suffisants”.

Interrogée par Sputnik au sujet de l'incident, la police allemande a déclaré ne pas disposer de preuves confirmant que la femme défendue par les retraités ait été agressée par les migrants. L'affaire est désormais entre les mains d'une commission d'enquête. Pour l'instant, les enquêteurs n'ont pas réussi à identifier les agresseurs.

Il est impératif de prendre des mesures contre la violence et les comportements irrespectueux envers autrui. Plusieurs migrants manifestent du mépris à l'égard des femmes et se montrent grossiers et violents par rapport aux hommes, même s'ils sont âgés, sans parler de nos lois et de notre police”, s'exclame l'auteur de la vidéo.

Cet incident est la dernière d'une série d'attaques commises par des migrants contre les Allemands, surtout contre les femmes. (…) 

—————————

Note de K : Je ne sais pas ce qui m’attriste le plus, dans ce genre de brève… des faits en eux-mêmes… ou du fait que seuls deux retraités aient pris la défense de cette femme ! Honte à toi, jeunesse d’Europe ! 

LE CADET DE LEURS SOUCIS, par François Leclerc

Billet invité.

Les autorités européennes portent déjà la responsabilité des noyades en série dans la mer Égée, faute d’avoir ouvert un couloir humanitaire terrestre à la frontière turco-bulgare, qu’ils ont au contraire fermé au tout début. La semaine dernière, 57 noyades ont été dénombrées à l’occasion de deux naufrages, 45 noyades lors de trois naufrages étaient intervenues la semaine précédente.

Pour avoir laissé livré à lui-même l’exode des réfugiés, ces mêmes autorités portent également la responsabilité du sort incertain de 10.000 enfants migrants non accompagnés qui ont disparu en Europe, dont la moitié en Italie, après avoir été enregistrés ces derniers dix-huit mois, selon l’agence européenne de police Europol.

Sur le million de réfugiés entrés en Europe en 2015, 27% étaient des enfants (chiffre officiel). La trace de certains a été perdue dans le chaos ambiant, mais un grand nombre d’entre eux auraient été pris en main par des mafias organisées qui sévissent au long de la Route des Balkans pour être exploités, y compris sexuellement, ou réduits en esclavage. L’opportunité était trop grande et la fragilité de leur situation trop tentante.

Mais cela semble être le cadet des soucis de nos édiles, leurs conciliabules dédiés à la façon de repousser les réfugiés. Ils ne sont pas fréquentables.



from Blog de Paul Jorion http://ift.tt/23Gi7Mm
via IFTTT
A Hongkong, une «révolution des boulettes de poisson» après celle des «parapluies»

Des policiers en tenue antiémeute braquant leurs armes d’un côté, des seaux emplis de briques et des feux de rue de l’autre : toute la nuit de lundi à mardi, les images venues du quartier de Mongkok, à Hongkong, ont rappelé celles de la «révolution des parapluies», à l’automne 2014. Il y a un peu plus d’un an, la rébellion contre le pouvoir central de Pékin avait enflammé l’ancienne colonie britannique, revenue dans le giron chinois en 1997 sous le principe «un pays, deux systèmes».

Le quartier, situé sur la partie continentale de Hongkong, était bondé lundi soir pour les festivités du nouvel an et le début de l’année du singe. Des dizaines d’étals proposaient notamment des boulettes de poisson frit. Vers 22 heures, des employés du département d’hygiène sont intervenus pour chasser les vendeurs à la sauvette. Devant la protestation des passants, ils ont fait appel à la police. L’incident a rapidement tourné en manifestation antigouvernementale. D’après les témoignages de journalistes sur place et les images tournées par des amateurs, des jeunes gens ont lancé des projectiles sur les forces de l’ordre et mis le feu aux poubelles, se montrant également agressifs avec la presse. Le compte Facebook du mouvement radical Hongkong Indigenous, qui s’oppose à l’influence de Pékin, a annoncé que l’un de ses responsables a été arrêté.

La situation s’est tendue lorsque des policiers, après avoir usé de bâtons et de spray au poivre pour disperser les protestataires, ont tiré en l’air deux coups de semonce. Des protestataires ont descellé des pavés, d’autres ont arraché des panneaux de signalisation et fabriqué des boucliers de fortune. Les troubles ont duré toute la nuit, certains observateurs commençant à parler de «Fishball Revolution», ou «révolution des boulettes de poisson», faisant le parallèle avec l’arrestation d’un vendeur de rue qui avait enclenché la révolution en Tunisie fin 2010.

Lors d’une conférence de presse donnée mardi matin, le chef de la police a affirmé que (…)

Lire la suite sur Liberation.fr

L’économie mondiale au bord du gouffre
Au Mexique, une mutinerie fait plus de 50 morts dans une prison
La Malaisie débordée par un scandale financier
Pour Poutine, la Syrie vaut bien une messe
Une ministre du Bonheur… aux Emirats arabes unis
Le chef étoilé franco-suisse Benoît Violier retrouvé mort

Nouveau drame pour le monde de la gastronomie. L'un des plus grands chefs cuisiniers, le Franco-Suisse Benoît Violier, aurait mis fin à ses jours, a annoncé dimanche 31 janvier la police. Né à Saintes (Charente-Maritime), il dirigeait, à 44 ans, le restaurant étoilé de l'Hôtel de ville à Crissier, dans le canton de Vaud, en Suisse.

La police soupçonne un suicide par arme feu

D'après la police suisse, Benoît Violier se serait suicidé. “En fin d'après-midi, la police de l'ouest lausannois est intervenue à Crissier, où elle a découvert, à son domicile, le corps sans vie de M. Benoît Violier, âgé de 44 ans. L'intéressé aurait mis fin à ses jours à l'aide d'une arme à feu”, a indiqué la police cantonale vaudoise dans un communiqué.

Une instruction pénale a été ouverte afin d'établir les circonstances exactes du décès. “Par respect pour la famille”, les autorités expliquent qu'elles ne feront aucun autre commentaire. “La famille prie par ailleurs les médias de laisser les proches tranquilles pour l'instant afin qu'ils puissent se recueillir dans le calme et la paix”, a précisé la police.

Le monde de la gastronomie en deuil

Le célèbre chef français au chapeau noir Marc Veyrat s'est dit “anéanti”, sur son compte Twitter. “La planète est orpheline de ce chef d'exception, Benoît Violier”, a-t-il affirmé. “Benoît Violier, un immense Chef, une Immense tristesse, des pensées à sa famille et à ses équipes”, a réagi Jean-François Piège, autre grand cuisinier français.

“Mes pensées vont à la famille de Benoît Violier. Une bien triste nouvelle pour un chef extrêmement talentueux”, a écrit pour sa part Pierre Gagnaire, chef français triplement étoilé, sur son compte Twitter. La famille du chef a, de son côté, exprimé sa consternation. Un proche, qui avait parlé à Benoît Violier au téléphone il y a peu de temps, témoigne dans Le Temps que rien n'indiquait que le (…) Lire la suite sur Francetv info

CARTE. Guide Michelin 2016 : quels sont les nouveaux restaurants étoilés les plus proches de chez vous ?
Guide Michelin : les étoiles ont été décernées
On regarde quoi comme série en février ?
Corinne Touzet vit une nouvelle vie sur les planches
“Chocolat”, un film en forme d'hommage
Le chef étoilé franco-suisse Benoît Violier se serait suicidé
Il avait été sacré meilleur chef du monde en décembre dernier à Paris et devait assister ce lundi à la remise des étoiles du guide Michelin.

Le chef cuisinier franco-suisse Benoît Violier est décédé dimanche à son domicile, en Suisse. « En fin d'après-midi, la police de l'Ouest lausannois est intervenue à Crissier, où elle a découvert, à son domicile, le corps sans vie du célèbre cuisinier, âgé de 44 ans, a indiqué la police cantonale vaudoise dans un communiqué. L'intéressé aurait mis fin à ses jours à l'aide d'une arme à feu. » Une enquête a été ouverte afin d'établir les circonstances exactes du décès. « Par respect pour la famille », les autorités ne feront aucun autre commentaire. « La famille prie par ailleurs les médias de laisser les proches tranquilles pour l'instant afin qu'ils puissent se recueillir dans le calme et la paix », précise la police.

Titulaire des trois étoiles depuis 1998, Benoît Violier devait assister ce lundi à Paris à la remise des étoiles du guide Michelin. C'est également à Paris, en décembre dernier, qu'il avait été couronné par la première édition de La Liste, nouveau classement des meil­leurs restaurants du monde, distinguant les 1 000 meilleurs restaurants du monde en compilant les notes de 187 guides gastronomiques, pondérées par des avis d'utilisateurs de sites participatifs tels que TripAdvisor et des critiques de presse.

Les autres chefs choqués

Le célèbre chef français au chapeau noir Marc Veyrat s'est dit « anéanti » sur son compte Twitter. « La planète est orpheline de ce chef d'exception, Benoît Violier », a-t-il affirmé. « Nous sommes bouleversés par la disparition de Benoît Violier, chef à l'immense talent. Nos pensées vont à sa famille et à ses équipes », a pour sa part tweeté le guide Michelin, qui doit dévoiler lundi son guide 2016 des restaurants étoilés. Jean-François Piège, autre (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

Le moral des cadres en berne
Notre-Dame-des-Landes : Ségolène Royal ouvre la porte à des projets alternatifs
Expulser les migrants dont la demande d'asile a été rejetée ? “Oui”, pour 77 % des Français
Grâce de Jacqueline Sauvage : droite et gauche saluent la décision
Recevez la newsletter Le Point.fr
Aix: pris pour des terroristes, les braqueurs sèment la panique au casino

Grosse frayeur ce vendredi soir pour les joueurs aixois. Armés de fusils de type kalachnikov, trois individus ont fait irruption dans la nuit de vendredi à samedi au casino d'Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, avant de prendre la fuite avec la caisse. Une intrusion qui a créé la panique, les clients croyant à une attaque terroriste. Une quinzaine de personnes ont été blessées légèrement dans ce mouvement de panique. 

Vers 2 heures du matin, alors que l'établissement Pasino, à l'entrée sud de la ville, était en pleine activité avec des centaines de clients présents, des hommes armés ont pénétré dans l'établissement et se sont dirigés vers la caisse. Ils ont tiré avec des fusils AK47 (kalachnikov) vers une verrière sans faire de blessés. Toutefois, dans la panique, une quinzaine de personnes ont été blessées légèrement ou choquées, selon les pompiers qui sont intervenus ensuite.  

“Un mouvement de panique dans tout le casino”

“Ce sont des blessures très légères voire superficielles”, a précisé un porte-parole des pompiers des Bouches-du-Rhône. Sur France Info, Hugo, présent sur place avec des amis, décrit avoir entendu un coup de feu et “en une fraction de seconde, il y a eu un mouvement de panique dans tout le casino”. “Il y a des gens qui se sont mis sous les tables”, raconte-t-il à la radio. “Il y a eu plus de blessés par rapport au mouvement de panique que ça a créé, que par rapport aux malfaiteurs, qui ont tiré en l'air”, confirme-t-il. 

Les malfaiteurs se sont emparés de la caisse et ont rapidement pris la fuite à bord d'une grosse cylindrée dans laquelle les attendait un quatrième homme. La voiture a été retrouvée incendiée, a-t-on ajouté de source policière. Le montant du butin est estimé à quelques dizaines de milliers d'euros mais devra être précisé, selon cette source. 

Le troisième braquage en 5 ans

Selon le préfet de police des Bouches-du-Rhône, Laurent Nunez, l'action du groupe armé a duré quelques minutes seulement. La police -le commissariat d'Aix-en-Pr…Lire la suite sur L'Express.fr

Olivier Fric, les cachotteries d’un mari encombrant

«Consultant en énergie», l’époux d’Anne Lauvergeon est soupçonné par Tracfin de blanchiment de fraude fiscale et d’avoir spéculé sur le rachat d’Uramin par Areva.

Jusqu’où le mari d’Anne Lauvergeon est-il intervenu dans le dossier Uramin ? L’enquête judiciaire a révélé qu’Olivier Fric, 56 ans, bénéficiait de très nombreuses informations sur la société minière, rachetée à prix d’or par Areva malgré des gisements inexploitables. Lors d’une perquisition au domicile des époux Lauvergeon, les limiers de la Brigade financière ont découvert dans le bureau d’Olivier Fric un grand nombre d’éléments liés à l’affaire, disséminés entre des chemises cartonnées et des clés USB. Audits confidentiels, comptes rendus de comités stratégiques, mails internes… les policiers ont mis la main sur des dizaines de documents relatifs au rachat d’Uramin, pour la plupart confidentiels.

Olivier Fric, qui se présente comme «consultant en énergie», a-t-il utilisé cette documentation nourrie pour spéculer sur Uramin ? «Aucun élément retrouvé ne permet de compromettre pénalement mon client», assure son avocat, maître Mario Stasi. Mais la piste est très sérieusement envisagée par Tracfin, le service antiblanchiment de Bercy. Dans une note datée du 31 juillet 2015, révélée par Charlie Hebdo et que Libération a pu consulter, Tracfin met en lumière des «flux atypiques» sur plusieurs comptes détenus par Olivier Fric. Des flux qui pourraient être constitutifs d’un délit d’initiés en lien avec le rachat d’Uramin.

Mélange des genres. Le service pointe en particulier un compte ouvert au Crédit suisse, détenu par la société Amlon Limited. Immatriculée aux îles Vierges britanniques, cette coquille détient un compte dont les ayants droit économiques sont Olivier Fric et un de ses associés, Franck Hanse. Entre le 18 mai et le 12 juin 2007, 19 ordres d’achat ont été passés sur le compte de cette société, pour l’acquisition de 326 850 titres de la société Uramin. Le 20 juin, quelques jours après l’annonce de l’OPA (…)

Lire la suite sur Liberation.fr

«Il ne faut pas que je tombe malade, encore moins enceinte»
Accablants
Uramin, Du leurre en barres
Affaire Areva-Uramin: Swala, un exploitant d’or au cœur des opérations
Areva sous perfusion
Sept agresseurs de migrants incarcérés dans le Nord

LILLE (Reuters) - Sept hommes interpellés en flagrant délit d'agression de migrants jeudi à Loon-Plage (Nord) ont été mis en examen et placés en détention, a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Dunkerque. Ils seront poursuivis pour des faits de “violences volontaires”.
Les sept hommes ont nié devant les policiers les faits d'agression et affirmé qu’ils étaient armés pour se défendre.
Agés de 24 à 50 ans, originaires du Nord pour la majorité d'entre eux, ils avaient été interpellés dans une zone déserte fréquentée par les migrants à proximité de la côte à Loon-Plage dans la nuit de mercredi à jeudi.
Quatre Irakiens ont été légèrement blessés.
Des barres de fer avaient été saisies par les policiers sur place et dans le véhicule des agresseurs, des proches de mouvement anti-migrants de Calais.
Ces interpellations sont intervenues dans un contexte de tension autour des camps de migrants de Calais et Grande-Synthe, des associations humanitaires dont Médecins du Monde ont dénoncé des agressions contre des migrants depuis le début de l’année.
Le parquet de Boulogne a ouvert une enquête fin janvier sur des faits d’agression. Cette enquête a été confiée à la police de Coquelles.

(Pierre Savary, édité par Guy Kerivel)

Syrie : les bombardements quotidiens rappellent l’urgence d’une trêve

La diplomatie dans le dossier syrien avance doucement et en trébuchant mais pendant ce temps, les bombardements continuent. Ces images, présentées comme venant de la ville de Sabka, dans la banlieue est de Damas, montrent les minutes qui suivent la chute d’une bombe. Si l’on a pas de bilan précis, on sait que des dizaines de personnes ont été blessées. Impossible par ailleurs de connaître l’origine de ce bombardement qui est intervenu alors que les grandes puissances se sont mises d’accord sur une trêve et sur l’acheminement de l’aide humanitaire aux zones sinistrées et assiégées.

Apporter des vivres aux réfugiés, c’est ce que font les équipes du Programme Alimentaire Mondial. L’agence onusienne se concentre en ce moment sur les milliers de déplacés à la frontière turque :

“Nous parlons de dizaines de milliers de personnes qui se déplacent vers la frontière turque à la recherche de sécurité à cause du conflit à Alep, explique Berna Cetin, porte-parole de l’agence. Le PAM, dans le cadre de ses missions régulières, envoie des centaines de camions tous les mois du côté syrien pour répondre aux besoins des personnes déplacées”.

Bachar el-Assad, dans une interview à l’AFP, a déclaré que l’Union Européenne devait changer de politique et créer les “conditions d’un retour en Syrie des réfugiés”. Le président syrien a aussi affirmé qu’il restait déterminé à reconquérir tout le pays, mais que cela serait “long”.

Grande-Bretagne : Google et le fisc, un drame shakespearien
En réclamant au géant du Net un arriéré fiscal de 130 millions de livres, le chancelier de l'Échiquier croyait le drame résolu. La tempête s'est déclenchée.

L'accord intervenu la semaine dernière entre le fisc britannique et Google a provoqué une polémique de tous les diables. En imposant au géant américain de recherche en ligne un redressement fiscal de 130 millions de livres (170,8 millions d'euros), qui couvre des impôts non payés depuis 2005, le ministre des Finances, George Osborne, pensait avoir tiré un trait sur la lutte à couteaux tirés avec la multinationale concernant la méthode de calcul de l'impôt sur les sociétés. À ses yeux, cet arrangement devait servir de modèle aux autres contentieux fiscaux impliquant des multinationales installées au Royaume-Uni. Mal lui en prit.

Il faut dire que le noeud était gordien : il fallait répondre à la demande de « fair-play fiscal » de l'opinion publique et de son propre parti, tout en continuant à attirer les multinationales sur fond de concurrence avec l'Irlande, le Luxembourg et les Pays-Bas. En cette année de célébration du 400e anniversaire du décès de Shakespeare, le grand argentier était confronté à une véritable gageure digne du maître de Stratford-upon-Avon : ses pièces ne mettent-elles pas en scène des leaders qui, à l'instar de George Osborne, sont tiraillés entre exigence morale et utilitarisme. To be or not to be ?

Un rattrapage jugé dérisoire

Londres reprochait à Google d'avoir mis en place des mécanismes d'optimisation fiscale en déclarant une trop grande partie de ses ventes de publicités en ligne en Irlande, où l'impôt sur les sociétés est plus bas qu'au Royaume-Uni. Le dispositif passait également par deux paradis fiscaux, les Pays-Bas et les Bermudes. Rien d'illégal, mais des pratiques jugées immorales en ces temps de lutte contre l'évasion fiscale et de réduction des déficits budgétaires.

(…) Lire la suite sur LePoint.fr

Grève des taxis : les représentants de nouveau reçus à Matignon
Iran : Total va signer un contrat sur l'achat de pétrole brut
Consommation : baisse des tarifs du gaz en février
Corruption : l'Afrique se doit de mieux faire
Recevez la newsletter Le Point.fr
Une association vient au secours des animaux affamés d'un zoo de Gaza

Lors d'une seconde mission d'urgence, l'organisation FOUR PAWS est intervenue auprès d'un zoo de Gaza où les animaux sont complètement livrés à eux-mêmes, sans eau ni nourriture. 

La famine et la maladie ont eu raison des pensionnaires du Khan Younis Zoo, au sud de la bande de Gaza. Au milieu des enceintes jonchées de cadavres d'animaux momifiés, une quarantaine de pensionnaires tentent désormais de survivre tant bien que mal.

Le parc animalier, à la gestion privé, fait depuis des années l'objet d'énormes difficultés notamment liées à la situation géopolitique et à la guerre qui déchire la région. A cause des événements, le propriétaire Mohammad Awaida est resté seul à s'occuper des animaux.

Une situation critique

Faute de paiements, les employés ont abandonné la structure et ses pensionnaires sont désormais complètement livrés à eux-mêmes. Les visiteurs ont eux-aussi déserté les lieux. Le zoo ne génère ainsi plus assez de revenus pour subvenir aux besoins des animaux. Ceux-ci sont laissés dans des cages exiguës, sans eau ni nourriture.

Comme si cela ne suffisait pas, Mohammad Awaida a également développé une tradition sordide. Il expose désormais les corps embaumés de ses animaux morts dans les même cages que celles des survivants. Le tableau général est à glacer le sang comme en témoigne la vidéo capturée par l'organisation FOUR PAWS.

Celle-ci a déjà été autorisée à intervenir en avril dernier pour apporter aux animaux des soins et de quoi manger. “La situation a empiré depuis notre dernière mission”, a déclaré Amir Khalil, directeur de l'initiative dans un communiqué. “Selon les estimations, il y avait encore 40 grands félins durant l'été 2015. Maintenant, il ne sont plus que 15”.

Une intervention d'urgence

Le zoo a en effet souffert d'un hiver particulièrement rude. Pour lui venir en aide, FOUR PAWS  s'est engagé à nourrir les animaux durant les quatre prochaines semaines. Du matériel (…)


Lire la suite sur maxisciences.com

Video - Des chercheurs fabriquent un préservatif aussi fin qu'un cheveu à partir… d'herbe Video - Quand une araignée terrasse un serpent venimeux en Australie Video - Les chevaux sont capables de comprendre une partie de nos émotions Video - Une mystérieuse créature retrouvée momifiée en Turquie intrigue les spécialistes
Un policier tue un ado et réclame 9 millions d'euros à sa famille

Aux Etats- Unis polémique autour d'une plainte déposée par un policier de Chicago. L'agent Robert Rialmo était intervenu, fin décembre dernier, dans un différend familial. Il avait ouvert le feu et tué un jeune homme noir de 19 ans et la voisine du dessous. Et bien le policier attaque en justice la famille du jeune noir pour le traumatisme que lui cause ce drame. Il leur réclame 9 millions d'euros
La guerre a tué plus de 400.000 Syriens
Alors que l'ONU a stoppé ses propres statistiques, une ONG syrienne estime que 11,5% de la population du pays a perdu la vie ou été blessée dans un conflit qui dure depuis près de cinq ans.

Le quotidien britannique The Guardian a publié jeudi le rapport accablant d'une ONG syrienne, le Syrian Centre for Policy Research (SCPR) qui brosse un tableau catastrophique de l'état du pays après cinq années de guerre civile. Selon l'ONG, le nombre de morts causés par le conflit atteindrait 470.000, soit un chiffre bien plus élevé que les estimations officielles de l'ONU, qui s'était arrêtée à 250.000 morts, après avoir stoppé ses statistiques il y a dix-huit mois, faute de données. Il y a six mois, en août, l'Observatoire syrien des Droits de l'homme, basé à Londres, estimait aussi à 250.000 le nombre de victimes. C'était avant l'implication militaire de la Russie intervenue fin septembre.

Selon le SCPR, sur les 470.000 morts comptabilisées, 400.000 sont dues à des violences directes, et les 70.000 autres au manque de nourriture, d'eau et aux maladies diverses liées à un manque d'infrastructures de santé. «Nous avons utilisé des méthodes de recherche très rigoureuses, et sommes sûrs de nos chiffres, a déclaré au Guardian l'auteur du rapport, Rabie Nasser,, nous pensons que les chiffres de l'ONU sous-estiment le nombre de victimes à cause du manque d'information.»

D'après ce rapport, ce serait près de 11,5% de la population totale du pays dévasté qui aurait été blessée ou tuée dans le conflit. Le nombre de blessés atteindrait 1,9 million. L'espérance de vie a chuté dans le pays de 70 ans en 2010 à 55,4 ans en 2015. L'organisme se définit lui-même comme «un think-tank indépendant non lucratif», basé à Damas. Le rapport a été établi en partenariat avec (…) Lire la suite sur Figaro.fr

À Alep, les bombardements laminent les rebelles 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro
Royal veut une clarification sur la présidence de la COP21

PARIS (Reuters) - La ministre de l'Environnement Ségolène Royal souhaite une clarification des “règles du jeu” concernant le cumul par Laurent Fabius des fonctions de président du Conseil constitutionnel et de président de la COP21 sur le climat.
L'actuel président des “Sages”, Jean-Louis Debré, a annoncé jeudi que le Conseil constitutionnel se prononcerait sur la possibilité pour Laurent Fabius, s'il était nommé à la tête de l'institution, de cumuler les deux fonctions.
“Il y a un débat qui a lieu. Le président du Conseil constitutionnel actuel peut dire si oui on non ça peut être cumulé ou pas”, a dit Ségolène Royal vendredi sur BFM-TV.
“J'attends que les décisions soient prises. J'attends qu'on me dise exactement comment cela va se passer”, a-t-elle ajouté.
Depuis le remaniement intervenu jeudi, Ségolène Royal a le titre officiel de ministre “chargée des Relations internationales sur le climat”.
Jean-Louis Debré a souligné que trois textes visaient à éviter tout conflit d'intérêt, notamment l'ordonnance de 1958 sur le Conseil constitutionnel “qui a prévu des incompatibilités”.
La loi organique de 2013 sur la transparence de la vie publique précise aussi que l'exercice des fonctions de membre du Conseil constitutionnel est “incompatible avec l'exercice de toute fonction publique et de toute autre activité professionnelle ou salariée”, a-t-il dit.
Laurent Fabius, remplacé par Jean-Marc Ayrault au ministère des Affaires étrangères, a indiqué qu'il entendait rester président de la COP21 jusqu’à la prochaine conférence mondiale sur le climat organisée par le Maroc en novembre 2016.

(Gérard Bon, édité par Yann Le Guernigou)

Le sauvetage spectaculaire d'un réfugié syrien en pleine mer

INTERNATIONAL - Les garde-côtes turcs ont diffusé mercredi 10 février les photos et la vidéo du sauvetage spectaculaire d'un réfugié syrien qu'ils ont réussi à hélitreuiller, l'arrachant de justesse de l'embarcation en train de couler à bord de laquelle il comptait rallier la Grèce, comme le montre notre vidéo au-dessus de l'article.

Ce réfugié, identifié comme Pelen Hussein, avait pris place lundi avec une quarantaine d'autres passagers à bord d'un bateau de 10 m de long parti de la région d'Edremit, sur les côtes occidentales de la Turquie, à destination de l'île de Lesbos.

Le naufrage de ce bateau en mer Egée a fait 27 morts dont 11 enfants.

Ce nouveau naufrage d'une embarcation de migrants est intervenu en pleine visite en Turquie de la chancelière allemande Angela Merkel, venue presser le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu d'en faire plus pour contrôler ses côtes et endiguer le flot des migrants vers l'Europe.

Seuls six passagers ont pu être sauvés ce jour-là, dont Pelen Hussein, grâce à l'intervention d'un hélicoptère qui l'a hissé hors de l'eau.

“Nous voulions aller en Allemagne”

“Il était au bord de l'hypothermie et en état de choc”, a raconté aux médias turcs le sergent des garde-côtes qui lui est venu en aide. “Quand il a pu reprendre un peu ses esprits, il a commencé à pleurer”, a-t-il poursuivi, “très peu de temps après, le bateau aurait complètement sombré”.

Le rescapé a lui-même raconté à l'agence de presse pro-gouvernementale Anatolie avoir pensé ne pas pouvoir s'en sortir.

“J'ai attendu les secours de 3h du matin jusqu'à la mi-journée”, a raconté Pelen Hussein. “J'étais parti avec un ami. Lui était parmi les morts. Nous voulions aller en Allemagne”, a-t-il ajouté.

La Turquie, qui accueille officiellement quelque 2,7 millions de Syriens et 300.000 Irakiens qui ont fui leur pays en guerre, est devenue l'un des principaux points de départ des migrants qui veulent s'installer en Europe.

Selon les…

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

• Un All Black fait polémique en tweetant une photo d'enfants syriens morts
• Peta distribue des manteaux de fourrure aux migrants de Calais et de Syrie
• Jusqu'à 3 mois ferme pour les manifestants anti-migrants de Calais
• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici
• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost