inspirez

- Mademoiselle vous êtes trop jolie, surtout changez pas restez belle comme ça.
- Monsieur vous êtes trop relou, surtout changez et évoluez.

C'est la première fois que j'arrive à faire preuve de répartie au moment T. La plupart du temps, j'ai des idées qui me viennent quelques minutes après. Je pense que c'est à force de vous lire. Vous m'inspirez !

Je voudrais revivre mille fois ce moment sur les quais, et toutes les heures de cette soirée. Je veux sentir encore cette violence et votre douceur, vos menaces, votre despotisme spirituel… toutes les craintes que vous m'inspirez, et les joies si aiguës. Craintes parce que vous attendez tant de moi… l'éternité, l'éternel… Dieu… ces mots… Toutes ces questions que vous m'avez posées. Je répondrai doucement à vos questions. Si j'ai semblé me dérober, c'est uniquement parce qu'il y avait trop à dire. Je sens la vie toujours en cercle, et je ne peux pas détacher un fragment parce qu'il me semble qu'un fragment n'a pas de sens. Mais tout semble se résoudre, se fondre dans l'éternité, dans la confiance de l'instinct,dans la chaleur et la fusion des corps. Je crois entièrement à ce que nous sentons l'un en face de l'autre, je crois à ce moment où nous avons perdu tout notion de la réalité et de la séparation et de la division entre les êtres. Quand les livres sont tombés, j'ai senti un allègement. Après cela, tout est devenu simple… simple et grand et doux. Le toi qui fait presque mal, tellement il lie… Le toi et tout ce que tu m'as dit, j'oublie les mots et j'entends la tendresse et je me souviens que tu as été heureux. Tout le reste ne sont que tortures de nos esprits, les fantômes que nous créons… parce que pour nous l'amour a des répercussions immenses. Il doit créer, il a un sens en profondeur, il contient et dirige tout. Pour nous il a cette importance, d'être mêlé, lié, avec tous les élans et les aspirations… Il a trop d'importance pour nous. Nous le confondons avec la religion, avec la magie.
—  Lettre d’Anaïs Nin à Antonin Artaud le 18 juin 1933
Oh les gens réveillez-vous, arrêtez de vous lamenter ! Si vous n'avez pas confiance en vous il est temps de se bouger. Faites du sport, changez ! Faites-vous beau ou belle, prenez le temps de vous maquillez si vous êtes une fille, habillez-vous bien, inspirez-vous de certains styles et de certaines modes. Arrêtez de vous sentir “nul” ! Personne n'est nul, mais c'est celui qui dit qui est ! Faites un effort, ça nous coûte rien. Souriez, une personne maussade n'a rien d'attirant. Sortez de chez vous. Faites des rencontres. N'ayez pas peur ! Montrez qui vous êtes. Marchez l'air déterminé, la tête haute, à force de jouer un personnage on s'approprie un rôle et alors tout nous semble évident. Écoutez, vous êtes tous beaux. Et je sais que vous avez toujours l'impression que l'autre est mieux, mais c'est faux. Nous sommes tous pareils et pourtant si différents, c'est ce qui fait notre charme.
Soyez heureux, arrêtez de vous compliquer la vie car elle est extrêmement simple. Et puis de toute façon, la seule personne qui ne vous abandonnera jamais, c'est vous-même. Alors autant s'aimer avant d'aimer les autres, non ?
—  lespiquresaines