inacceptance

youtube

Commentary from @bass on r/gaysian:

A new ad in the Philippines is getting a lot of buzz for what is considered an unusual and brave move for a major telco brand in a conservative and mostly Catholic country.

The 1-minute video tells the story of a man named Kevin receiving a friend request on Facebook from his father. A request he is reluctant to accept because his account is filled with photos of him and his boyfriend. During a family lunch, the father reminds him, “Kevin, bakit hindi mo pa inaaccept ang friend request ko?” [Kevin, why haven’t you accepted my friend request?]

After much deliberation and worry while browsing his Facebook account, he finally sends a message saying: “Dad, inaccept na kita.” [Dad, accepted you.]

His father’s reply: “Anak ako din.” [Son, so have I.]

[ HAPPY PRIDE MONTH!

You know… being Rod a kinky bastard, I was really, REALLY tempted to draw him in a really sexy/slutty outfit (some nice leather, straps and so on).

But… no. Not for this one. Because, despite of media and general perception of the LGBT community, being homosexual, bisexual, transgnder etc. is not about that. It’s not about being kinky, it’s not about BDSM, it’s not about dressing in provocative clothing… it’s not about acting in any specific way.

It’s about being a normal human being trying to fix in and get accepted in a society which is sadly still so much close-minded.

BE PROUD OF WHO YOU ARE.
STAY STRONG.
KEEP FIGHTING.

Because we’re winning this battle for acceptance and basic human rights. Slowly, sure, but steadily, we’re winning. Things are getting better.
And in a century or so, there will exist a society where kids will read in history books about how it was today and could not believe that somebody could be emarginated, bullied, even killed for their sexual orientation… the same way that today people don’t see why women should not have the right to vote or find offensive and inacceptable the thought of considering black people an “inferior race” (quick note one this: please note that I’m from Europe, percption of black people is a lot different here than in the USA. I don’t know if the term “black” could be offensive, I’ve looked around and it seems ok to use it -here it’s the commonly accepted word-. If in the USA it’s not polite please tell me, I don’t want to sound inappopriate!).

Never give up.  ]

Lettre ouverte à Jean-Christophe Cambadélis et Stéphane Le Foll

Messieurs je doute que vous lirez ce texte, mais j’ai besoin d’écrire ce qui va suivre et d’exprimer mon mécontentement, et même, oui, ma colère, suite à la parution de votre ébauche de plateforme en vue des élections législatives de Juin 2017.

J’ai voté pour mes premières élections présidentielles cette année et j’ai voté Benoît Hamon avec la plus grande des convictions, et ce, dès les primaires ouvertes, pour ses idées, son programme et les valeurs résolument à gauche qu’il a su défendre bec et ongles durant cette campagne présidentielle, malgré votre soutien soutiré du bout des lèvres et des rapprochements avec Emmanuel Macron à n’en plus finir. Benoît Hamon, par ce qu’il a défendu et continuera de défendre, m’a redonné foi en la politique, une politique et sa classe qui, à 21 ans, m’avait déjà écœurée au point de m’y intéresser sans enthousiasme et avec la certitude de ne jamais voir un renouvellement des candidats et des idées aux scrutins électoraux, quels qu’ils soient.

J’ai voté Benoît Hamon, je l’ai défendu. J’ai milité pour sa campagne, parfois à en perdre le sommeil vu l’ampleur de la tâche à laquelle nous faisions face. J’imagine que vous, vous ne l’avez pas perdu le sommeil, à vous frotter les mains des sondages toujours plus pessimistes, jour après jour, sur le candidat de votre parti. Moi qui m’était toujours dit que je ne m’engagerais jamais pour un parti, encore moins le vôtre après les valeurs « droitisées » que vous avez défendues pendant ces cinq dernières années, et même depuis plus longtemps, j’ai pris ma carte au Parti Socialiste avec l’espoir de participer au renouveau d’une entité qui se meurt dans sa forme actuelle ; un renouveau incarné par Benoît Hamon, revenu aux véritables notions socialistes que vous avez oubliées. Ne vous leurrez pas sur les nouveaux adhérents au Parti Socialiste et au Mouvement Jeunes Socialistes de cette campagne. Une majorité certaine l’a fait pour Benoît Hamon, pour cette gauche enfin retrouvée à travers sa campagne, pour un optimisme et un espoir renaissants. Pas pour vous.

A la suite du premier tour, nous étions tous unanimes à gauche, peu importe le parti, pour dire qu’il fallait dès lors voter massivement aux législatives pour offrir une véritable opposition de gauche lors des cinq prochaines années. Nous voici deux semaines plus tard et vos propositions, oubliant sans concession Benoît Hamon et ses idées comme s’il n’avait été qu’un intermède insipide, sont tout simplement inacceptables et irresponsables. Inacceptables car par le rejet de Manuel Valls aux primaires de la « Belle Alliance Populaire » (mais là encore je crois que vous ne savez sans doute pas ou plus ce que veulent dire ces mots), les électeurs de gauche ont exprimés tout leur refus de cette aile droite qui gangrène le Parti Socialiste depuis trop longtemps. Irresponsables car par cette plateforme législative, vous ne faîtes preuve d’aucune remise en question quant aux résultats de cette élection présidentielle et du quinquennat qui s’achève. Il faut aujourd’hui être aveugle pour se dire qu’avec un score de 6,3% pour un parti historique et important du paysage politique français, le Parti Socialiste se porte au meilleur de sa forme. Il est tout à fait facile à comprendre que l’étiquette PS ne fait plus recette auprès d’une grande partie de la population que vous avez déçue et ce, même si le fonds de commerce était pour une fois différent de ce à quoi nous, citoyens, étions habitués. Vous-même le déclarez : le Parti Socialiste est mort. Alors pourquoi vous entêter dans la même direction qui vous a conduit dans le mur aujourd’hui ? Avec votre attitude, tout ce que vous allez réussir à faire c’est devenir un parti de seconde zone, un En Marche bis mais en « plus socialo » et vous n’inspirerez que du dégoût aux électeurs de gauche d’abord, mais à l’ensemble des électeurs aussi. En fait, vous me dégoûtez déjà.

Franchement, chapeau bas. Vous avez tenu un peu plus d’un mois avant que je ne sois une nouvelle fois déçue par la politique et à un âge aussi jeune que le mien, je trouve ça d’une tristesse effroyable. Ce que votre stratégie pour les élections législatives révèlent, c’est que vous n’écoutez tout simplement rien ni personne. Vous n’écoutez pas vos électeurs et vous écoutez encore moins la jeunesse qui s’est donnée sans compter tout au long de cette campagne avec un engagement sincère et honnête dont vous devriez vous inspirer. Nous arrivons aujourd’hui aux portes d’une société et d’un monde à bout de souffle, déjà faits à l’idée de payer le prix de vos erreurs et de celles des générations précédentes, certains de vivre moins bien que nos parents ou grands-parents, déjà préparés à vivre dans l’instabilité avec la précarisation du travail et des politiques d’austérité qui mènent toujours plus loin dans la pauvreté.  

Alors oui, je suis en colère, dégoûtée même. Je ne me sens pas trahie, non, nous commençons à avoir l’habitude avec vous malheureusement, mais tellement déçue et indignée par votre comportement. Une indignation telle que j’ai envie de crier tant vous bafouez les principes défendus par les électeurs de Benoît Hamon, un candidat, je vous le rappelle, choisi et élu par les électeurs de gauche qui ont exprimés leurs espoirs, leurs envie d’une nouvelle direction pour le Parti Socialiste. Mais vous préférez vous asseoir dessus et jouer amis-amis avec Monsieur Macron. S’il vous plaît tant, allez donc le rejoindre ouvertement et laissez donc la reconstruction d’un vrai parti de gauche à ceux qui en ont vraiment envie et qui n’ont pas oublié les véritables valeurs socialistes et les combats qu’elles doivent mener.

A l’heure où la montée de l’extrémisme se fait plus forte à chaque élection, il est du devoir de tous, et de vous en particulier, de ne plus tricher avec les français. Que vous décidiez de quitter le PS pour rester fidèle à vos convictions – si elles existent encore – cela ne vous sera pas reproché. En revanche, que vous tentiez de jouer sur les deux tableaux sans vous mouiller, d’être, au final, des hypocrites, vous pouvez être certains que le peuple de gauche s’en souviendra et ne l’oubliera pas. Il est temps d’arrêter d’être dans la confusion. Aujourd’hui, rien n’est plus important que la clarté, sans quoi le populisme et la manipulation n’en seront que plus forts. Alors je vous le demande sans concession messieurs : changez la plateforme législative en vous tournant vers Benoît Hamon et ses idées ou annoncez enfin la couleur à vos électeurs, qu’ils prennent ainsi leurs disposition et qu’ils reportent leurs votes sur les autres partis de gauche.

La Production Ecrite (French Opinion Piece Stock Phrases)

Cet article se réfère à la/au - This article refers to

D’après cette déclaration - According to this statement

A mon avis - In my opinion*

Selon moi - In my opinion*

Quant à moi - In my opinion/As for me

Je suis tout à fait d’accord avec l’affirmation - I totally agree with this statement*

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec l’affirmation - I do not totally agree with this statement*

C’est bien un problème de nos jours - It is a current problem

Ce problème augmente de jour en jour - It is getting worse day by day


Premièrement - Firstly

Tout d’abord - First of all

En premier lieu, examionons… - Lets examine

Franchement - Frankly

En général - Generally*

En effet - In effect

Par exemple - For example*

Il y a le pour et contre - There are pros and cons*

Ce qui me choque, c’est… - The thing that shocks me

Je pense que… - I think that *

He crois que… - I believe that

C’est vrai que… - It is true that

Il est  évident que… - It is evident

A vrai dire - True to say*

Actuellement - Presently

De nos jours - Today/These days

Sans doute - Without a doubt

A l’avenie - In the future

Personnellement, je… - Personally, I… *


Deuxièmement - Secondly

Un autre aspect c’est que … Another aspect

En revanche - On the other hand

Pas contre - On the contrary*

Néanmoins - None the less

Cependant - However

De plus - What’s more

Puis - Next

Ensuite - Then

Donc - So*

Alors - Well

Ill est inacceptable de dire que … Unacceptable to say

J’ai l’impression que tout le monde ignore ce  problème - I get the feeling the world is ignoring the problem

Personne ne veut pas parler de ce  problème - Nobody wants to discuss the problem

Il faut admettre que… - You have to admit that…

Pour conclure - To conclude*

Finalement - Finally

Pour finir - Finally

Pour résumer - In summary

En somme - In short/In summary*

C’est atroce - It’s atrocious

C’est scandaleux - It’s scandalous*

C’est insupportable - It’s unbelievable

C’est inadmissible - It’s unacceptable

C’est captivant - It’s captivating

C’est polémique - Controversial

Quelle horreur - The horror*

Quelle catastrophe - A catastrophe*

Ce n’est pas juste - Not fair*

C’est une question difficile  à  résoudre - Difficult to respond to

C’est un  problème facile/difficile  à  résoudre - Easy/hard to fix*

Face à ce  problème, on se sent impuissant - As we face this, we feel powerless*

Il faut trouver une solution  imméiatement - Immediate solution

Le gouvernement doit  résoudre ce  problème - Government has to fix the problem*

La solution pourrait  être… - The solution could be…

Avant tout, il faut  être optimiste - I am positive*

J’ai toujours eu un problème à faire des choix.

Quand j’étais petite, je pouvais passer une demi-heure à choisir entre deux couleurs.

J’ai essayé une bonne vingtaine d’activités extrascolaires, j’ai changé une bonne vingtaine de fois d’idées en ce qui concernait ce que j’allais faire « quand je serais grande ».

Quand j’étais au lycée, j’ai galéré toute mon année de seconde pour choisir dans quelle section aller. Quand j’étais en Terminale, j’ai hésité dans mon choix de prépa. Quand j’étais en prépa, j’ai hésité à partir ou à rester.

Cette année, j’ai changé cinq fois de choix de masters en un semestre, j’ai considéré une orientation possible, puis une autre, puis je suis revenue sur la première, et ainsi de suite.

Pour le premier tour des présidentielles, j’ai hésité pendant des semaines : vote de conviction, vote utile, vote de conviction…

Et bien souvent, quand j’ai fait un choix, j’y repense souvent et je me demande si c’était le bon. La voix du doute me questionne : est-ce que tu as bien choisi ? Qu’est-ce qui ce serait passé si tu avais choisi une autre option ?

Oui, j’ai toujours eu un problème à faire des choix.

Mais dimanche soir, quand on a eu les résultats du premier tour, je n’ai pas hésité une seule seconde. J’ai su. J’ai su immédiatement que j’irai voter Macron au second tour. Et je me dis qu’en fait, ce n’était pas un choix pour moi. C’était une certitude, une évidence. C’est pour ça que, pour une fois, ça a été facile. Pour qu’il y ait un choix à prendre, il faut qu’il y ait plusieurs options possibles. Et j’estime que, dans cette situation, il n’y en a qu’une.

Parce que oui, j’ai des problèmes à faire des choix, mais parfois je n’ai pas à choisir. Parce qu’il y a des évidences. Le racisme, la xénophobie, la misogynie et l’homophobie sont inacceptables. Vivre dans un pays dirigé par le FN, dans un pays où règne la discrimination, ce n’est pas concevable.

J’ai des problèmes à faire des choix, mais pour rien au monde je ne voudrais vivre dans un pays où on n’a pas le choix, où on n’est pas libre quels que soient sa couleur de peau, sa religion, son genre ou son orientation sexuelle.

Dans deux semaines, je plierai le papier sur lequel est inscrit le nom d’Emmanuel Macron et je le glisserai dans l’enveloppe, les mains tremblantes et le cœur battant, et je prierai je ne sais quel dieu pour que tout se passe bien. Et ça, je ne l’ai pas choisi : je l’ai su.

2

Ok I’m not sure how far these posts tell the truth but i’m fucking pissed and when there is someone out there doing stuff like this I wanna help taking her down. To be honest I never understood why someone would even hate on people online because I like to keep my opinion to myself. Still I would let those people be, it’s there decision how the waste their time and mostly they don’t even get what’s wrong about it even if you tell them. But it is NOT ok to actually go around and spread rumors or actually attacking and hurting people. Like it is one thing if you send them a massage about you hating them ( which is worse enough) but ACTUALLY TRYING TO KILL SOMEONE OR SPREADING FALSE RUMORS IS INACCEPTABLE. Do they even know how much damage they do by accusing someone to be a rapist. It’s not just his career that could end, also his private life will be affected just because some bitch has nothing better to do than going around hurting others. I’m not saying this just because it’s bts, no idol has ever done anything to deserve this they all work hard and those fucked up people have no right to judge them. I’m really angry and I hope that this person gets scolded not only by other fandoms but also mostly by exo-l’s, I know that there are some who agree with her but belive the the biggest part of this fandom isn’t like that and they would never encourage such behaviour because I know and love exo, although I’m an ARMY, and when they belive in their fans than so will I (not to mention because my best friend is an exo-l, yes people a friendship like this exists and it’s a fucking good one). Please help protect not only your but all groups, they don’t deserve this and we are better than people like that. Sorry for the long post and that I wasn’t able to express my self that we’ll but thank you for your attention I love y'all

francetvinfo.fr
Canular de Cyril Hanouna : "Qu'il ait utilisé mon image pour humilier des gens est inacceptable"
Pour piéger des homosexuels, l'animateur de "Touche pas à mon poste" a utilisé, sans permission, une photo du mannequin américain Max Emerson. Nous avons contacté cet activiste LGBT, qui livre son regard sur cette affaire.
Best things come unexpected

Peter Hayes

Platonic fluff, light smut, awkwardness, amusement

Fandom: Divergent

Request: “Could you write an imagine with Peter from insurgent where you are with him, Tris, Caleb and Four and when Eric and other guards come into Amity and the others go out of the window, but you two stay in the office and to shut him up you start to kiss him. And something falls onto the floor just as things are about to get heated, and Eric comes upstairs and finds you two in a compromising position?!?🙊”

Word count: 625

gif is not mine.

Keep reading

I’m gonna be honest. I hope the OUAT ratings do not go up today. Let me be clearer; I absolutely loved the songs. I think the composers did a marvelous job and most of the actors are natural singers. I will be singing this entire soundtrack for a long time. BUT, the way the writers have alienating fans of any ship or character that is not Captain Swan is inacceptable. And please don’t tell me this isn’t true:

Regina was nonexistent during season 4 and 5
Neal was killed only because his presence was an obstacle for CS
Rumbelle has been the only punching bag of the writers in term of relationships
OutlawQueen was obliterated (and no, the travesti they pulled off with the Wish Realm is trash)
SwanQueen fans were treated like crap
Rumple’s redemption was thrown out of the window so Hook was promoted to hero status the whole time since season 4. 

And I could go on and on…
I really hope one day the writers understand why they destroyed their own show. I am not opposed to Captain Swan existence. But the writers never balanced this relationship with other characters and couples. And that is something I will never be able to forgive. 

anonymous asked:

"Buntae". Does that mean, Kook likes to imagine Tae as a bunny? (;

Jungkook: Along with all the other feelings that are growing in my heart and my heats… It´s horrible. And inacceptable, I have a job to do… I´m not allowed to fall for my clients… But… Taehyung is different. Our connection is different. 

I wish I would not experience all these… feelings…

2

Sorry. 

Sorry I’m not capable of falling in love right now. Sorry ang gulo gulo ko pa at ang plain ng buhay ko. Sorry sarili ko pa iniisip ko ngayon. I swear I’m trying my best to fix myself pero hindi ko pa din magawa. Hindi ko alam. Namamanhid na ba ako? Ano ba dapat maramdaman ko? Nilalamon na ba ako sa pag-iisip na dapat unahin ko sarili ko? Masyado na ba ako nagooverthink sa buhay ko? Pasensya na. Pasensya na dahil hindi ko pa magawang maging okay. 

Siguro kung hindi ako sira inside, magiging okay ang lahat. I swear to God na hindi na dapat pinapakawalan yung mga taong tulad mo. You’re the only person na inaccept ako sa lahat ng flaws ko. You’re the only person nagparamdam sa akin niyan. Pero sa pagkakataon na ‘to, hindi ko pa deserve yan. Hindi pa ako ready. Hindi pa ako capable ulit. Ayoko magrisk ng hindi ako okay. And I want you to be happy. Sana pag okay na ako, nandun pa din yung chance. Nandiyan ka pa din. Kung tayo talaga para sa isa’t isa. 

Hindi ko lang masabi sayo dahil magmumukhang akong selfish, pero sana hindi ka mapagod. Sana maantay mo ako. Sana tayo talaga.

Hanggang dito muna, Carlo. Sana hindi ka lumisan. 

JAMAIS TROP TARD: MIRACULOUS BLACKOUT

Je sais que j’annonce ma participation au mouvement du ML Blackout un peu tard la faute au boulot et une intoxication alimentaire assez agaçante

Mais me voici !

Pour ceux qui ne savent pas exactement ce qu’est ce mouvement, l’objectif est de montrer le ras-de-bol général de beaucoup de créateurs de contenu au sein du fandom. Notamment dû aux nombreux vols qui bénéficient à tort aux mauvaises personnes.

Nous ne sommes pas là pour vous agresser, si vous volez en effet du fanwork, ou pour vous ridiculiser. Notre objectif est de vous éduquez afin que vous compreniez que ce que vous faites est mal et peut-être, avec un peu de chance, vous faire arrêter car je suis fondamentalement convaincue que vous n’êtes pas aussi mauvais que vous pourriez le croire en lisant nos posts.

Je crois sincèrement que vous pouvez corriger vos erreurs.

J’écris ici en français, j’ai déjà écris en anglais, mais cette manifestation a pour ambition de toucher autant de nationalités et de langues que possible, alors n’hésitez pas à partager ce message dans votre propre langue natale aussi !

Le vol de fanwork est inacceptable car vous devez comprendre que :

1) Vous gagnez notoriété, notes, followers, etc… grâce à du contenu que vous n’avez pas créé. Vous être, concrètement, en train de voler une notoriété qui devrait aller au créateur original. Vous gagnez en popularité non pas pour ce que vous êtes, mais pour un contenu qui n’est même pas de vous. C’est tout simplement une popularité non méritée. Ce sont des petits pourcentages de followers que vous gagnez sur le dos de chaque artiste, et qui, se cumulant, vous donnent l’impression d’être populaire. Alors que non.

2) Vous monétisez un contenu (sur youtube par exemple) QUI NE VOUS APPARTIENT PAS. Vous gagnez de l’argent volé, de l’argent que vous ne méritez pas. C’est inacceptable, quel que soit l’excuse que vous mettiez derrière. Cet argent ne vous revient pas.

Et plus important encore, ce que vous faites est illégal ! Vous êtes peut-être mineurs, mais vous pouvez toujours être poursuivis en justice et perdre le procès car ce que vous faites est tout simplement mal et réprimandable par la loi.

Et n’allez pas croire que les artistes ne vous poursuivrons jamais car il y a pleins d’autres resposteurs. Tout finit par arriver à qui le mérite, et plus vous allez laisser le temps passer, plus vous aurez à perdre.

Vous êtes mineurs, mais les procès ne sont pas à prendre à la légère.

Pour avoir été, de manière intensive, sur plusieurs réseaux sociaux, et ce depuis des années, j’ai vu le phénomène anti-vol de contenu gonfler de manière extraordinaire. Bien que très petit au début, la vague ne cesse de grossir et est telle aujourd’hui que je ne doute pas qu’elle provoque un séisme à l’image du Printemps Arabe qui a bouleversé énormément de pays, y compris la Syrie, quelques années plus tôt. Nous avons tendance à sous-estimer la force d’internet, mais il est là et il a le pouvoir de détruire un pays.

En soutien au Miraculous Content Creator Blackout, je ne vais pas reblogger ou créer de contenu Miraculous Ladybug jusqu’au 15 Juillet.

Je suis prête à répondre à tout ask à propos de la manifestation ou du concept de vol de contenu, et vais reblogger tout post lié au Blackout que je jugerai éducationnel.

Dans l’espoir du meilleur pour la fin de la manifestation ! Miraculous Ladybug a une chance inouïe d’avoir un fandom aussi génial et encourageant, et je suis sûre que plusieurs d’entre vous réussiront à comprendre l’importance de ce blackout et participerons de tout coeur, ou du moins, deviendrons de meilleurs personnes !

Le capacitisme, c’est une forme de discrimination basée sur les capacités physiques et intellectuelles, entre autres, qui touchent les personnes neuroatypiques, les personnes vivant avec des handicaps, des troubles du langage/du développement/de l'attention et/ou des maladies mentales. 


La société patriarcale met de l’avant une norme sociale basée sur ces capacités, qui discrimine, oppresse et défavorise les gens qui ne fittent pas dans ces dites normes. 


Quand vous rabaissez ou riez d'une personne pour sa façon de s’exprimer, pour ses fautes d’orthographes, pour ses capacités physiques et/ou intellectuelles, pour sa façon de se déplacer, vous faites preuves de capacitisme. Vous envoyez comme message que ces personnes valent moins que d’autres en les dénigrant et en leurs manquant de respect. Vous participez au système oppressif, qui stigmatise les groupes marginalisés en fonction de leurs capacités, et c’est inacceptable.


Les personnes en situation de handicap, les personnes neuroatypiques, les personnes ayant des troubles de la parole/du langage/du développement/de l'attention/à l'écrit et les personnes qui sont touchées par les maladies mentales sont toutes autant valides. Elles ne sont pas inférieures, et leurs vies ne sont pas synonyme d’échec. 


 Stop le capacitisme. C'est assez. 


 #31JoursDeFoliesPassagères

Dessin numérique, 2017, Maude Bergeron

anonymous asked:

JE CROIS QUE LE POINT SHIP lepoint(.)fr/politique/valls-macron-une-lutte-a-mort-10-05-2017-2126328_20(.)php

Le lien !

Je pleure. C’est trop pour ma petite âme sensible :

“Août 2014, l’idylle : (…) Le brun ombrageux, raide et tranchant, et le châtain solaire, accommodant et diplomate. (…) L'ironie de l'histoire veut que ce soit Valls qui ait propulsé Macron. Il le trouvait brillant, sympa ; il voulait dynamiser son gouvernement, la photo était belle.”

Une tragédie shakespearienne, je vous dis :

“ Nul ne se doutait à ce moment-là que Macron prendrait si vite autant de place. Une hypertrophie médiatique inacceptable pour Valls. Il fallait le voir maugréer, le 29 août 2015, dans une des froides salles à manger de l'hôtel Mercure de La Rochelle. « Il aurait dû venir ! Il est brillant, il aurait dû débattre avec les militants. Moi, c'est ce que j'ai toujours fait », s'énervait le Premier ministre.”

La rupture du 49-3 :

“L'exécutif passe en force. « Macron n'a rien dit, personne n'a rien dit. Mais personne n'était dupe de rien, se souvient Richard Ferrand, devenu secrétaire général d'En marche !. Il était comme un marathonien à qui on fait un croche-patte à 10 mètres de l'arrivée. » Des mois de travail, 400 heures de débats à l'Assemblée, 9 000 amendements étudiés, 2 000 amendements adoptés… balayés d'un trait de plume sur un parapheur.”

(Un coup je suis aww, pauvre Valli, le paragraphe d’après je suis aww, pauvre Loulou. Pauvres idiots.)

L’installation du D/s :

“Des jeux de pouvoir malsains se mettent en place. C'est ainsi que Matignon se met systématiquement à arbitrer en faveur des propositions d'Axelle Lemaire, la secrétaire d'État au Numérique, placée sous la tutelle de Macron. Pourquoi ? Uniquement parce que Macron ne la supporte pas, au point qu'il a demandé sa tête au président. Tout ce qui peut contrarier Macron est bon… pour Valls. Les petites humiliations invisibles se multiplient comme autant de piqûres de guêpe sur l'épiderme de Macron.”

Qui atteint son paroxysme lors du fameux clash à l’AN :

“« C'est Juppé que je visais », tente de se défendre Macron. « Mais alors, dis-le, dis-le ! » hurle Valls, qui reproche à son ministre de dévaloriser l'image de l'ensemble de la classe politique en mettant tout le monde dans le même sac. « C'est inacceptable. Pourquoi tu dis ça ? » lance le chef du gouvernement. Macron baisse les yeux. Ce jour-là.”

Bref, je me demande pourquoi on écrit des fics quand la réalité dépasse toujours la fiction.

dating Vision would include

Originally posted by selofiliusblack

  • knitting him sweaters ( because damn! he looks so good in them)
  • buying funny wigs
  • keeping video diaries about his progress in adapting to modern life
  • “day 1: Harry Potter series”
  • him not getting your jokes
  • making fun of the way he talks (playfully)
  • “you’re simply the most mesmeric creature i have ever seen”
  • awkward kisses
  • “day 2: modern music”
  • “but why would someone pierce the veil?”
  • cooking dinner together
  • more like trying to cook but then giving up and ordering a pizza
  • “but why would she be naked on a hammer?”
  • trying to walk through walls like he does
  • failing miserably
  • him helping you with homework because that dude’s smart af
  • “what does af mean?”
  • teaching him how to dance
  • “day 3: modern slang”
  • “what does Netflix and rest mean again???”
  • “can you please hide Thor’s hammer, pleeaaase”
  • “i’m afraid i cannot, darling”
  • “pretty please with a mind stone on top”
  • him trying really hard to fit in
  • accepting and loving him for who he is
  • “darling, why are these naked girls shaking their bottoms?”
  • “humans are odd”

rakkauir replied to your photo: If you’re not already, here’s why you all should…

they pulled the whole only-gay-for-you-#nohomo trope in an attempt to dodge the stigma, that’s not progressive imo. plus, mid-season they made that “so-toot” parody where they ridiculed kathoeys

I understand where you’re coming from, because the “only gay for you” trope is quite common, not just in Asian media but worldwide, and as soon as we see the slightest hint at it, we cringe. I know, I’ve been there.

However, Bisexual people exist. Pansexual people exist. I know, because I’m one of them. I can actually relate really well to Kong saying he doesn’t like men, that it’s Arthit (the individual) whom he likes. If I’m in love, it’s not with a woman (or a man, for that matter), it’s with the person. I hate when people call me a lesbian, just as much as I hate when they call me straight. Neither of those has ever felt right to me.

Of course, if you go with the sad misconception of “there’s only straight people, and gay people, and then there’s those who are gay but won’t admit it” you may see Kong’s words as nothing but a trope, but for all the people who don’t fall into those categories, those words are reality. (And, to be honest, it’s quite hurtful to have your personal orientation be invalidated like that.)

AND, there are other characters on the show who are gay: Praepailing clearly states that she only likes girls. Tuta clearly states that he’s solely interested in men. And both are fully accepted for it. Sotus didn’t dodge anything just because they made one of the protagonists bi and the other pan. If anything, they were inclusive and more progressive than a show which assumes there’s only straight or gay.


As for the so-toot parody: When I watched it, I was taken aback too and felt very disappointed to the point where I had to talk to some Thai friends about it. And fortunately I did, because I learned A LOT about Thai culture in that talk.

I agree that the parody definitely looks ridiculing, especially if you observe it with the cultural understanding of a Westerner (or even that of some other Asian countries). In Thai comedy culture, Kathoeys (whether gay or trans or whatever) are mostly portrayed in a joking way. However, while immitating gay stereotypes in Western society goes hand in hand with a condescending mindset that attempts to ostracize the immitated, in Thai culture it doesn’t.

In Thailand, Kathoeys are far more respected than in any other Asian country (or worldwide, really), which is reflected, for example, in the fact that you can find most of them living their identities openly, even in their workplaces. Thai language uses genderneutral pronouns. Genderneutral restrooms are common in Thailand. Etc. etc. etc. Kathoeys are accepted as an equal part of society. Sure, even in Thailand, there’s people who hate Kathoeys, but not more than there’s misogynists or misandrists.

On TV, despite the jokes, those characters are actually applauded and considered positive role models by the audience and by society. The so-toot parody was an homage to a comedy show and characters that are beloved and considered of high value to Thai television and society. So, while Western culture either ridicules or ersases the existence of effeminate men, with shows like so-toot and with parodies of those shows, Thai culture does the opposite and celebrates it.

I do know, though, that a lot of people are very strongly rooted in the Western mindset and find it hard to leave that behind for a moment to take a step back and consider other interpretations. That being said, even if you find the parody inacceptable, don’t forget that it isn’t even actually part of the show Sotus. It’s merely a quick impro that some of the actors did which was captured as a behind the scenes clip. It has nothing whatsoever to do with the plot or message of the show itself.

But, if you want to talk about Kathoeys on Sotus, then let’s have a look at P’Minnie, who helps Kong go through the Star contest process. Minnie is fully accepted amongst his/her peers and juniors. All the freshmen wai respectfully to Minnie during their meeting. Arthit and his classmates interact with Minnie exactly like they do with everybody else. There is not a single instance where Minnie is being ridiculed for wearing makeup and handbag or for using stereotypically feminine gestures or tone of voice.

What characteristics do you think an evil person has?

Today at shcool I asked this question to some of my friends and classmates and their answers were really interesting. Not only because of what they thought was evil or not, but because their answers were really related to their personality types and cognitivie functions. Here’s what they answered according to their personality type. (This is 100% real)

ISTJ: Someone evil is someone who disobeys what the law says. For exampl, it is a crime to steal, so if someone steals my watch, that someone is evil.

ESFP: Someone evil is someone who does certain type of actions to take advantage over others or hurt others.

ENFP: Someone evil is someone who kills animals.

ESFJ : Someone evil is someone who hurts others and does things that are not social acceptable.

ISFJ: Someone evil is someone who loves to lie and is very skilled at it.

ESTP: Someone evil is someone who wouldn’t care to kill or hurt others to get what they want.

ENFJ: Someone evil is someone who has the opportunity to help someone but doesn’t do it.

INTP: Someone evil is someone who lies and does evil things that go against the law or what’s socially acceptable.

INFP:Someone evil is someone who pretends to be your friend but will take any opportunity to hurt you emotionally or physically.

INFJ: Someone evil is someone who would hurt anyone in order to reach their objectives without feeling regret or guilt for it.

INTJ: Someone evil is someone who does “social inacceptable” things with no motive at all. For example if someone kills 100 persons with no reason at all, that’s evil. However if that person has a reason for it, it isn’t evil.

ENTP: Someone evil is someone like me.

ENTJ: We are all evil deep inside. I am evil.

Il faut cesser de sexualiser, d’objectifier, de juger et de commenter l’apparence et le corps des femmes. Il n’y a absolument rien qui justifie le fait de faire preuve de slut shaming. Rien pantoute.

C’est inacceptable, et personne ne mérite d’être victime de préjugés, de stéréotypes sexistes et genrés, de pression et de dénigrement sociaux, peu importe la situation et le contexte.

Chaque personne a le droit de porter ce qu’elle souhaite, et ça n’influence en rien sa personnalité, ses préférences ou ses capacités.

Aussi, il ne faut pas oublier que les corps n’ont pas de genre. Les femmes n’ont pas toutes des vulves, des seins et des utérus.

« Stop slut shaming »

Dessin numérique, 2017, Maude Bergeron