hetnieuwsblad

Au nez et à la barbe de nos amis belges

Je suis rital et je le reste.

Ce sont souvent les italiens qui parviennent le mieux à voler la vedette aux coureurs belges sur leur terrain de prédilection. On ne peut oublier Andrea Tafi, Bortolami ou plus récemment le malheureux Ballan.
Une fois de plus, c’est un rital qui s’empare de la première place sur le “Het” : le milanais Paolini -régulièrement placé sur ce type de course avec une 7ème place en 2011 sur le Tour des Flandres- l’emporte devant  Stijn Vandenbergh. Il met fin à presque quatre ans de disette par la même occasion!

Et si on sacrifiait Chavanel ? 

Jeu de l’équipe oblige. Notre favori français sur ces courses belges n’a pu que laisser filer son compagnon Vandenbergh avec Paolini à 30km de l’arrivée, restant dans les roues de ses autres camarades d’échappée du jour. Il terminera sur une probante ou plutôt rassurante 7ème place, on attend vraiment de voir ce que donnera Sylvain sur les prochains rendez-vous. A 33 ans, il serait temps…D’autant plus que Tom Boonen est quant à lui resté bien au chaud dans un premier peloton et a ainsi pu éviter les coups de coude trop nombreux de la tête de course.

Quels pistes ?

Pas évident d’y voir très clair, il manquait tout de même quelques références et on a la sensation que tout le monde n’y est pas allé à fond. Finalement, le Kuurne comme plusieurs autres courses du week-end à du être annulé : il faut donc prendre son mal en patience. On notera simplement que les belges sont tout de même en bonne forme avec Vandenbergh, Van Avermaet ou Roelandts qui terminent dans le groupe de tête. Mais attention, un italien peut en cacher un autre.

A suivre.