harkless

Watch on ddnsports.tumblr.com

DDN Sports NBA: Harris, Harkless lift Magic past Celtics, 103-98 from NBC Sports Comcast Sportsnet Celitcs 

youtube

#JustPutInMoeHarkless (Heartless Cover)

Harkless et Nicholson mis à l'écart des All-Rookies teams

Les entraîneurs NBA n'ont choisi aucun des rookies du Magic pour les All-Rookies teams de la saison 2012-2013. Mais Harkless et Nicholson ont reçu des votes dans les différents scrutins. Harkless est apparu dans 13 des 29 bulletins de vote pour la première équipe, alors que Nicholson a obtenu quatre votes pour la seconde équipe.

Damian Lillard, le meneur de Portland et rookie de l'année, est le seul joueur a avoir obtenu les 29 votes dans l'équipe première des rookies. A ses cotés on retrouve Bradley Beal (Washington), Dion Waiters (Cleveland), Harrison Barnes (Golden State) et Anthony Davis (New-Orleans).

La deuxième équipe est composée de Kyle Singler et Andre Drummond (Detroit), Michael Kidd-Gilchrist (Charlotte), Jonas Valanciunas (Toronto) et Tyler Zeller (Cleveland). Il aurait suffit d'un vote de plus pour Harkless dans la seconde équipe et il serait passé devant Zeller. 23 joueurs au total ont reçu des votes. 

 

Sincérement nous pouvons nous demander comment Kyle Singler voire même Tyler Zeller peuvent être devant Maurice Harkless, Singler étant sans aucun doute le cas le plus choquant.

 

 

Portrait of George Washington’s Cook ca. 1795-97, by Gilbert Stuart.    

Hercules (“Herculas”, “Uncle Harkless”) was a slave who lived at Mount Vernon, George Washington’s Virginia plantation on the Potomac River. He was the head cook at the mansion in the 1780s, cooking for the Washington family and their guests. In 1790 President Washington brought him to Philadelphia, Pennsylvania (then the national capital) to cook in the kitchen of the President’s House. Hercules escaped to freedom from Mount Vernon in 1797, and later was legally manumitted under the terms of Washington’s Will.              

Valanciunas élu rookie du mois de mars

La NBA a annoncé vendredi qu'elle avait nommé Jonas Valanciunas rookie du mois de mars de la conférence Est, en l'honneur des performances impressionnantes du pivot lituanien des Raptors réalisées au mois de mars. Le big man de la franchise canadienne a écarté Maurice Harkless pour s'attribuer la récompense. Pour le cinquième mois consécutif, Damian Lillard, des Trail Blazers de Portland, a été honoré pour la Conférence Ouest, en battant l'intérieur et premier choix de la dernière draft des New-Orleans Hornets Anthony Davis.

En mars, Harkless était le meilleur scoreur des rookies à l'Est avec 13,1 points par match et au niveau des interceptions avec 2,2 ballons volés, mais aussi quatrième pour les rebonds (5,6) et troisième en terme de contres (0,9). Il a réussi à marquer 18 points et plus à quatre reprises lors des 16 matchs du Magic en mars, alors qu'il avait réalisé cette performance trois fois lors des 52 matchs précédents. 

Mais Valanciunas a également été très impressionnant, le cinquième choix de la draft 2011 (Il était resté une saison supplémentaire au Lietuvos Rytas après sa sélection à la draft) a dominé tous les rookies à l'Est concernant les rebonds (7,3), les contres (1,1) mais aussi concernant l'adresse (62%), tandis qu'il se classait quatrième concernant le nombre de points par match (11,4).

Mais Harkless ne s'en défait pas, malgré le titre de rookie du mois qui lui échappe de peu, il continue à effectuer de très bonnes performances en ce début avril. Lundi il a battu son record de points avec 28 points contre les Rockets et un joli 10/18 malgré la défaite. Il a de nouveau mené le Magic mercredi lors de la défaite à San Antonio avec 18 points.

Orlando n'a plus compter de rookie du mois depuis un bout de temps, exactement depuis mars 2001 quand Mike Miller a  partagé cet honneur avec Kenyon Martin. Quand Miller a reçu cet honneur, Harkless était à quelques semaines de son huitième anniversaire. En espérant que le prochain soit Moe, qui affiche d'excellentes statistiques lors de ses trois premiers matchs en ce mois d'avril: 15,3pts, 5reb, 1.3ctr, 45%, 33.3% de loin et un inhabituel mais très bon 88,9% aux lancers-francs.

Historique des récompenses de rookie du mois du Magic:

Mars 1991: Dennis Scott

Novembre 1992: Shaquille O'Neal

Décembre 1992: Shaquille O'Neal

Janvier 1993: Shaquille O'Neal

Février 1993: Shaquille O'Neal

Janvier 1994: Penny Hardaway

Avril 1994: Penny Hardaway

Février 2001: Mike Miller

On remarque que Dwight Howard n'a jamais eu l'honneur d'avoir été élu rookie du mois et c'était Emeka Okafor et Ben Gordon qui s'étaient partagés les trophées avec trois récompenses chacun. Cela ne l'a pas empêché d'avoir une bien meilleure carrière que les deux joueurs réunis, à Harkless d'en suivre l'exemple.

     

Rookie Report: Mars

Orlando a beau finir en roue libre cette première saison de l'après Dwight Howard, ça ne signifie pas que ces dernières semaines de saison régulière sont dénuées d'intérêt, bien au contraire. Un rookie aura crevé l'écran le mois dernier, mais certains autres ne sont pas en reste. Jacque Vaughn, un rookie aussi finalement, semble vouloir donner sa chance à tout le monde et ça représente un casse-tête parfois, même si l'ancien adjoint de Popovich à San Antonio semble rester zen, à l'exception d'un soir de match face aux Pacers où rien n'allait dans le bon sens pour son équipe et où le coach de 37 ans - le plus jeune des coachs de NBA - allait être éjecté.

ANDREW NICHOLSON, 22 ANS, AILIER FORT, 2.06M, 113KG, #44, ST. BONAVENTURE.

On ne tirera pas la sonnette d'alarme mais le mois de Mars aura été celui qui a freiné son ascension. La dernière fois que Nicholson a débuté un match, c'était le 6 Mars, quand Orlando avait frolé l'exploit face à Miami (défaite 96-97 avec un arbitrage favorable au Heat). Depuis cette date, Tobias Harris et des petits pépins physiques (estomac, cheville) sont passés par là. Mais que les fans d'Orlando se rassurent  Nicholson n'a pas totalement disparu. Il démontre toujours une belle efficacité, sait rentabiliser les minutes qu'on lui donne et a même inscrit 14 points à 2 reprises le mois dernier. C'est sur que la montée en puissance de Harris n'est pas une bonne nouvelle pour lui. A moins que, au contraire, cette nouvelle concurrence avec l'ancien Buck, que Vaughn fait jouer en PF, ne constitue une émulation et tire le jeu du canadien vers le haut. A suivre… Mais abondance de bien ne nuit pas. Quelque part, cela résout le “problème” Glen Davis, un joueur intéressant dans son état d'esprit comme dans son jeu, mais avec un gros salaire.

Ses stats du mois : 12 matchs disputés (sur 16), dont 4 titularisations. Par match : 16 minutes, 8 points (57.1% aux tirs, 84.2% LF), 2.3 rebonds, 1.2 ballon perdu.

MAURICE HARKLESS, 19 ANS, AILIER, 2.03M, 95KG, #21, ST JOHN’S (NEW YORK).

Attention, il va y avoir beaucoup de points d'exclamation dans les prochaines lignes. Pas difficile de déterminer le rookie du mois du côté d'Orlando! Harkless aura vraiment marqué lors du match à Oklahoma City le 15 Mars…seulement 12 points et 2 rebonds, mais une défense digne des greatest! 6 interceptions (!) mais surtout il a gêné Durant ET Westbrook. Excusez du peu !!! D'ailleurs “Durantula” ne s'y est pas trompé et a chaleureusement félicité son adversaire direct ! A croire qu'il est inspiré par le Thunder puisqu'il inscrira 25 points - career high - lors du match retour ! Ces même 25 points saupoudrés de : 9 rebonds 4 interceptions 4 contres et 1 passe. Ce mec est tout simplement un hyperactif du basket! A même pas 20 ans !!! Ce seront les derniers points d'exclamations du mois pour Moe, enjoy. Nul doute qu'il y en aura encore plein d'autres pour le rookie report d'Avril…En attendant, Harkless est récompensé d'une jolie 4è place au rookie rankings de Sheridan Hoops. La semlbe ombre au tableau, toujours son problème avec les lancers-francs (24/42), did you say Dwight Howard ?

Ses stats du mois : 16 matchs disputés (sur 16), dont…16 titularisations. Par match : presque 36 minutes, 13.1 points (46.4% aux tirs, 39.6 % à 3 points, 57.1% LF), 5.6 rebonds, 2.2 interceptions, 0.9 contre, 1.4 ballon perdu.

DEQUAN JONES, 22 ANS, ARRIERE/AILIER, 2.03M, 100KG, #20, MIAMI HURRICANES.

DeQuan fait le yoyo mais s'accroche. Il a retrouvé une adresse correcte sur cette fin de saison mais c'est peut-être le seul rookie du Magic dont on semble deviner les limites : celles d'un joueur qui devra se battre pour garder sa place en NBA. Jones n'est en tout cas pas le dernier quand il s'agit d'aller au dunk et ne se laisse pas non plus déconcentrer par le trash-talking d'un Ron Artest. Trois fois titulaire récemment du fait de la blessure d'Afflalo. Sa polyvalence aux postes 2 & 3 est un atout.

http://www.youtube.com/watch?v=OKTahLq0G3c

Ses stats du mois : 14 matchs disputés (sur 16), dont 3 titularisations. Par match : plus de 11 minutes, 4.1 points (57.8% aux tirs, 33.3% à 3 points, 62.5% LF), 1.2 rebonds, 0.6 contre, 0.5 ballon perdu.

KYLE O'QUINN, 22 ANS, AILIER FORT/PIVOT, 2.08M, 109KG, #2, NORFOLK STATE.

                 

O'Quinn a bénéficié et a su profiter de l'absence de Vucevic pour la première fois cette saison. Vooch avait en effet pris part aux 68 premières rencontres du Magic cette saison, toutes en tant que titulaire. Celui qui porte le numéro 2 au Magic a donc découvert les joies de la titularisation pour la première fois de sa carrière. Et il ne s'en est pas si mal tiré : sur les 4 premiers matchs où le monténégrin est absent, il compile en moyenne 14,5 points, 10 rebonds, 2,5 passes et, last but not least, une réussite aux tirs de 67%. Le retour très récent de Vucevic l'a bien entendu reconduit sur le banc, mais peu importe, Kyle s'est fait un nom pendant cet interim. Il a répondu présent.

O'Quinn a donc encore pris du volume ces derniers temps et semble valoir mieux qu'un simple pivot défensif. A confirmer sur la durée néanmoins.

Ses stats du mois : 12 matchs disputés (sur 16), dont 4 titularisations. Par match : plus de 18 minutes, 6.2 points (51.6% aux tirs, 57.1% LF), 5.8 rebonds, 1.5 passes décisives, 0.5 contre, 1.1 ballon perdu.

DORON LAMB, 21 ANS, ARRIERE, 1,96M, 95KG, #1, KENTUCKY WILDCATS.

     

Le dernier joueur de la rotation pour le moment. Doron rentre pour faire le nombre sur le terrain et semble limité dans tous les compartiments du jeu. L'ancien Wildcat dispose de 8 matchs en Avril pour convaincre Vaughn de le conserver. Pas gagné. Un joueur qui en NCAA avait la réputation d'avoir un bon QI basket. Dommage pour Lamb de ne pas profiter du peu de pression en cette fin de saison à Orlando pour se libérer dans le jeu. Le fait qu'Afflalo ne reviendra pas cette saison est quand même une sacré chance pour Lamb.

Ses stats du mois : 13 matchs disputés (sur 16), aucune titularisation. Par match : presque 7 minutes, 1.5 points (38.9% aux tirs, 33.3% à 3 points, 80% LF), 0.9 rebond, 0.4 ballon perdu.

Penny4ever.

youtube

                           Les 28 points de Maurice Harkless


Record en carrière lors du 1er avril et du déplacement du Magic à Houston pour y affronter les Rockets, malgré la défaite (103-111), Harkless bat son record en carrière avec 28 points.

L'expérience acquise en NCAA aide les rookies du Magic

Andrew Nicholson n'a jamais été un joueur flashy. Si c'était le cas, il aurait gagné l'intérêt des programmes universitaires bien plus importants sur la scène nationale. Au lieu de cela il a passé quatre années à St-Bonaventure. Il est venu au basket-ball relativement tard et avait besoin de parfaire son jeu en NCAA.

Quand il est arrivé à Orlando cependant, l'équipe a un joueur qui va pouvoir contribuer immédiatement. Il n'a pas un jeu aussi flashy que celui d'Andre Drummond et a donc été négliger pour le Rising Stars Challenge mais avec la blessure du rookie de Detroit, le canadien du Magic a finalement été sélectionné pour le remplacer. 

Andrew Nicholson fera partie des festivités à Houston, sélectionnés pour remplacer Drummond dans l'équipe Shaq. Tout comme Vucevic, Nicholson n'a pas la capacité d'attirer les lumières sur lui, qui vous expose pour une sélection au All-Star weekend. Ce sont deux joueurs dont on parle peu dans les médias mais qui risquent bien de dominer ce match réunissant les rookies et sophomore.

C'est sûrement la même chose qu'aime le Magic dans ses joueurs que sont Vucevic, Nicholson et le rookie pivot Kyle O'Quinn. Ils savent le travail qui les attend au niveau suivant et ont pris le temps à l'université de développer leur compétence et de savoir quel joueur ils sont.

      

Pour Nicholson et O'Quinn, ils ont passé quatre ans à Saint-Bonaventure et Norfolk State respectivement où ils ont été très productifs, sûrement du fait d'une compétition médiocre, peut-être.Mais ils ont pu se familiariser avec leur compétences et être sûr de pouvoir les traduire au niveau suivant. “Il ya un niveau de maturité que vous pouvez voir” disait l'entraîneur Jacque Vaughn fin novembre, alors qu'ils étaient à leur tout début en NBA. “Que ce soit la façon dont ils se comportent quotidiennement, ou sur le parquet,s'il y a une chose qui doit ressortir, c'est leur maturité.”

Nicholson était probablement le plus nba-ready avec un jeu au poste très développé et la capacité de contribuer offensivement immédiatement. Cependant Il a vu son temps de jeu varié au cours de la saison allant d'une extrémité à l'autre. À l'heure actuelle, Nicholson est en train de gagner des minutes avec la blessure de Glen Davis. Cependant, Andrew, doit encore progresser défensivement.

Alors que O'Quinn attendait patiemment sa chance, il a déclaré que ses quatre années à l'université l'avait sans doute aidé à se préparer pour le prochain niveau. Avec le temps et de l'entraînement, O'Quinn en profite désormais avec une pointe à 19 minutes le 6 février contre les Clippers pour 10 points et 9 rebonds.

Pour un rookie comme Maurice Harkless, il a certainement eu des difficultés à surpasser que n'ont pas eu Nicholson ou O'quinn. Même Nikola Vucevic, qui a passé trois ans à USC avant d'être drafté par les 76ers la saison dernière, a un ensemble de compétences très développées avant d'entrée dans la ligue. Il avait juste besoin de la possibilité pour les afficher. Mais Harkless lui est beaucoup plus brut, et il a eu besoin de beaucoup plus de travail avant d'être lancé dans le grand bain d'un match NBA. Alors qu'on a très rapidement pu voir ses qualités athlétiques et défensives, on a aussi vite constater qu'il n'était pas encore prêt à jouer titulaire lorsqu'il a été lancé dans le cinq majeur.

 Après avoir obtenu une certaine attention plus personnelle à l'entraînement et d'avoir travailler son jeu, nous pouvons voir comment Harkless s'est améliorée. Il est plus à l'aise avec le ballon dans ses mains et a une meilleure idée du rôle qu'il doit avoir. Comme avec la plupart des rookies, Harkless à des hauts et des bas, avec seulement quatre points marqués lors de la victoire face aux Blazers, mais cela peut s'expliquer par les retours d'Afflalo et Redick qui bénéficie d'une grande partie des tickets shoots.

Vaughn l'a répété plusieurs fois cette saison, Orlando ne vas pas mettre leur jeunes joueurs dans des situations où ils sentent qu'ils ne peuvent pas réussir. Ainsi, l'expérience que chacun a reçu en NCAA a dicté un peu comment ils se développent. Les joueurs les plus expérimentés étaient prêts à contribuer plus tôt que prévu.Cependant chacun d'eux a dû passer par leurs propres ajustements. L'avenir est devant eux.

youtube

                           Le top 5  de décembre du Magic



Pour le top 5 des plus belles actions du Magic d'Orlando en ce mois de décembre 2012 les rookies sont à l'honneur avec une énorme contre de D.Jones et la première place qui ne pouvait pas échapper à Harkless avec l'énorme poster sur R.Lopez.

Moe Harkless mis sur le banc par Vaughn

Le Magic d'Orlando est tombé hier soir face aux Bulls de Chicago dans une courte défaite 96-94 à l'Amway Center. Pour la deuxième fois en autant de matchs, l'ailier rookie Maurice Harkless n'a pas joué suite à la décision de son coach. Étant donné que Harkless avait commencé chacun des vingt dernier matchs avant d'être mis sur le banc, l'absence du rookie venant de St-John’s n'est pas passé inaperçu du coté d'Orlando.

Lorsqu'on lui a demandé directement les raisons pour lesquelles Harkless était tombé si bas dans la rotation, l'entraîneur du Magic Vaughn n'a offert aucun détail. “C'est la décision de l'entraîneur” fut les mots de Vaughn en expliquant que l'année est longue et que Maurice a déjà joué beaucoup de matchs jusqu'ici. On ne peut pas vraiment donner tord à Jacque Vaughn, cela n'est pas comparable à la saison freshman de Maurice Harkless à St.John’s et en tant que coach il doit décider mentalement et physiquement où ses joueurs en sont  et adopter une approche qui est bénéfique pour leur carrière. c'est donc la décision de l'entraîneur.

Son coéquipier rookie Dequan Jones a remplacé Harkless dans le cinq de départ contribuant à quatre points et deux rebonds en 10:31 de temps de jeu pour l'ancien Hurricane. Harkless était le seul joueur du Magic a ne pas être rentré en jeu hier face à Chicago.

Lors de ses 20 titularisations, Harkless tourne en moyenne à 3,9 points et 3,4 rebonds en 18,2 minutes. On ne sait pas quand et s'il reviendra dans le cinq choisi par Jacque Vaughn.

     

youtube

Le rookie Maurice Harkless a eu un match à oublier mercredi soir contre les Hornets manquant quatre de ses cinq tirs et marquant seulement deux points où Orlando a connu sa troisième défaites consécutives 94-97. Mais s'il y a bien une action a retenir  c'est ce dunk en contre attaque, avec Moe qui posterize Robin Lopez en première mi-temps.