habiller

*talking to our lord jesus* please please please please give me the power of drawing good peridots please thats all i ask even if its the only good tghing i can draw even if im unable to draw anything else ever again i will accept this just give me this hability 

xxcreepybrokendollxx  asked:

I've got a headcanon that's a little weird. When nations "die" or are badly injured, two things can happen. One is that they regenerate (as in heal extremely fast) but if their body is too badly damaged, they "respawn", usually in their own home or somewhere in their capital city.

That’s quite interesting tbh.

I think they have a hability that ables them to regenerate, depending on how badly were they injured. I think was Austria that spend sometime in a wheel-chair, if I remember correctly after WWI. So that’s a great example of your headcanon.

@xxcreepybrokendollxx

Luna learning to use a smartphone
  • Gets frustrated cause she just doesnts get it
  • Takes her a while to learn the diference between swipe to unblock and hold to answer
  • Often times mixes them
  • Prompto teaches her how to use the camera app
  • “Now you can ask her for sultry pictures yourself Noct“ rip prompto
  • Noctis teaches her how to use snapchat
  • Oh god snapchat
  • She finds it easier than writing regular text because its hard to type.
  • Sends Noct 24757272628 pictures of flowers and the dogs.
  • “Why does this say I cannot send pictures to Ravus?“ “Well…“
  • Ravus owns a basic feature phone.
  • After she is more confortable with texting, Noctis teaches her how to use LINE.
  • OH GOD LINE.
  • Or should I say STICKERS APP™.
  • She finds a sticker for every human emotion ever felt.
  • Noctis is amazed and a little bit scared of this hability.
  • Gladio shows her a few reading apps but it makes her too dizzy. She’s more of a physical books’ owner
  • After a phoenix down Prompto teaches her about the snapchat filters.
  • Cue Prompto and Luna taking cute and silly pictures.
  • They send a face swap to Noctis. Noctis sends them a stare from the other side of the room.
  • Face swap with Umbra and Pryna.
  • Suddenly, they get a face swap with Gentiana. She is nowere to be seen and Luna’s face floats over their heads in the app.
  • They stop taking pictures for the day.
  • She prints a sfw nude for Noctis and sends it trough their notebook because she doesnt trust the internet lines with that kind of information. Noctis never coments on it but she never gets to see the picture again.

Ce matin, il y avait une jeune fille dans la salle d'attente. Encore une petite jeune qui va nous demander la pilule parce qu'elle est amoureuse, c'est mignon.

Ce que je peux me tromper parfois.

Cette femme avait mon âge, 23 ans. Elle nous dit en nous montrant son ventre qu'elle veut “enlever ça, là. Sale!”

Dans un anglais-français approximatif, elle nous raconte son histoire.

La guerre, son mari et ses enfant ensevelis sous un tas de gravas après une explosion. La traversée de la méditerranée, un moteur qui casse sur un vieux rafiot, des jours de dérive. Récupérée par les gardes côtes turques. Puis un camp de réfugiés en Turquie. La saleté, les malades, le froid.

Les viols.

Et puis on ne sait trop comment, elle est arrivée en France. Prise en charge par Terre d'asile, on lui donne des nouveaux vêtements.

On lui a expliqué comment s'habiller comme une européenne. Avant dans son pays, quand il y avait pas la guerre, elle mettait des robes roses, son papa lui disait qu'elle était belle comme ça. Son papa? Mort, aussi. Sa mère elle l'a jamais connue, elle est morte en couche.

Et cette femme se retrouve aujourd'hui seule, dans un pays inconnu dont elle ne connait rien. Elle a perdu du poids parce qu'elle ne connait pas la nourriture d'ici.

Aujourd'hui, elle veut qu'on lui enlève “ça, là”. Parce un de ses violeurs l'a mise enceinte. Elle sait pas lequel, ils étaient pleins.

Voilà. La crise des réfugiés, c'est pas des “sales arabes qui viennent voler le boulot des bons français”.

La crise des réfugiés, c'est cette dame qui a laissé échappé une larme, une seule, pour exprimer tout ça.

Louise
Je t'ai vue cette nuit
T'étais là ton verre à la main, à essayer de faire
Comme si tout allait bien, comme si
Ta maladie t'explosait pas à la gueule à chaque seconde
Comme si
Comme si t'avais jamais pensé à crever, comme si t'avais pas pensé à te suicider rien qu'en t'habillant pour sortir ce soir, comme si tu vivais vraiment tout ça, comme si t'avais pas l'impression de pas être assez pour ce monde, pas assez bien pour vivre, comme si tu buvais pas un peu pour te sauver, au moins pour faire semblant
Louise
Je t'ai vue ce soir, t'avais pas l'air bien mais c'est pas comme si quelqu'un en avait quelque chose à foutre
Louise
Moi je t'ai vue et je me suis demandé
Tu sais
D'où venaient ces marques sur tes bras et cette tristesse dans tes yeux et est-ce que tu vis parfois ? Est ce que tu sais ce que c'est que de pas avoir peur des autres ? Peur des regards ? Peur de toi même ? Est ce que tu sais ce que ça fait que d'être libre ? Que de te sentir vraiment bien ? Autrement qu'en te bourrant la gueule, qu'en te shootant aux médicaments comme la pauvre tarée que t'es, est-ce que t'as déjà passé plus de 5 min sans te poser mille questions ?
Louise
Je t'ai vu ce soir et je me suis demandée pourquoi ton corps était abimé comme ça je me suis demandé si
toi aussi
tu évitais ton reflet dans le miroir tu evitais de voir des amis, de sortir dans la rue, en plein jour
si
Tu évitais le monde réel en te plongeant dans le tien, mais tout aussi cruel
Louise
T'étais là ton verre à la main
Avec ton sourire qui pue l'angoisse et tes yeux qui hurlent au secours, à faire comme si
tu ne foutais pas en l'air les gens que tu croises, les gens que tu connais, les gens que tu aimes, comme si tu savais faire autre chose que les décevoir et leur faire du mal, les détruire, les défoncer les déglinguer
Louise
T'es une putain de tempête pas vrai ? T'es un cataclysme tu sais pas faire grand chose mais t'exceles pour tout foutre en l'air, pour gâcher les gens, pour les tuer à petit feu, t'es bonne qu'à ça, la seule chose que tu sais bien faire c'est mal faire
Louise
Qu'est ce que tu fais encore debout ? Tu veux mourir pas vrai ? Crever plutôt que chialer mais c'est pas aussi simple t'y arrives pas tu peux pas crever mais tu peux pas vivre non plus t'es dans cet espèce d'entre deux composé d'angoisse et de peur et d'anxiété et de dégout et de haine et de pardons et de culpabilité tu peux pas continuer tu peux pas continuer
Louise
Accroche toi à l'amour
Tu sais c'est peut être pas ton heure ton jour ton année mais c'est ta vie
Louise
Ton corps ne se résume pas à ton poids ou à tes cicatrices
Ton esprit ne se résume pas à ta dépression à tes maladies à tes problèmes
Tu es plus que ce qui est marqué sur le papier
Tu es plus que ce verre d'alcool dans ta main et tes rendez vous chez les psychiatres et à l'hôpital et tes médicaments
Louise
Tu es le renouveau d'un matin d'hiver, tu es le sourire des enfants et les derniers vers des jolis poèmes, tu mérites le monde et le monde est prêt à t'accueillir, tu mérites d'être aimée et ça arrivera, un jour
Louise
Tu peux pas partir comme ça tu peux pas, y a des gens qui t'aiment et je sais que t'y crois pas trop mais ça va aller
Un jour
Louise
Toi aussi tu mérites d'être heureuse et ça va arriver
Ça viendra le jour où tu diras
Comme d'autres qui sont passés par là avant toi
Je m'en suis sortie
Je vais mieux
J'aime mon corps j'aime mon âme j'aime ce que je suis et je suis fière de moi
Je compte
Je suis quelqu'un de grand
Quelqu'un de beau
Et je suis prête à être aimée

non non non

Est-ce que tu penses à moi en te levant ? En déjeunant ? En te lavant ? En t'habillant ?
Est-ce que tu penses à moi en marchant dans le froid du matin, lorsque ton souffle chaud se transforme en fumée pendant que tu respires ?
Est-ce que tu penses à moi en cours ? Tellement que tu en perds le fil?
Est-ce que tu penses à moi le midi, au milieu de tes amis? Le soir avec ta famille ?
Est-ce que tu penses à moi pendant que tu travailles, tellement que tu ne peux même pas te concentrer plus de quelques minutes ?
Est-ce que tu penses tellement à moi que tu peine à t'endormir ? Est-ce que j'apparais dans tes rêves ? Est-ce que je suis ta dernière et première pensée tous les jours ?
Est-ce qu'il t'arrive d'être en retard, tellement tu es occupé à penser à moi?
Est-ce que tu penses à moi quand tu m'aperçois au loin ? Quand je passe près de toi ? Quand nos regards se croisent et que nos mains manquent de s'effleurer parfois ?
Est-ce que tu penses tellement à moi du matin au soir que tu en deviens presque malade ? Que tu doutes de ta propre existence ? Est-ce que tu m'aimes ?

vous savez j'suis en train de m'effacer, je ne parle plus, je ne réponds qu'à un message sur trois, je marche lentement, je reste des heures à regarder le vide, je n'ai plus envie de rien, je me réveille à quatre ou cinq heures du matin en tremblant ou en pleurant, je m'habille encore plus n'importe comment que d'habitude, je ne lis plus, je n'écris plus ; vous savez, j'ai l'impression que mon coeur bat de moins en moins vite et que ma peau est de plus en plus pâle
j'écris ça ici parce que j'ai besoin que quelqu'un m'entende, j'ai besoin d'arracher cette chose à l'intérieur de moi qui me rend transparente, j'ai besoin de savoir que je ne suis pas morte

A tiny Irene Belserion for @devil-wen san!!


At first I wasn’t fond of this character due to some issues with the way Mashima has keep writing Erza. But after seeing the way the author just killed her off I was left flabbergasted because, ohboy you could have done so many things with such character with a backstory that showed promise for me. 

Not talking about how great it would be if instead Jellal fighting against August, it would be great to see Erza, Wendy and him make teamwork to take her down by combining their styles, adding their habilities to battle such powerfull foe and get some more developtment for the pairing, even a good parallel about the love between the two and how different and utterly cruel was for Irene plus being Wendy the one to take down dragon Irene because Dragonslayer girl there! (the enchanter side is great but I think it would be better applied in combination with her dragonslayer magic)

Oh well, this ended in a rant, SORRY!

J’ai envie de rien faire. Je veux rester allonger dans mon lit. Ma vie à de moins en moins de sens au fil des jours qui passe. Je ne cherche même plus à lui donner à sens. J’en ai marre de tout, et de rien. Je n’ai plus envie de me lever le matin, je n’ai plus envie de m’habiller. Je n’ai plus envie de sourire à tout le monde, je n’ai plus envie de mentir. 

- Dis moi.. Tu t'identifie à qui?
- Tu voie cette fille dans ce groupe au loin?
- Celle qui fume?
- Ouais. Tu vois cette fille on voit au premier regarde qu'elle cherche à plaire. Tu le vois dans sa façon de s'habiller ou de se maquiller. Elle a toujours ce regard séducteur et se sourire de garce. Puis on le voit à sa façon de marcher. Y'a rien de vulgaire chez elle, elle aime juste séduire. Mais sais tu vraiment pourquoi?
Moi j'le sais, cette fille elle est seule. Elle cherche juste à faire en sorte qu'on la regarde qu'on s'intéresse à elle. Elle s'en bas le couilles qu'on lui dise “Comment tu fais ta salope à parler à pleins de mecs”. Elle cherche à se faire remarquer, c'est vrai. Mais tu sais, elle a tellement souffert de l'abandon que c'est devenu une habitude chez elle. Parce qu'au fond elle se déteste. On la connaît pour sa haine envers les gens. Mais la personne qu'elle haie le plus c'est elle même. Elle se déteste d'avoir fait du mal aux personnes qu'elle aimait. Au point de les faire partir. Elle sait qu'elle est la raison de son abandon. Elle sait qu'elle est détestable.
- Tu savais qu'apparemment elle a frôlée le coma et la mort à la fête de M?
- Elle regrette son état de ce soir là. Cette soirée à brisée le peu qui restait d'elle. Mais si c'est ce qu'elle voulait? Tomber dans le coma, voir mourir. Tu sais, on a pas le droit de lui en vouloir. Quand on est dans cet état la, la mort paraît être la seule solution.
—  Nevroticaa

J’aimerais tellement être jolie, avoir un corps à peu près correct, pouvoir porter de jolis sous-vêtements sans avoir l’impression d’être ridicule, pouvoir m’habiller sans me poser mille questions, pouvoir être à l’aise avec moi-même, avec les autres, ne pas avoir honte de qui je suis, ce que je suis, pouvoir me regarder dans un miroir sans fondre en larmes, pouvoir regarder les autres sans sentir le monde s’effondrer autour de moi tellement je me trouve répugnante par rapport à elles.

J'emmerde vos “elle se maquille trop, pas assez ” j'emmerde vos “elle s'habille mal, trop sombre pour l'été trop clair pour l'hiver” j'emmerde vos reproches vos insultes vos commentaires vos remarques vos argumentations, j'emmerde vos regards vos haussements de sourcil vos yeux qui me dévisagent, j'emmerde vos murmures chuchotements hurlements ricanements et autres, j'emmerde vos jugements de différence d'anormalité de préjugés de rumeurs, j'emmerde chacun de votre avis, vraiment, et j'vous emmerde au passage
—  Ce qu'on devrait dire aux autres, lespiquresaines