garder son calme

Je me suis égaré dans le labyrinthe de la pensée, mais je continue, sinon de chercher une sortie ou mon point de départ, d'arpenter les lieux afin d'en avoir une plus ample connaissance. À quoi bon, me direz-vous. Hélas, il faut bien s'occuper, et pour l'instant je suis bloqué dans ce jeu là. L'important, quand on est égaré, c'est de garder son calme. En venir même à se dire que l'on est pas perdu, que l'on a juste changer de place, et qu'on ne saurait être autre part. Pour cause, l'acceptation supprime toute tension.

  • reed-warden a demandé: 
  • [ WINNIE ] : “You look so mad. I thought you might want some cake, too.” “Wow, that is a really pretty dress you’re wearing.” “You’re so cute I could just eat you up.” 

“You look so mad. I thought you might want some cake, too.”

“Merci.” Natalie tentait de garder son calme. Winona n’était pas la cause de sa colère, elle ne devait pas s’en prendre à elle. Encore moins quand cette dernière faisait une apparition aussi adorable pour essayer de détendre son amie. La mâchoire de la brune se décrispa un peu. Elle lâcha un long soupir avant d’enfoncer la totalité de la part de gâteau dans sa bouche: un grand geste de désespoir. Dès qu’elle eut finit d’avaler le gâteau, Natalie prit la main de son amie pour l’asseoir à côté d’elle sur le lit. Une fois la blonde assise près d’elle, elle posa la tête sur son épaule, un léger besoin de réconfort et d’affection venant prendre le dessus. “Est-ce-que c’est plus facile de sortir avec une fille?” Demanda Natalie naïvement. Un rire sarcastique s’échappa de Winona. “C’est peut-être simplement Maximoff le problème.” Natalie releva un regard désapprobateur vers la jeune femme, qu’elle soutenu un long moment, avant d’hausser les épaules et de reprendre une part de gâteau.

“Wow, that is a really pretty dress you’re wearing.”

Natalie se promena fièrement devant la blonde, avant de se poster dos à elle, faisant signe à Winona de boucler la fermeture éclair de la robe rouge qu’elle venait d’acheter. “Ca tombe bien qu’elle te plaise, parce que tu vas pouvoir m’admirer dedans toute la soirée. ” Son amie la regarda, l’air intriguée. “Je t’emmène avec moi, on sort. Ce soir c’est notre soirée. On va danser, et embrasser des inconnus.” Cela faisait un moment qu’elles n’avaient pas passé une vraie soirée ensemble. Natalie avait mis en marche son plan il y a deux jours pour organiser tout ça. La belle brune courut vers le placard qui renfermait les affaires de Winnie, pour parcourir les robes de cette dernière. Une robe noire à dos nu frappa ses yeux. Elle jeta celle-ci sur le lit de la blonde: “Mets celle-là ce soir. Et n’essaie pas de me contredire. Mets-la et crois moi tu ne rentreras pas seule ce soir.”

“You’re so cute I could just eat you up.”

“J'espère que je ne suis pas seulement mignonne, mais que je suis aussi sexy.” Natalie se retourna comme pour un défilé de mode, prenant le banc des vestiaires pour un tapis rouge. “Ne t'inquiètes pas, tu restes la plus sexy.” Elle ajouta avant de redescendre du banc. Les jeudis soirs il arrivait que Winona accompagne Natalie pour quelques sessions d'entraînement. Après ceux-ci, il était courant que les jeunes femmes se retrouvent à faire n'importe quoi, seule à seule dans les vestiaires. Ce soir, Natalie avait improvisé un défilé en tenue de sport. Peut-être aussi était-ce la bouteille de vin bon marché qu’elle avait bu un peu trop vite qui l'y avait un peu poussé. Natalie scrutait la bouteille avant de décréter: “Je crois qu’on ferait mieux de mettre ça dans un de nos sacs et de remonter. Monsieur le Capitaine de l’équipe ne devrait pas tarder; on va se faire sermonner.”