fleurons

2

Tomb of Anthemia, MacedoniaGreece

Naoussa, Greece

3rd century BCE

This is a graceful, two-chamber monument with an Ionic facade of four semi-columns which support the entablature and the pediment. In the pediment’s hollow, a semi-declining couple is depicted in fresco. The three fleuron points which decorate the pediment retain their intense red and blue colours untouched, while the whole vaulted roof of the antechamber is painted with water lilies and fleuron (anthemia) in white and violet tones on a light blue background. The tomb gets its conventional name from these flowers.

The facade’s entrance was blocked by simple stone plinths, while the passageway from the first to the second chamber used to close with a monumental two-leaved marble door, which today we see fallen to the chamber floor. Inside the main death chamber, a four-sided stone base is preserved which contained some kind of metal vessel or reliquary with the bones of the dead.

22 février 1942, suicide de Stefan ZWEIG., l’un des fleurons littéraires de la Vienne glorieuse du début de XXème siècle. Son œuvre faite de romans et de nouvelles n’a jamais été aussi vivante qu’aujourd’hui, lue dans toutes les langues du monde. Zweig est le peintre affûté d’une société brillante et des premiers signes de la catastrophe à venir.

« Ma patrie spirituelle, l’Europe, s’est anéantie elle-même. Il fallait à soixante ans des forces exceptionnelles pour tout recommencer à nouveau et les miennes sont épuisées par des années d’errance sans patrie. Aussi, je juge préférable de mettre fin, à temps et la tête haute, à une vie pour laquelle le travail intellectuel a toujours représenté la joie la plus pure et la liberté individuelle le bien suprême sur cette terre. »

Lettre d’adieu, extrait. 1942

Le nombre ne croit-il pas que l'homme est le fleuron de la création, qu'il est supérieur à tout, même à l'inexploré ? Et ceux qui ne parviennent pas à franchir les bornes de leur moi ne croient-ils pas que l'univers n'est que le théâtre du moi, y compris les mondes innombrables de l'espace éternel ? Il se pourrait pourtant qu'il en soit tout autrement.
—  L’ arrière-saison. Adalbert Stifter

Ilsée, Princesse de Tripoli.
Auteur : Robert de Flers. (1872-1927).
Les 132 lithographies, la couverture, les dix lettres ornées, les fleurons et les cul-de-lampe ont été composés par Alphonse Mucha.(1860-1939).
Illustrations réunies en un volume.
Date d'édition : 1897.
Source : Bibliothèque Nationale de France.

-30-