festival japonais

L’Empire des sens (1975)

Présenté au Festival de Cannes de 1976, L’Empire des sens a droit à une diffusion très limitée dans des salles d’art et d’essai en France.
Il est interdit aux moins de 16 ans et n’a pas été classé pornographique même s’il contient de vrais actes sexuels, comme les scènes entre Eiko Matsuda dans le rôle de Sada et Tatsuya Fuji dans le rôle de Kichizo. Au Japon, il a coûté un procès au réalisateur Nagisa Oshima.