ferronneries

Synthèse des styles

Émile Gallé, le grand verrier de l'École de Nancy, avait une parfaite maîtrise des styles et des couleurs, comme le prouve ce “vase Hydrangea” de 1889, alliant la délicatesse d'une flore art nouveau & la majesté d'une rocaille en métal travaillé à la mode classique.

Musée de l'École de Nancy

Escalier renaissance

Si l'hôtel de Lillebonne est connu comme MJC, c'est initialement une bâtisse renaissance. L'élément le plus insolite de cet ancien hôtel particulier est un élégant escalier délicatement sculpté et agrémenté d'une discrète rampe de fer forgé.

L'hôtel a également accueilli les scènes de chant baroque du film de Philippe claudel,“Tous les Soleils”.

Nancy, rue de la Source

Escalier industriel art déco

Le siège de la société des hauts-fourneaux de Pont-à-Mousson S.A., également Maison des Sciences de l'Homme de l'Université de Lorraine, possède un escalier plus modeste que celui d'honneur. Également protégé au titre des monuments historiques, il est agrémenté d'une belle rampe en fer forgé due à Jean Prouvé et éclairé de vitraux Art Déco dus à Jacques Grüber.

Société des Fonderies de Pont-à-Mousson SA
Maison des Sciences de l’Homme, 91 avenue de la Libération, à Nancy

Uniformisation ?

Si les immeubles de la Carrière semblent tous identiques, l'uniformisation effectuée par Héré des façades cache en fait de nombreux hôtels particuliers construits aux XVI° et XVII°. Les façades, quant-à elles, présentent tout de même quelques différences discrètes, entre-autres, les ferronneries des vantaux de porte.

Nancy vieille-ville, Place de la Carrière

Chardon de la discorde ?

Symbole de la résistance de la famille de Coëtlosquet durant l'annexion Allemande, ce château de style typiquement Français, légèrement influence par l'art nouveau, fut édifié en 1905 par Maurice de Coëtlosquet. Il arbore des attributs de la résistance Lorraine : le chardon, symbole de la nation Lorraine depuis la bataille de Nancy en 1477.

Mercy

Hôtel de ville de Nancy

Un grand classique (98 mètres de façade !) dû à Émmanuel Héré, et accessoirement utilisé comme un vaste écran géant durant les fameux “rendez-vous à Nancy
Sur cette photo, l'avant-corps central, qui est orné du plus vaste balcon créé par Jean Lamour, le célèbre ferronnier d'art du roi Stanislas. 

Nancy, Place Stanislas

Escalier Abbatial

Dans le logis abbatial de Senones se trouvent deux escaliers, l'un, monumental, que l'on doit au célèbre ferronnier Lorrain : Jean Lamour ; & celui-ci, simple mais magnifique, édifié vers 1763. (La tenture évoque la tradition textile et de filatures de la vallée du Rabodeau)

Ancienne Abbaye de Senones, ancienne principauté de Salm-Salm, Vosges