et co

'Once Upon a Time' First Look: Hook's Wedding Suit - Plus, Colin O'Donoghue on Why Fans will Be 'Very Happy!'

Killian Jones has never looked so dashing!

We know that many Once Upon a Time fans are currently counting down the seconds until Hook and Emma tie the knot in the upcoming musical extravaganza. (FYI, it’s only 1,209,600 seconds away.) So we’ve got something that is going to curb your Captain Swan cravings!

ET has your first look photo of Hook looking oh-so dashing in his wedding tux, plus exclusive details from set about how this velvet suit was selected, and why fans are going to be “very happy” with Emma and Killian’s journey down the aisle.

“I think I can probably credit [Once Upon a Time showrunner] Eddy [Kitsis] for this look,” star Colin O'Donoghue dished of his suit to ET during a joint interview with Jennifer Morrison on Once’s Vancouver set last month. “We were going to go in a different direction and Eddy was like, ‘It has to be black velvet!’ So that’s it – it’s black velvet.”

“It’s really soft though,” the 36-year-old actor added with a laugh.

Kitsis further explained to ET that he and co-executive producer Adam Horowitz had a very specific vision in mind when it came to Hook’s look.

“Adam and I both thought that Hook needed to have a tux that reflects his personality, so you can’t go from leather to just a basic tux,” he revealed. “We felt like he had to have a little edge to it so the velvet felt like the Hook-version of fancy.”

When asked if he feels “suave” in his wedding attire, O'Donoghue was bashful with his response. “I guess so,” he chuckled. “I hope it looks OK.”

“You look amazing!” co-star Jennifer Morrison chimed in while looking dazzling herself in her intricately laced wedding gown. “He’s been getting a little jealous about all of the attention the dress has been getting, so I’m trying to butter him up a little bit about his velvet jacket.”

While Morrison hopes that “brains explode” when Captain Swan fans finally witness Emma and Killian’s vows to one another, O'Donoghue was a bit more sentimental with his predictions.

“I think that they’ll be very happy,” he said. “Because even to get to this point in this season, they’ve had such ups and downs. So to get to this place, within the realm of what’s about to happen to them and all that kind of stuff, is pretty impressive.”

O'Donoghue continued, “They’ve just decided that, 'You know what? We love each other, we want to be together and now is the time to do it.’”

x

anonymous asked:

Oof I miss my beardy boys together!

Ooooofffff indeed nonnie. 

imean do I cry myself to sleep every night thinking about how much I miss these idiots together like this?


Do I sit here and think about how much I miss how they made each other smile like they hadn’t just hung the moon but the entire solar system?

How they rocked the ‘spies just about to receive their top secret mission to topple evil dictators and nip home via KFC when they’re done’ look (BONUS POINT TO NIALL but honestly, the way they look so intense,  “Yeah, but what sauce should we order with the popcorn chicken when we’re done Zayn,”  *heavy sigh from Zayn*  “Beats me, I just hope they don’t run out of gravy.”)

Originally posted by liamstolenboxers

Staring into the crowd and into mine and your soul.

Originally posted by liammix

F$cking shit up at awards shows

Messing about at awards shows

Originally posted by zayncangetsome

Flirty giggly sunshines with Angus.(MY EYES - look at them)

Originally posted by zayncangetsome

The TIU junkets (should have been renamed jewel-ets cos of how precious these 3 were and Narry too).

*DIESSSSS*

Originally posted by biebsmilinpayne

Soft bubs, yes even with Louis’ expression

Trying to look tough bubs

They’ll be the death of all us bubs

*NUDgE WINK bubs*

LISTEN JUST WATCH THESE AND CRY  (it has the walrus impression the second one which is one of my fave moments ever plus strawberry lace race where Zayn is distracted by Liam) 

And just hope that we have the majesty of these 3 beautiful beardy boys

who are now such great men in our lives together again soon.

I could’ve literally gone on forever cos I loved how they were perfect foils for each other, how they were so important for each other (STILL ARE), how they had their in jokes (STILL DO)  bus 1,  shpine/shmile,  how tall are you?  Miley Cyrus moment with lilo losing it with Zayn chucking it away. 

When they were judging hard during the Miss America interview. 

All the early beardy boys before they were beardy boys. We’re all a bit loose today *cue Louis losing it*  

The only three people in the world that would ever persuade me to get onto a plane again.

I should shut up really but I don’t want to…but yeah…ONE DAY. 

*credit to all pic and gif creators/owners

8

“Sunrise and sunset are similar, but they are not identical.”

In Morning Glow Pippin stands on top of the platform while the players cheer him on and the Leading Player crowns him; he’s just done something terrible but they fill him with hope for a better future, for finding what he is looking for, and he believes them. Then there’s the Finale, where Pippin stands up on the trapeze while the players all egg him on, trying to convince him to jump into the flames below; he almost does.

This parallel is very visually strong, but I didn’t think much past it until I thought about what the phrase “morning glow” actually means: it means dawn, daybreak, sunrise. Morning Glow is Pippin’s sunrise, it’s hope for a better tomorrow. By comparison, the Finale could be seen as Pippin’s sunset; it’s his last great act before the night, before he literally burns himself out after the players convince him to do so. Sunrise and sunset.

etonline.com
'Once Upon a Time' First Look: Hook's Wedding Suit - Plus, Colin O'Donoghue on Why Fans will Be 'Very Happy!'
Killian Jones has never looked so dashing!

Killian Jones has never looked so dashing!                                        

We know that many Once Upon a Time fans are currently counting down the seconds until Hook and Emma tie the knot in the upcoming musical extravaganza. (FYI, it’s only 1,209,600 seconds away.) So we’ve got something that is going to curb your Captain Swan cravings!                                        

ET has your first look photo of Hook looking oh-so dashing in his wedding tux, plus exclusive details from set about how this velvet suit was selected, and why fans are going to be  "very happy" with Emma and Killian’s journey down the aisle.                                        

“I think I can probably credit [Once Upon a Time showrunner] Eddy [Kitsis] for this look,” star Colin O'Donoghue dished of his suit to ET during a joint interview with Jennifer Morrison on Once’s Vancouver set last month. “We were going to go in a different direction and Eddy was like, ‘It has to be black velvet!’ So that’s it – it’s black velvet.”                                        

“It’s really soft though,” the 36-year-old actor added with a laugh.                      

Kitsis further explained to ET that he and co-executive producer Adam Horowitz had a very specific vision in mind when it came to Hook’s look.                          

“Adam and I both thought that Hook needed to have a tux that reflects his personality, so you can’t go from leather to just a basic tux,” he revealed. “We felt like he had to have a little edge to it so the velvet felt like the Hook-version of fancy.”                                        

When asked if he feels “suave” in his wedding attire, O'Donoghue was bashful with his response. “I guess so,” he chuckled. “I hope it looks OK.”                      

“You look amazing!” co-star Jennifer Morrison chimed in while looking dazzling herself in her intricately laced wedding gown. “He’s been getting a little jealous about all of the attention the dress has been getting, so I’m trying to butter him up a little bit about his velvet jacket.”                                        

 While Morrison hopes that “brains explode” when Captain Swan fans finally witness Emma and Killian’s vows to one another, O'Donoghue was a bit more sentimental with his predictions.                                      

“I think that they’ll be very happy,” he said. “Because even to get to this point in this season, they’ve had such ups and downs. So to get to this place, within the realm of what’s about to happen to them and all that kind of stuff, is pretty impressive.”                                        

O'Donoghue continued, “They’ve just decided that, 'You know what? We love each other, we want to be together and now is the time to do it.’”                        

Once again, Oncers, this article only contains a teeny, tiny bit of all the interviews that ET gathered while on set of Once Upon a Time’s musical wedding extravaganza! So make sure you keep it locked to ETonline and follow @LeanneAguilera on Twitter for even more magical scoop in the weeks to come!                                        

Once Upon a Time airs Sundays at 8 p.m. ET/PT on ABC.                                        

'Once Upon a Time' First Look: Hook's Wedding Suit - Plus, Colin O'Donoghue on Why Fans will Be 'Very Happy!'

Killian Jones has never looked so dashing!

We know that many Once Upon a Time fans are currently counting down the seconds until Hook and Emma tie the knot in the upcoming musical extravaganza. (FYI, it’s only 1,209,600 seconds away.) So we’ve got something that is going to curb your Captain Swan cravings!

ET has your first look photo of Hook looking oh-so dashing in his wedding tux, plus exclusive details from set about how this velvet suit was selected, and why fans are going to be “very happy” with Emma and Killian’s journey down the aisle.

“I think I can probably credit [Once Upon a Time showrunner] Eddy [Kitsis] for this look,” star Colin O'Donoghue dished of his suit to ET during a joint interview with Jennifer Morrison on Once’s Vancouver set last month. “We were going to go in a different direction and Eddy was like, ‘It has to be black velvet!’ So that’s it – it’s black velvet.”

“It’s really soft though,” the 36-year-old actor added with a laugh.

Kitsis further explained to ET that he and co-executive producer Adam Horowitz had a very specific vision in mind when it came to Hook’s look.

“Adam and I both thought that Hook needed to have a tux that reflects his personality, so you can’t go from leather to just a basic tux,” he revealed. “We felt like he had to have a little edge to it so the velvet felt like the Hook-version of fancy.”

When asked if he feels “suave” in his wedding attire, O'Donoghue was bashful with his response. “I guess so,” he chuckled. “I hope it looks OK.”

“You look amazing!” co-star Jennifer Morrison chimed in while looking dazzling herself in her intricately laced wedding gown. “He’s been getting a little jealous about all of the attention the dress has been getting, so I’m trying to butter him up a little bit about his velvet jacket.”

While Morrison hopes that “brains explode” when Captain Swan fans finally witness Emma and Killian’s vows to one another, O'Donoghue was a bit more sentimental with his predictions.

“I think that they’ll be very happy,” he said. “Because even to get to this point in this season, they’ve had such ups and downs. So to get to this place, within the realm of what’s about to happen to them and all that kind of stuff, is pretty impressive.”

O'Donoghue continued, “They’ve just decided that, 'You know what? We love each other, we want to be together and now is the time to do it.’”

Once again, Oncers, this article only contains a teeny, tiny bit of all the interviews that ET gathered while on set of Once Upon a Time’s musical wedding extravaganza! So make sure you keep it locked to ETonline and follow @LeanneAguilera on Twitter for even more magical scoop in the weeks to come!

x

Identités trans – transphobie - non-binarité

C'est quelque chose que je vois revenir de façon récurrente dans les conversations dans le “milieu LGBT” (le fameux). Est-ce que les personnes non-binaires sont vraiment trans ? Est-ce qu'elles sont “assez trans” ? Est-ce qu'on peut les désigner par ce terme ?

Pour commencer, répondons rapidement à ces questions : oui les personnes non-binaires peuvent se considérer comme trans, si elles le souhaitent. En effet, elles n'ont pas le genre qu'on leur a assigné à la naissance. Toutes les personnes NB ne souhaitent en revanche pas se désigner comme trans, un choix qu'il faut respecter.

La question “faut-il désigner les personnes non binaires en utilisant le terme trans” est donc légitime. Il y a une autre interrogation en revanche qui l'est beaucoup moins : est-ce que les personnes non-binaires subissent assez de transphobie pour pouvoir se désigner comme trans ? Voyons voir, quelles pourraient bien être les implications de cette question ?

1.       Cela sous-entend qu'il faut subir de la transphobie pour être trans. FAUX. La transphobie est une expérience affreuse, et la subir quand on a l'impression (pas forcément juste) que d'autres en pâtissent moins peut pousser à vouloir utiliser cette transphobie comme un “rite de passage” vers la légitimité d'être trans. Se dire “il faut connaitre la transphobie pour être trans”. Mais la transphobie est une discrimination, pas une épreuve à surmonter pourr avoir le droit au titre de personne trans. Idéalement, la transphobie n'existerait pas, et pourtant est-ce que cela rendrait l'ensemble des personnes trans “moins” trans ?

2.       Cela sous-entend que les personnes non-binaires ne subissent pas de transphobie. Honnêtement, c'est un discours que je ne supporte plus d'entendre, et dieu sait que je l'ai entendu souvent, y compris de la part de personnes trans. Et quand cela vient de personnes non-binaires, j'ai juste l'impression de lire une autre version du témoignage de ces femmes qui n'avaient jamais connu le harcèlement de rue et qui considéraient donc que cela n'existait pas. La transphobie envers les personnes NB existe ; il existe même une forme spécifique de discrimination envers les personnes NB que l'on appelle la enbyphobie. Et avant que l'on me dise que cela ne peut pas exister car ce n'est pas une discrimination systémique et institutionnalisée, laissez-moi juste vous rappeler que les seules cases existantes sur nos cartes d'identité sont les cases F et M.

En tant que personne trans non binaire dans le placard (au moins 90% du temps), voici quelques exemples de transphobie et de enbyphobie que je peux rencontrer :

- devoir m'habiller de façon féminine et faire “semblant d'être cis” au travail, envers les administrations et de façon globale en société en dehors de cercles safe ;

- de même, utiliser mon prénom de naissance absolument en permanence. Ces deux premiers points renforçant ma dysphorie de façon quotidienne ;

- constater la transphobie ambiante dans les discours des collègues, amis et de la famille, savoir que l'on ne pourra jamais faire son CO car on sera totalement incompris, éventuellement rejeté, moqué et de façon générale confronté à un manque de respect ;

- quand enfin je peux adopter une expression de genre plus masculine, me faire regarder dans la rue, insulter, demander si je suis un homme ou une femme. Avoir aussi peur dans la rue que quand je suis perçu comme une femme ;

- savoir que je devrais toujours expliquer mon genre à toutes les personnes à qui je fais mon CO, et avoir l'impression d'être un alien/de m'inventer un genre non légitime ;

- savoir que jamais je ne pourrai cocher de case “autre” sur ma carte d'identité, ou sur l'ensemble de mes papiers administratifs, savoir que mon pronom ne sera jamais reconnu par l'académie française ;

- être rejeté par le milieu LGBTQ lui-même, entendre des propos enbyphobes de la part de personnes que je pensais safe, aller à la permanence d'une asso LGb(t) et ne jamais y revenir parce que la moitié des personnes présentes ont débattu pendant une heure de mon genre sans jamais avoir la décence de venir me demander.

Ces exemples ne visent pas à provoquer la pitié, encore moins à rentrer dans un concours de “qui a la plus grosse oppression”. Au contraire, c'est quelque chose que je veux éviter absolument. Les personnes trans binaires et non-binaires subissent toutes un jour de la transphobie (si ce n'est contre elles, en la voyant appliquée aux autres), même si certaines expériences peuvent leur être spécifiques. J'aimerais juste que l'on puisse reconnaitre la vérité de l'ensemble de ces souffrances, et arrêter de conditionner notre légitimité en tant que personnes trans au niveau de discrimination que des transphobes pourraient nous faire subir. Nous n'avons pas à mettre notre légitimité entre leurs mains.

4

Avant que les européens ne créent les rôles de genre, les Amérindiens reconnaissaient 5 genres

Ce n’est que lorsque les Européens ont envahi l’Amérique du Nord que les amérindiens ont adopté les idées de rôles de genre. Pour les Amérindiens, il n’existait pas de règles que les hommes et les femmes devaient respecter pour être considérés comme des membres «normaux» de leur tribu.

Au moment du premier contact, toutes les sociétés amérindiennes reconnaissaient cinq rôles liés au genre : féminin, masculin, deux-esprits féminin, deux-esprits masculin et transgenre.

Chaque tribu avait son propre terme spécifique, mais il fallait un terme universel que l’ensemble de la population puisse comprendre. Les Navajos se référaient aux Deux-Esprits par le terme Nádleehí (celui qui est transformé), les Lakota par le terme Winkté (indiquant un homme qui a des pulsions de comportement féminin), Niizh Manidoowag (deux esprits) en Ojibwe, Hemaneh (mi-homme mi-femme) en Cheyenne, pour n’en citer que quelques-uns.

Comme le but de « Deux-Esprits » [Two Spirits] est d’être utilisé comme un terme universel en Anglais, il n’est pas toujours traduisible avec le même sens dans les langues autochtones. Par exemple, dans la langue cherokee iroquoise, il n’y a pas de traduction du terme, mais les Cherokee ont beaucoup de termes de variance de genre pour « femme qui se sent comme un homme » et vice versa.

La culture «Deux-Esprits» des Amérindiens a été l’une des premières choses que les Européens ont cherché à détruire et à dissimuler. Selon certaines personnes comme l’artiste américain  George Catlin , la tradition des deux esprits devait être éradiquée avant qu’elle ne puisse finir dans les livres d’Histoire. George Catlin a dit :

« Il faut que la tradition Deux-Esprits des Amérindiens soit éteinte avant de pouvoir la consigner dans son intégralité. »

Cependant, ce ne sont pas seulement les Européens blancs qui ont essayé de cacher toute trace de flexibilité du genre. Selon Indian Country Today , «les moines catholiques espagnols ont détruit la plupart des codes aztèques pour éradiquer les croyances et l’histoire traditionnelles des autochtones, y compris celles qui racontaient la tradition deux-esprits». Tout au long des efforts des chrétiens, les Amérindiens ont été forcés de s’habiller et d’agir selon les nouveaux rôles de genre.

L’un des deux-esprits les plus célèbres de l’histoire était un guerrier Lakota nommé Trouve-les-et-tue-les. Osh-Tisch est né homme et a épousé une femme, mais il portait des vêtements féminins et vivait quotidiennement comme une femme. Le 17 juin 1876, Trouve-les-et-tue-les, a acquis sa réputation quand il a sauvé un camarade pendant la bataille de Rosebud Creek . Un acte de courage intrépide. Voici une photo d’Osh-Tisch et de sa femme.

Dans les cultures amérindiennes, les gens étaient reconnus pour leur contribution dans la tribu plutôt que pour leur masculinité ou leur féminité. Les parents n’assignaient pas non plus de rôle de genre aux enfants, et même les vêtements pour enfants avaient tendance à être neutres en termes de genre. Il n’y avait pas d’idées ou d’idéaux sur la façon dont une personne devait aimer, c’était simplement un acte naturel qui se produisait sans jugement ni hésitation.

Sans stigmatisation négative associée à l’existence des deux-esprits, il n’y a pas eu de cas de représailles ni de violence envers les personnes choisies simplement parce que les individus ont été identifiés comme opposés.

We’wha (1849-1896), de la nation Zuni, fut l’un des Deux-Esprits les plus célèbres. We’wha était biologiquement un homme et fut engendré avec un esprit féminin. Au dire de tous, elle était d’une intelligence supérieure ; elle devint ambassadrice de la nation Zuni à Washington, D.C. où l’élite la célébra comme « l’homme-femme Zuni ». Cette photo montre We’wha en vêtements féminins traditionnels Zuni.

« Les Deux-Esprits chez les Amérindiens étaient très vénérés et les familles qui en comptaient étaient considérées comme chanceuses. Les Indiens croyaient qu’une personne qui pouvait voir le monde à travers les yeux des deux genres en même temps était un cadeau du Créateur » .
Les influences religieuses ont rapidement entraîné d’importants préjugés contre la « diversité des genres », ce qui a obligé les personnes ouvertes ou androgynes à choisir entre les deux. Ils pouvaient soit se cacher, soit craindre d’être découverts, ou ils pouvaient mettre fin à leur vie. Beaucoup d’entre eux ont choisi cette option.

Je laisserai le mot de la fin au défunt acteur Lakota Russel Means, militant pour les droits indigènes et co-fondateur du Mouvement Amérindien : « Dans ma culture, il y a des gens qui s’habillent à moitié en homme, à moitié en femme. Dans notre langue, nous les appelons Winkte. Si vous êtes Winkte, c’est un terme honorable et vous êtes un être humain particulier, et dans la nation et tous les peuples des Plaines, nous vous considérons comme un enseignant de nos enfants et nous sommes fiers de ce que et qui vous êtes.«

Aujourd’hui on est sortie avec Little et Rox et c’était vraiment cool, mais le mieux c’est quand même c’est canette d’innocent, qui “brille comme une boule disco des années 70″

'Once Upon a Time' First Look: Hook's Wedding Suit - Plus, Colin O'Donoghue on Why Fans Will Be 'Very Happy!'

by Leanne Aguilera 6:00 PM PDT, April 23, 2017:  x

Killian Jones has never looked so dashing!

We know that many Once Upon a Time fans are currently counting down the seconds until Hook and Emma tie the knot in the upcoming musical extravaganza. (FYI, it’s only 1,209,600 seconds away.) So we’ve got something that is going to curb your Captain Swan cravings!

ET has your first look photo of Hook looking oh-so dashing in his wedding tux, plus exclusive details from set about how this velvet suit was selected, and why fans are going to be “very happy” with Emma and Killian’s journey down the aisle.

Photo: ABC

“I think I can probably credit [Once Upon a Time showrunner] Eddy [Kitsis] for this look,” star Colin O'Donoghue dished of his suit to ET during a joint interview with Jennifer Morrison on Once’s Vancouver set last month. “We were going to go in a different direction and Eddy was like, ‘It has to be black velvet!’ So that’s it – it’s black velvet.”

“It’s really soft though,” the 36-year-old actor added with a laugh.

Kitsis further explained to ET that he and co-executive producer Adam Horowitz had a very specific vision in mind when it came to Hook’s look.

“Adam and I both thought that Hook needed to have a tux that reflects his personality, so you can’t go from leather to just a basic tux,” he revealed. “We felt like he had to have a little edge to it so the velvet felt like the Hook-version of fancy.”

When asked if he feels “suave” in his wedding attire, O'Donoghue was bashful with his response. “I guess so,” he chuckled. “I hope it looks OK.”

Photo: ABC

“You look amazing!” co-star Jennifer Morrison chimed in while looking dazzling herself in her intricately laced wedding gown. “He’s been getting a little jealous about all of the attention the dress has been getting, so I’m trying to butter him up a little bit about his velvet jacket.”

While Morrison hopes that “brains explode” when Captain Swan fans finally witness Emma and Killian’s vows to one another, O'Donoghue was a bit more sentimental with his predictions.

“I think that they’ll be very happy,” he said. “Because even to get to this point in this season, they’ve had such ups and downs. So to get to this place, within the realm of what’s about to happen to them and all that kind of stuff, is pretty impressive.”

O'Donoghue continued, “They’ve just decided that, 'You know what? We love each other, we want to be together and now is the time to do it.’”

Once again, Oncers, this article only contains a teeny, tiny bit of all the interviews that ET gathered while on set of Once Upon a Time’s musical wedding extravaganza! So make sure you keep it locked to ETonline and follow @LeanneAguilera on Twitter for even more magical scoop in the weeks to come!

Once Upon a Time airs Sundays at 8 p.m. ET/PT on ABC.

huffingtonpost.fr
BLOG - Féministes, nous ne voulons pas du Front national. Nous votons Emmanuel Macron !
L'élection de Marine Le Pen à la présidentielle serait une défaite pour les femmes. Il ne suffit pas d'en être une pour défendre leurs droits. Son programme en est la négation même.

La ministre Laurence Rossignol et des féministes de la société civile signent un appel. 

Les signataires:

Laurence ROSSIGNOL, Ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes

Yvette ROUDY, ancienne ministre des Droits des femmes

Dominique ATTIAS, vice-bâtonnière de Paris

Aline AUBERTIN, présidente de l'association Femmes Ingénieurs

Bouchera AZZOUZ, réalisatrice, présidente de l'association Féminisme populaire

Jérôme BALLARIN, président de l'Observatoire de l'équilibre des temps et de la parentalité en entreprise (OPE)

Laurence BELDOWKSI, responsable de Toutes Femmes Toutes Communicantes (TFTC)

Miren BENGOA, présidente du Comité ONU Femmes France

Djemila BENHABIB, écrivaine

Elizabeth BOURGINE, comédienne

Danielle BOUSQUET, Présidente du Haut Conseil à l'Egalité entre les Femmes et les Hommes, députée honoraire

Zabou BREITMAN, comédienne, réalisatrice, metteuse en scène

Pascale BREUGNOT, cheffe d'entreprise audiovisuelle Ego Productions

Laure CAILLE, secrétaire générale de l'association Libres Mariannes

Sedef ECER, auteure, metteure en scène

Fatima EL OUASDI, présidente-fondatrice de Politiquelles

Julie GAYET, comédienne, productrice

Claude du GRANDRUT, magistrate E.R

Brigitte GRESY, experte des questions d'égalité

Annie GUILBERTEAU, directrice générale de la Fédération nationale des centres d'information sur les droits des femmes (CNIDDF)

Ghada HATEM-GANTZER, gynécologue-obstétricienne, Maison des Femmes de Saint-Denis

Christophe HONORE, écrivain, réalisateur, metteur en scène

Delphine HORVILLEUR, rabbin

Agnès JAOUI, comédienne, scénariste, réalisatrice

Françoise LABORDE, présidente de l'association Pour les femmes dans les médias (PFDM)

Catherine LADOUSSE, co-fondatrice et présidente de l'association du Cercle InterElles

Emmanuelle LARROQUE, CEO - Gender Equality expert Social Builder

Frédérique MATONTI, universitaire

Caroline MECARY, avocate

Marie-Castille MENTION-SCHAAR, productrice, réalisatrice

Blandine METAYER, actrice, autrice

Marie-Rose MORO, universitaire, pédopsychiatre

Françoise MORVAN, présidente de la Coordination française pour le lobby européen des femmes

Sarah OURAHMOUNE, championne du monde de boxe

Marie-Françoise POTEREAU, présidente de l'association Femix'Sports

Audrey PULVAR, journaliste

Nasser RAMDANE- FERRADJ, militant associatif

Bouchra REJANI, dirigeante de société de production audiovisuelle

Michèle SABBAN, présidente du R20 “Accord pour le climat”

Thaima SAMMAN, avocate, présidente du réseau de femmes européennes WIL

Claudine SCHMUCK, présidente du groupe Informatique et Télécom de Sciences-Po Alumni

Fabienne SERVAN-SCHREIBER, productrice de films

Annie SUGIER, présidente de la Ligue du droit international des femmes (LDIF)

Bruno SOLO, comédien, metteur en scène

Martine STORTI, essayiste

Laura TENOUDJI, journaliste

Irène THERY, sociologue, présidente du rapport “Filiation, origines, parentalité”

Salwa TOKO, présidente de l'association Wifilles

Karine TUIL, écrivaine

Pascale VION, CESE, groupe Mutualité

Thoughts

Je suis désolée d'écrire en français car je sais que le plupart de gens ici ne le parlent pas, mais quelque fois c'est plus facile d'exprimer mes pensées en cette langue donc… ouais.

Je ne veux pas le dire mais je ne peux pas écrire des histoires comme j'ai fait. J'ai les idées donc ça ce n'est pas le problem. Mais quand j'essaie d'écrire, les mots ne viennent pas. Ils sont complètements mélangés dans ma tête et je ne peux pas créer les phrases. En plus quand je finalement type les mots je les juge trop puis je les efface et les réécris et les juge encore. C'est nul quoi ! Ça me rend triste et je ne l'aime pas du tout, mais c'est ce que je fasse.

Donc ça c'est la raison pour laquelle je n'écris plus «Ghost Story» ou même les autres histoires avec Bucky. Je me juge trop et ça me stresse. Je veux que l'histoire soit parfaite, mais ce n'est pas possible.

Je sais qu'hier j'ai publié une histoire avec Vision, etc. mais franchement je m'en foutais quand je l'ai écrite. Elle contient juste 263 mots. Il n'y a rien à juger. Si je continue d'écrire n'importe quoi, peut-être j'entraînerai moi-même de ne pas juger mes histoires. C'est-à-dire, les trucs que j'écris dans le futur seront un peu moins parfaits. Ou bon si je ne veux pas écrire, je ne le ferai pas. Ne vous inquiétez pas. Un jour j'écrirai encore, mais aujourd'hui n'est pas ce jour.

Aujourd'hui je veux lire. Je veux partager le bonheur. Je veux vivre ma vie sans les putains de pensées qui me rendent triste comme ‘Eliza tes histoires sont de la merde.’ Non, ok. Ce blog, ce passe-temps c'est pour m'amuser et c'est tout. Le temps d'être heureux et d'avoir de la confiance c'est maintenant.

anonymous asked:

Dans le flyer pour la candidate EM de ma circonscription (10e Isère), la première phrase commence par "mon rôle sera de soutenir le gouvernement" et je sais pas trop si j'ai plus envie de pleurer ou hurler, genre hello potentielle députée dont je ne veux pas, le Parlement c'est un contre-pouvoir au gouvernement, QU'EST-CE QUE TU COMPRENDS PAS DANS LE PRINCIPE D'UN CONTRE-POUVOIR??? (et si tu comprends pas le rôle du parlement pourquoi je voterais pour toi??)

*souvenir de Copé et de sa co-production législative ou whatever*, non mais si elle est d'accord avec Macron, why not, mais il y a une différence entre “voter des projets pour lesquels je suis d'accord” et “voter pour tout ce que présente le gouvernement parce que le gouvernement”.