et 25

Important Upcoming Dates

(all within the next month)

Monday, June 12

  • Deadline for Clubs to request that a Player “waive” his “No Move” clause for purposes of Expansion Draft (5 p.m. ET)

Wednesday, June 14

  • Final possible day of the Stanley Cup Final

Thursday, June 15

  • First Buy-Out Period begins/Deadline for Clubs to ask Players with “No Move” clauses whether they want to be placed on Waivers for purposes of Buy-Outs prior to Expansion Draft (11:59 am ET).

Friday, June 16

  • Last day to place Player on Waivers prior to Expansion Draft Trade/Waiver Freeze (12 p.m. ET).
  • Deadline for Players to agree to “waive” their “No Move” clauses for purposes of Expansion Draft (5 p.m. ET).

Saturday, June 17

  • Commencement of the Expansion Draft Trade/Waiver Freeze for all NHL Clubs with exception of the Expansion Club (3 p.m. ET).
  • Commencement of Expansion Draft Signing Moratorium on NHL SPCs for all NHL Clubs with exception of the Expansion Club (3 p.m. ET).
  • Deadline for each Club to simultaneously submit its Protection List to Central Registry and the NHLPA (5 p.m. ET).

Sunday, June 18

  • Deadline for Central Registry to approve and simultaneously distribute the Protection Lists to all NHL Clubs (including the Expansion Club) and the NHLPA (10 a.m. ET).
  • Expansion draft list becomes available to public (about 10 a.m. ET)
  • Opening of the UFA/RFA Interview Period (only applies to Players who are available for selection in the Expansion Draft) for the Expansion Club only (10 a.m. ET).

Wednesday, June 21

  • Deadline for the Expansion Club to simultaneously submit its Expansion Draft Selections to Central Registry and the NHLPA (10 a.m. ET).
  • Official distribution and announcement of the Expansion Club’s Selections in conjunction with the 2017 NHL Awards presented by T-Mobile (8 p.m. ET).
  • Adidas jerseys to be released at NHL Awards show (8 p.m. ET)(!!!)

Thursday, June 22

  • Expansion Draft Signing Moratorium and Trade/Waiver Freeze are lifted (8 a.m. ET).

Friday, June 23

  • NHL Entry Draft 1st round (6 p.m. ET).

Saturday, June 24

  • NHL Entry Draft rounds 2-7 (9 a.m. ET).

June 25-30

  • NHL teams are allowed to interview potential UFAs, cannot discuss dollars

Saturday, July 1

  • Free agency begins

(thank you to this guy for compiling it)

Au XIXe siècle, un monde nouveau envahit le champ littéraire, certains motifs se hissant pour la première fois au rang de sujets dignes d’intérêt. La ville, la province, le peuple ne sont plus cantonnés au registre comique, les progrès de la Science aux manuels et aux essais des savants. L’individu s’affirme, en réaction à une évolution économique et sociale qui le dépasse ou l’écrase. « Le culte du moi » est de tous les genres littéraires. Le pessimisme se lit dans les œuvres des écrivains qui refusent de se conformer à l’ordre établi. Ils ont le sentiment d'être incompris et se sentent coupés du monde, malgré l’espoir suscité par les progrès collectifs. Ce mal de vivre ou « mal du siècle », chanté par Chateaubriand et les Romantiques comme Musset et Nerval, se prolonge avec le spleen de Baudelaire et, à la fin du siècle, chez les décadents et les symbolistes. Les romans réalistes n’y échappent pas non plus. Ainsi les courants littéraires s’entremêlent-ils plus qu’ils ne se succèdent, donnant lieu à des échanges féconds entre les écrivains. À ce titre, Baudelaire peut être considéré comme le poète capital, à la charnière du siècle comme des mouvements, romantique, réaliste, parnassien, décadent et symboliste.

Le 4 février 1857, Baudelaire remet son manuscrit à l’éditeur Auguste Poulet-Malassis associé à son beau-frère Eugène De Broise. Il y a là cent poèmes, le concentré de l’expérience poétique accumulée par l’auteur sur quinze années. La première publication, le sonnet À une dame créole, date de 1845 dans la revue L'Artiste. En octobre de la même année, le livre a été annoncé sous le titre Les Lesbiennes. Puis en novembre 1848, sous le titre Les Limbes. C'est finalement sous le titre des Fleurs du mal que paraissent en 1855, dans La Revue des Deux Mondes, dix-huit poèmes. De même que neuf autres poèmes, seront publiés en avril 1957 dans la Revue française. Le recueil définitif paraîtra le 23 juin 1857, après trois longs mois que Baudelaire consacre aux révisions sur épreuves. Le premier tirage (quelque 1000 exemplaires imprimés à Alençon) est mis en vente au prix de trois francs.

Les Fleurs du mal, connaissent un accueil mitigé, quand la presse ne se déchaîne pas pour en dénoncer l’immoralité. Le Figaro, en pointant du doigt les pièces les plus condamnables de l’ouvrage, parle de « monstruosités », si bien que le Parquet ordonne la saisie des exemplaires. Baudelaire et ses éditeurs sont poursuivis.

L’homme qui se présente le 20 août 1857, à l'audience de la 6e Chambre criminelle du tribunal correctionnel de Paris – celle des escrocs, des souteneurs et des prostituées – est un poète de trente-six ans, apprécié et reconnu de ses pairs, qui traine une réputation quelque peu sulfureuse. Déjà, en 1852, un journaliste du Journal pour rire avait cerné le personnage : « Charles Baudelaire, jeune poète nerveux, bilieux, irritable et irritant, et souvent complètement désagréable dans sa vie privée. Très réaliste sous des allures paradoxales, il a dans sa forme tout le style et la sévérité antiques, et des quelques rares esprits qui marchent par ces temps dans la solitude du moi, il est, je pense, le meilleur et le plus sûr de sa route. Très difficile à éditer d’ailleurs, parce qu’il appelle dans ses vers le bon Dieu imbécile, Baudelaire a publié sur le Salon de 1846 un livre aussi remarquable que les articles les mieux réussis de Diderot. »

D’une naïve bonne foi, Baudelaire s’imagine s’en sortir d’un non-lieu. Ses amis et connaissances, et pas des moindres, se sont mobilisé : certains publiant des articles élogieux, d’autres faisant jouer leurs relations. Mais c’était sans compter avec le rigorisme du Second Empire, porté par son moralisme intransigeant et son goût douteux pour l’art pompier et la littérature édifiante, ainsi qu’une censure omniprésente qui ne dit pas son nom. Le soir même, à l’issue du procès, qui n’a duré que quelques heures Baudelaire et ses éditeurs sont condamnés pour « outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs ». Baudelaire doit s’acquitter d’une amende tandis que six poèmes sont retirés du recueil. Pour comble, le poète, qui s’attendait à une « réparation d’honneur », est privé de ses droits civiques.

Baudelaire sort brisé par le verdict, qui redouble la condamnation familiale. Le sentiment d’injustice qu’il éprouve ne le quittera plus. Comment peut-il en être autrement ? Dans ce siècle où priment les valeurs bourgeoises, l’exercice de la poésie est considéré comme un violon d’Ingres. François Malherbe, pour qui « le poète n’est pas plus utile à l’État qu’un bon joueur de quilles », le déplorait déjà, trois siècles auparavant. Tout au plus taquine-t-on la muse, « à ses heures perdues », selon l’expression consacrée par Léon Bloy. Mais quand sonne l’heure des affaires, toutes ces « couillonnades », telles que les nomme par dérision le pamphlétaire, doivent être mises au rencard, sous peine pour le récalcitrant de passer pour un tire-au-flanc.

En 1857, au moment du procès, et donc de la parution des Fleurs du mal, Charles Baudelaire n’est pas le poète maudit que l’on présente à tort. Certes, il mène une vie de bohème, parfois excentrique, est en rupture avec sa famille bourgeoise, a dilapidé une bonne partie de son héritage, une fortune, au point d’être sous tutelle, alternant luxe puis pauvreté, il est couvert de dettes, a le goût des prostituées qui pour certaines deviennent ses compagnes… Mais il est critique d’art, domaine dans lequel il s’est imposé comme un des maîtres du genre. Il est aussi le traducteur de l’œuvre d’Edgar Allan Poe, qu’il salue comme un esprit frère du sien. Il est enfin très entouré, apprécié de ses amis écrivains, protégé même. Parallèlement, il a publié dans différents journaux plusieurs des poèmes qui figurent dans le recueil coupable.

La censure oblige donc Baudelaire à réaménager son œuvre. Ainsi, en 1861, la structure du recueil sera-t-elle remaniée et enrichie d’une trentaine de poèmes. Composé de six parties, il est traversé par les thèmes principaux qui laissent deviner les espérances déçues et les défaillances morbides du poète (« Spleen et Idéal » ; « Tableaux Parisiens » ; « Le vin » ; « Les Fleurs du mal » ; « Révolte » et « La mort »). Ces textes, largement autobiographique, Baudelaire les a vécu dans sa chair, au plus profond de son être. Son lyrisme cherche sans cesse à se démarquer du Romantisme qui a bercé sa jeunesse. Avant tout, il s’agit pour lui « d’extraire la beauté du Mal » des « provinces les plus fleuries de l’art poétique » foulées par ses prédécesseurs. À l’instar de Théophile Gautier, le « poète impeccable »  à qui sont dédicacées Les Fleurs du mal, l’art n’a d’autre téléologie que lui-même, le beau et l’utile ne font pas bon ménage : « La poésie ne peut pas, sous peine de mort ou de déchéance, s'assimiler à la science ou à la morale ; elle n'a pas la vérité pour objet, elle n'a qu'Elle-même. » Ainsi, des thèmes modernes sont sertis dans des formes anciennes comme le sonnet, selon l’idée que « l’irrégularité, c’est-à-dire l’inattendu, la surprise, l’étonnement sont une partie essentielle et la caractéristique du Beau ». Hanté par l’Idéal, symbolisé par l’ailleurs, le poète n’échappe pourtant pas à l’ennui. Le spleen envahit tout son être et le plonge dans une mélancolie saturée d’images mortifères. L’amour, clé de voûte du recueil, obéit aux mêmes postulations contradictoires. La passion sensuelle, incarnée par la ténébreuse Jeanne Duval se dispute l’amour spiritualisé, en la personne de Madame Sabatier, sans que jamais le poète n’atteigne la félicité. La mort devient alors la dernière espérance du spleenétique qui ne s’accommode pas de la médiocrité d’ici-bas, où les poètes sont traités comme des malfrats.

Baudelaire, né trop jeune dans un siècle trop vieux, a mené une vie à contre-courant des valeurs en cours. Il incarne à tout jamais le poète écorché vif, voué aux gémonies par ses contemporains, acclamé par ses successeurs : « Le vrai Dieu » selon Rimbaud, « le premier surréaliste » pour Breton ou encore « le plus important des poètes » aux yeux de Valéry. Janus de la poésie du XIXe siècle, dernier classique et premier moderne, il inaugure une nouvelle ère poétique, auquel ce procès, loin de le détruire, prend valeur de sacre. Et finalement, Les Fleurs du mal sont devenues un des plus grands classiques de la littérature.

Baudelaire n’a été « réhabilité » qu’en… 1949. Il faudra en effet cent ans pour que l’institution judiciaire mesure l’étendue du génie de Baudelaire, et qu’une loi du 25 septembre 1946 institue un nouveau cas de pourvoi en révision sur ordre du garde des Sceaux et ouvert à la seule Société des gens de lettres. Elle offre la possibilité de réviser les jugements ayant condamné un écrivain pour outrage aux bonnes mœurs commis par la voie du livre, partant de l’idée que l'appréhension par le public des écrivains évolue au gré du temps, et qu’il convient alors d’adapter le judiciaire au littéraire. C’est ainsi que le 31 mai 1949 la chambre criminelle de la cour de Cassation rendit un arrêt d’annulation du jugement de 1857, considérant que les poèmes « ne renferment aucun terme obscène ou même grossier ». Depuis, les six poèmes censurés peuvent être légalement publiés.

Daily inspiration. Discover more photos at http://justforbooks.tumblr.com

C'est le DELF B2 demain!!

Mon dieu j'ai changé la langue de mon portable d'italien à français, maintenant c'est vraiment tout ou rien. J'aurais vraiment profité de lire plus de textes d'un haut niveau (ils ont vraiment un style très différent??) avant l'examen mais bon. (Boh, j'ai encore tout le matin demain avant l'examen mais on peut seulement faire si tant.) J'espère vraiment que je puisse éviter de mélanger l'italien et le français demain (et surtout jeudi à l'épreuve orale!!) Il faut vraiment que j'aille au lit maintenant pour que je sois plein d'énergie demain! Souhaitez-moi bonne chance! 😬

flickr

Man Walking Down The Stairs - Tom Cuppens

seuraavan kerran kun on lemmikkiä adoptoimassa, vois päivittää somet ja viestitellä ihmisille silleen

“perheenlisäystä tulossa :)“

ja sit venaa pari tuntia kun kaikki on ihan ?????? kunnes sit vihdoin päästää ihmiset tuskistaan ja laittaa eläinkuvan päivitykseen. karvalapsi paras lapsi

J'ai pas envie d'en parler, ni même de l'écrire. Pourtant dieu sait que j'aime écrire et j'ai 25 carnets qui seraient très heureux d'être utilisés. Mais si je l'écris, ça veut dire que ça existe. Pour de vrai. Et j'ai pas envie d'y penser, je préfère me dire que ça passera, que ça s'estompera, que ce sera mieux. Plutôt que ce soit la triste vérité. Parce que si c'est le cas ça pue la merde. Vraiment très beaucoup. Et j'ai pas envie.

'Preacher': Ruth Negga says season 2 is 'a road trip that goes horribly wrong'

The first season of AMC’s comic book adaptation Preacher could hardly have ended in more dramatic fashion as the inhabitants of Annville, Texas, discovered that God had disappeared from Heaven and then the town itself was destroyed in an unfortunate kinky sex-related cow manure accident (long story). By the time that latter news broke, the show’s three main characters — Jesse Custer (Dominic Cooper), Tulip (Ruth Negga), and the vampire Cassidy (Joseph Gilgun) — were embarking on a quest to find God and then either help Him out or, to quote Jesse, “kick His ass.”

According to Negga, Tulip and Cassidy’s hopes for “a lovely adventure” are soon dashed in the season 2 premiere. “It’s a road trip that goes horribly wrong,” laughs the actress. “Tulip’s expecting a great fun time, like a road trip you take with your friends, and it doesn’t end up quite like that. Tulip’s not that interested in looking for God; I don’t think she really believes in it. But unfortunately, her soul mate is Jesse and that’s what he wants. Tulip and Cassidy don’t really have any other options. He’s a vampire and she’s on the lam her whole life. Their only option is to go on the road with this other miscreant who they expect will show them a good time — but just doesn’t.”

The first season of Preacher — whose executive producers include Seth Rogen, Evan Goldberg, and showrunner Sam Catlin — was shot in Albuquerque, New Mexico. But for season 2, the production moved to New Orleans, an important locale in the original, much-loved comic book by Garth Ennis and the late Steve Dillon. “They’re kind of nowhere, they’re in limbo,” says Negga. “They need a focus, and the focus becomes New Orleans, unfortunately for my character, Tulip, because she has history there. She tries to put the whole notion of going there off-course, but doesn’t succeed, and then we find out why she doesn’t want to go there.”

While Tulip may not want to revisit New Orleans, Negga was more than happy to be shooting in NOLA. “Well, I’ve been there a few times before, so I knew the town quite well,” says the actress, whose other credits include last year’s Loving, for which she was nominated for an Academy Award for Best Actress. “It’s one of those towns that reveals itself immediately; it doesn’t have any kind of secrets, yet it seems to have many, in that kind of strange way. It’s a fun place, but it also has a macabre element and a gothic element, and it’s very proud of all of those things, which I love.”

You can exclusively see a new image of Negga as Tulip, above. Preacher season 2 returns with a two-night event, beginning with the season premiere on Sunday, June 25, 10pm ET, followed by the second episode on Monday, June 26, 9pm ET, in the series’ regular time slot.

Yunan, Ege’deki adalarımızı işgal etmiş; sıkıntı yok çünkü Albay Cevdet haklarından geliyor. Haçlılar dört bir koldan üzerimize geliyormuş sıkıntı yok çünkü Ertuğrul, Alpleriyle hadlerini bildiriyor.
Avrupa bizi parçalamaya çalışıyormuş sıkıntı yok çünkü Sultan Abdulhamid Han İngiliz elçisini tokatlayarak gereğini yapıyor.
PKK, YPG, DEAŞ, FETÖ vs. ABD ve Avrupa’dan aldıkları silahlarla askerlerimizi, polislerimizi şehit ediyormuş sıkıntı yok Savaşçı’da, Söz’de, İsimsiz’de kökleri kazınıyor.
Ah bir de Polat’ımız olsaydı işte o zaman kimse bize yan bakamazdı!
Olsun bu kadarına da şükür.
Yalnız değiller elbette!
Arkalarında iftar ve sahur programlarını mesken tutan reyting hocalarından oluşan koskoca dua eden Dalkavukluklar ordusu var!
Durum buyken paniğe gerek yok!
Sen rahat ol, Survivor’a devam et Türkiyem!
* * *
Barzani “25 Eylül’de bağımsızlık referandumu yapacağım. Üstelik Kerkük de içinde olacak” diyor. Medyamız “tamam da Arda Turan milli takımı neden bıraktı” diyor.
Karışık Ortadoğu bir daha karışmış, büyük şeytan mezhep savaşı için düğmeye basmış, meydamız “tamam da Fatih Terim Arda’ya ne cevap verecek” diyor.
Gece gündüz demeden terörle mücadelesini sürdüren Mehmetçiğimizin hergün şehadet haberleri gelirken medyamız “tamam da Arda uçakta niye küfür etti” diyor.
İşsizlik, enflasyon zirve yapıp yoksulluk sınırı 5 bin liraya dayanmış, medyamız “Arda’nın, Burak’ın pirimi ne olacak” diyor.
22 yaşındaki Aybüke öğretmen alçak bir kurşunla kara toprağa düşerken meydamız “tamam da Arda’ya maçta küfür ettiler” diyor.
* * *
Evet… durum ne yazık ki bu!
Türkiye tarihinin en karanlık günlerinden geçerken, hiç olmadığı kadar beka sorunu yaşarken bizim meydamızın gündemi bir grup şımarık topçu.
Hiçbirinin bu ülkenin gerçek gündemiyle ilgisi , alakası yok. Böyle bir dertleri de yok.
Yok Arda, yok Terim! Topunuz batsın!
Sırtlarındaki formanın (renk itibarıyla) Türkiye ile alakası olmadığı gibi içindeki topçuların da Türkiye ile bir ilgilieri yok. İstiklal marşı okunurken sakız çiğneyen şımarık birine ay-yıldızlı formayı emanet etmek zaten başlı başına bir ayıp!
Üstüste puanlar kaybedip sonra bir maç kazanınca kameraların karşısına geçip garip garip mimiklerle, uzun ve anlaşılmaz cümlelerle “hesap soracağız, şunu yapacağız, bunu yapacağız” diyen şımarık bir kadro peyda oldu başımıza.
Şundan emin olun bu ülkenin milli formasını giyenler egosu zirve yapmış bir teknik direktörün şımarık topçuları değil Kato’da, Gabar’da, Cudi’de, Tendürek’te vatan müdafasında can verenlerdir.
Saygılar!..

J'ai 25 ans, et je suis allée en consultation à l'hôpital de ma ville pour prévoir de changer de stérilet. La sage femme qui m'a accueillie était vraiment gentille et douce et m'a fait une prescription pour que je puisse acheter un nouveau stérilet. Ensuite, elle m'a demandé de passer dans la salle d'examen pour un contrôle. Je lui ai dit que j'avais mes règles et que je venais juste pour une ordonnance, mais elle m'a dit que c'était juste un contrôle de routine et que mes règles ne dérangeraient pas. Donc j'obéis. Elle examine d'abord mes seins puis ensuite me demande d'enlever le bas pour un examen vaginal. Tout se passe bien jusqu'à ce qu'elle se lève pour et prenne dans un pot posé sur se bord de son évier un bâtonnet avec au bout un goupillon. Et avant que j'ai pu demander quoi que ce soit, elle l'a introduit dans mon vagin. J'ai eu très mal et lui ai demandé ce qu'elle faisait mais elle m'a juste dit : “bah oui, évidemment, un frottis ça fait mal !”…
Ensuite, elle tourne d'un coup le spéculum quasiment à 90°, je crie mais elle ne réagit pas et elle reprends un second goupillon et recommence !

J'étais complètement sonnée, je l'ai laissé faire parce que je pensais que c'était normal et j'ai juste attendu que ça passe. Elle m'a ensuite fait un toucher vaginal pour contrôler mon stérilet, ce qui m'a fait vraiment mal aussi et quand je le lui ai dit elle m'a dit “chut !” et elle a appuyé encore plus fort…

Après ça, elle m'a dit de me rhabiller et m'a demandé mon poids, mais quand j'ai voulu lui répondre, j'avais l'impression de ne plus avoir de voix. J'ai eu beaucoup de mal à garder l'équilibre pour remettre ma culotte et mon pantalon. Ensuite j'ai pris mes ordonnances et je suis sortie de l'hôpital.

J'ai commencé à rentrer chez moi, mais je ne me souviens pas vraiment de la route que j'ai pris, heureusement, j'étais à pied. J'avais l'impression d'avoir du coton dans la tête et que mon ventre brûlait Je me souviens m'être assise sur un banc, sans savoir où ni combien de temps. Et ensuite, je me suis retrouvée chez moi. Sans souvenir d'être rentrée. J'avais froid, et pourtant j'étais bouillante, je tremblais et je n'avais plus de voix. Et pire, quand je suis passée au toilettes, je saignais énormément, alors que j'étais en fin de règles et que je n'avais que quelques pertes très légères, ce matin… Là, ça fait plus de 8h qu'a eu lieu mon rendez-vous, j'ai toujours très mal et je saigne toujours vraiment beaucoup.

J'ai pu téléphoner à mon médecin qui m'a confirmé qu'on ne fait pas de frottis avec un goupillon, surtout s'il n'est pas stérile, et pas pendant les règles. Il m'a conseillé de demander à voir le directeur de l'hôpital et de changer de gynécologue, ce que je vais m'empresser de faire.

anonymous asked:

Bana içinde küfür ve benzeri sözler geçmeyen bi hakaret söylermisin?

1. evlat olsan sevilmezsin
2. yolda görsem yolumu değiştiririm
3. hıyar olsan cacığa doğranmazsın
4. anne baba akraba mı?
5. yok
6. kayık
7.geçmiş olsun kardeş acil şifalar
8.b*k atsan yapışmaz
9.eşek mi tepti demiştin?
10.kabaetime kaş göz çizsem daha yakışıklı/güzel olur
11.tecavüzcü coşkun görse hayata küser
12.tipim değilsin
13.senin yerinde olsam ateist olurdum
14.kaldırın su enkazı
15.bilim kurgu filmlerinde makyajsız oynarsın
16.o vahim kaza ne zaman gerçekleşti?
17.ölsen hoca arkandan fatiha okumaz
18.ölsen toprak kabul etmez
19.üzülme dostum tıp çok gelişti 1-2 ameliyatla düzelirsin
20.mevlana görse gelme der
21.denize düşsen batmazsın
22.yüzünü gören at 40 yıl arpa yemez. hayvana yazıktır..
23.boşuna yaşayıpda oksijen tüketme değmezsin
24.intihar et
25.maden suyu şişesine otur ve ölmeyi bekle
26.anan seni doğuracağına dereye bir taş atsaymış
27.300 spartalıda doğsan, doğduğun gibi uçurumdan atarlardı
28.anan seni doğurmamış kusmuş
29.iç güzelliğin bile seni kurtarmaz
30.sen insan içine çıkabiliyor musun?
31.sizin türü ne diye adlandırdılar?
32.belgeselde göze batmazsın
33.gdonun sonuçlarına katlanmalıyız.
34.ash görse boş poke topu cıkarırdı.
35.veznedar olsan senin vezne boş olurdu
36.yunus emre görse;“yaradılanı severim yaradandan ötürü ama seni sevmem” derdi
37.balgam atmaya değmezsin
38.çim olsan biçilmezsin,at olsan binilmezsin
39.yatalak olsan otobüste yer vermezler
40.darwin yaşasaymış evrim teorisini kanıtlamak için seni kullanırmış
41.lağım çukuruna düşsen farkedilmezsin
42.tipe yorum yapmak için önce kötüde olsa tip lazım.tip falan yok ortada.
43.yetim doğsan cami avlusuna bile bırakılmazsın
44.kamyon arkası yazı olsan arkadaki taksiyi şarampole yuvarlarsın
45.oğlum olsan kimlik çıkartmam
46.hamile kadın görse çocuğunu düşürür.
47.çernobilin hangi mahallesinden?
48.denize düşsen köpek balıkları karaya atar
49.doğum günün evrensel yas günü ilan edilmeli
50.seni adaya bıraksalar hayvanlar adayı terkeder
51.hayvanat bahçesinde görseler fındık, fıstık atarlar
52.bülent ersoyun doğurduğuna dair resimli kanıt
53.küçük emrah olsan ananı rahat bırakırlardı
54.hayattan soğudum, yaşama sevincimi yitirdim, her gece senin tipini düşünüp tanrıya şükrettim.
55.baban insanlık tarihinde büyük bir yara açmış.
56.balgam atsam falso alır.
57.messi görse futbol hayatı biter.
58.insan hakları mahkemesine gitsen içeri almazlar.
59.ebe ne iş yapar?
60.halime şükredesim geldi..
61.hangi mandıradan aldılar seni?
62.tutamıcam bana 5dk mola
63.uçağa binsen panik yaratırsın
64.ölsen otopsi yapmazlar
65.cenazeni yıkamazlar
66. aile filminde oynasan, korku filmine çevirirsin .
67.televizyona çıksan , 12 den sonra yayınlanırsın
68.tipe bak çay demle dicem ama bu tiple su bile ısınmaz
69.sirke gitsen içeri almazlar
70.ölsen arkandan kimse ağlamaz
71.her açıdan bakıyorum ama yok. olmadı.
72.alf görse namaza başlar.
73.tutmuş iddaa kuponu olsan yırtar atarım.
74.denize düsüp yılana sarılmaya calıssan yılan kendini sokup intihar eder. bu nası tip lan!
75.uzaylılar gorse insanlığa soykırım başlatırlar…
76.korkuluk diye bahçeye dikilesi bir tipin var
77.kustum ulan kustum mutlu musun?
78.nolur photoshop olsun
79.baban bile face de eklemez
80.anan oğlum diye etiketlemez
81.yolda kazara otomobilimle çarpsam, öldüğünden emin olana dek tekrar tekrar üstüneden geçerdim
82.erdoğan görse çocuk yapmayın der
83.tarla olsan ekilmessin arpa olsan biçilmessin
84.odun olsan yakilmazsin.
85.damar olsan kan pompalamazsin.
86.disari ciksan etrafta insan kalmaz.
87.don olsan donsuz gezerim.
88.bimdeki kasiyer olsan sevilmezsin.
89.boş kaleye giden top olsan gol olmazsın.
90.ateist görse şükretmekten evliya olur
91.acile gitsen içeri almazlar
92.fırına gitsen ekmek vermezler
93.sanayiye gitsen hiçbir usta tornaya almaz seni.
94.sokakta görsem döverim.
95.inek görse sütten kesilir
96.seni afrika'nın en fakir topluluğuna göstersek adamlar oraya cami inşaat ederler
97.köpek olsan uyuturlar
98.hayvan olsan hayvansever kalmaz
99.seni goren deve hendekten uçar

TO DO LİST ( HAFTALIK :)

1)En az 2 gün oruç tut
2)Namazlarını aksatma
3)Kur'an oku!
4)Spora başla ve devam et
5)Az ye!
6)Gereksiz konuşma
7)Az uyu!
8)Nöbet çıkışı hemen uyuma (Bugün yapabildin bak :)
9)Acil kitabını en yakın zamanda bitir
10)Textbook oku
11)Erken uyu ve tabi ki erken uyan (Sabah namazı!!!)
12)KORKMA!
13)Gereksiz alışveriş yapma
14)Vaka toplantılarına katılmaya başla
15)Daha az sinirlen
16)Zamanı iyi kullan
17)Sakin ol!
18)Gıybeti azalt
19)Kaliteli bir film izle
20)1 teheccüdle başla
21)Meal oku (Tabi önce güzel bir meal al)
22)Bunalınca ‘bu da geçecek’ de
23)Çay şekerini azalt
24)Dua et
25)YENİDEN BAŞLA :)

prunif  asked:

Les questions 1, 3, 11 et 25 !

Merciiiii!

1. describe the plot in 1 sentence.

Une étudiante Norvégienne prend un poste de jeune fille au pair en Ecosse et fais la connaissance des habitants de la maison et du village. Mais c’est Tommy qui le dit le mieux:

A Norwegian student takes an au pair job in Scotland and gets to know the inhabitants of both the house she works in and the neighbouring village. Or in Tommy’s words:


“And now you’re stuck with a rich family, a crazy old lady and a weird guy who writes recipes in the corridor at night.”


3. which 3+ songs would make up a playlist for the novel?

Il y a une playlist Spotify complète, mais pour en choisir trois, je dirais:

There’s a full Spotify playlist, but if I had to choose three I’d say:


The First Days of Spring - Noah and The Whale

Rocks and Daggers - Noah and The Whale

Human - Of Monsters and Men


11. which line from the novel most represents it as a whole?

Je crois qu’elle n’a pas encore été écrite.

I think it hasn’t been written yet.


25. which character would you most like to be?

Tommy. Il est joyeux, passioné et gentil avec tout le monde.

Tommy. He’s joyful, passionate and kind to everyone.

pannahope  asked:

Tu dois apprendre des textes de français c'est ça ? Personnellement j'ai une méthode qui a plutôt bien marché sur moi l'année dernière donc je te la propose si ça peut t'aider. en gros tu fais 25 minutes ou tu travailles à fond et après tu prends cinq vrai minutes de pause et tu recommences encore 25 minutes de travail puis 5 minutes de pause Voilà 😇😇😀

Ui c'est ça :)
Dac merci jvais essayer de vraiment faire parce que moi c'est plutôt 10min de travail à fond, 10min de pause, 10min de travail, 10min de pause 😂 du coup très clairement jfous rien quoi