ensemencement

Masse critique.

Des étoile disparaissent sans laisser de traces ou presque.
A peine quelques planètes dévorées. L'univers aura tôt fait de les oublier.

D'autres plus massives explosent et projettent leur nuée au plus loin de l'espace, offrant le fruit de leur creuset.
L'univers se nourrit d'elles, ensemencé par ces alchimistes stellaires.

Il y a des étoiles géantes, rares, mais ce sont les plus brillantes. Elles vivent intensément et fusionnent leur hydrogène avec passion.

L'univers ne se remet jamais de leur disparition, et quand elles partent, quand elles s'effondrent avec fracas, en leur place dévore un trou béant, sombre. Une blessure spatio-temporelle des plus singulière, happant tout à lui, compressant à l'ultime.

Mon univers survivra-t-il à ton Hypernovas ?

Au Honduras, la famine guette les paysans frappés par la sécheresse

See on Scoop.it - Planete DDurable

Aux premières averses, Eleuterio Flores s'est dépêché d'ensemencer ses terres. Mais il a tout perdu car il n'a pas plu depuis. Ce modeste paysan de 74 ans est l'un des 400.000 Honduriens privés de tout moyen de subsistance en raison de la sécheresse en Amérique centrale.


See on 20minutes.fr
Quand les Émirats arabes unis ''ensemencent'' les nuages pour faire tomber la pluie

Le Centre national de météorologie et de sismologie des Émirats arabes unis mène actuellement un programme visant à faire pleuvoir “sur commande”. Appelée “ensemencement des nuages”, cette technique permettrait au pays de faire face à son climat comptant parmi les plus arides du monde.

Quelque 78 mm de pluie par an en moyenne, contre 867 en France. Les Émirats arabes unis sont l'un des pays les plus arides du monde. Ils se sont donc lancés dans un programme visant à faire tomber la pluie “à la demande”. Pour cela, le Centre national de météorologie et de sismologie (CNMS) du pays utilise un avion équipé de fusées très spéciales.

Et l'été est justement la période la plus chargée pour ce que l'on nomme “l'ensemencement des nuages”, comme l'a expliqué Mark Newman, pilote en chef adjoint du CNMS, à l'AFP. C'est à cette période de l'année que les conditions sont les plus propices pour forcer la pluie à tomber sur le pays.

Du sel pour faire pleuvoir les nuages

Dès que les météorologues du CNMS repèrent une formation nuageuse convective, leur avion décolle de l'aéroport d'Al-Aïn avec sur ses ailes d'étranges fusées. Elles ne contiennent pas d'explosif, mais des cristaux de sel qui serviront de support aux gouttes de pluie dans les nuages.

“Si nous avons un courant d'air ascendant léger, nous tirons généralement une ou deux fusées. S'il est fort, nous en tirons quatre, parfois six,” a précisé Mark Newman. Une fois dans le nuage, les cristaux de sel servent de noyaux de condensation : les gouttelettes d'eau s'y agglomèrent, jusqu'à former des gouttes assez lourdes pour que la pluie tombe.

Sans ça, les Émirats arabes unis devraient uniquement se reposer sur leurs usines de dessalement qui changent l'eau de mer en eau douce. Un procédé coûteux et très peu rentable comparé à l'ensemencement de nuages. En 2010, quatre jours de fortes pluies (…)


Lire la suite sur maxisciences.com

Video - Les Mashco-Piro, une tribu indienne menacée par les contacts clandestins et l'exploitation de l'Amazonie Video - Le secret de l'incroyable force des fourmis enfin dévoilé Video - Quand une poule se retrouve dans l'enclos de terribles crocodiles Video - Le poignant discours de l'animateur Jimmy Kimmel après la mort du lion CecilVideo - Ne manquez pas la pluie de météores des Delta aquarides visible jusqu'en août
Les expressions favorites des politiques : «Les coupes sombres»
LE SCAN POLITIQUE - À la faveur de l'été, Le Scan politique vous propose de décrypter une expression récurrente dans le discours des politiques. Aujourd'hui, «les coupes sombres» dans les budgets.

Qu'est ce qui peut à la fois faire dévisser l'âge de départ à la retraite, faire fondre les effectifs d'une entreprise, priver un village de son école primaire ou amoindrir la qualité de votre prise en charge à l'hôpital public? Les coupes budgétaires, pratique très en vogue dans le contexte de crise des dettes publiques. Qu'elles relèvent de coupes sèches ou coupes franches, ces mesures de restriction sont en général désignées sous l'appellation «coupes sombres» par le personnel politique qui les récusent, à droite comme à gauche

Cette expression est empruntée au vocabulaire forestier et son emploi en politique relève en vérité d'un contresens. Les bûcherons pratiquent les «coupes sombres», ou «coupes d'ensemencement» afin de conserver un minimum d'ombre au sol au sein des exploitations arboricoles. Cette opération qui consiste à couper dans un bosquet une partie des arbres, de manière à permettre aux semences de ceux qu'on laisse sur pied d'atteindre le sol. Cette pratique conduit à désépaissir un massif, ce qui tend à laisser des clairières toujours obscurcies par la voûte des feuilles.

Cette expression vient s'opposer à la notion de «coupe claire» qui consiste à abattre les arbres en plus grand nombre ce qui a pour conséquence de bien dégager le ciel et de permettre au soleil d'atteindre les plus petites pousses encore proches du sol. Le sens de cette seconde expression semble plus conforme à l'idée de ratiboiser un budget. C'est donc probablement sur une mauvaise interprétation de l'adjectif «sombre» que l'expression a pris son sens politique.

Ces dernières années, on a entendu parler les politiques de «coupes sombres» notamment dans le cadre de (…) Lire la suite sur Figaro.fr

Les expressions favorites des politiques #1: «Usine à gaz» 
Les expressions favorites des politiques #2: «Les heures sombres de l'histoire» 
Les expressions favorites des politiques #3: «Chiche!» 
Les expressions favorites des politiques #4: «Quand c'est flou…» 
Les expressions favorites des politiques #5: «Quand on monte à l'arbre…» 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro
Emirats arabes unis: Des avions «ensemencent» les nuages pour provoquer la pluie
MONDE - Le pays figure parmi les Etats les plus pauvres en eau… Tous les moyens sont bons pour faire tomber la pluie. Si l'église orthodoxe roumaine a récemment appelé ses fidèles à prier, les Emirats Arabes Unis ont, à l'instar de Singapour deux ans plus tôt, opté pour une technique moins originale. Des fusées qui augmentent la condensation Sous le soleil brûlant du désert à l'aéroport d'al-Aïn, quatre avions Beechcraft King Air C90 à double hélice se tiennent prêts à décoller à la faveur d'un ciel couvert pour une mission d'ensemencement des nuages. Dans les faits, les appareils larguent des fusées qui, à leur tour, injectent des cristaux de sel dans les nuages afin d'augmenter la condensation et liquéfient les éléments célestes. Au sol, on retrouve spécialistes du Centre national de météorologie et de sismologie (CNMS), qui dirigent ce programme d'ensemencement un peu spécial. Ils surveillent l'évolution de la météo et signalent aux pilotes le moment opportun pour un départ en mission. Mark Newman, pilote en chef adjoint au CNMS confirme : « Dès qu'ils voient des formations nuageuses convectives (liées à des poussées verticales d'air), ils nous envoient vérifier et ensemencer les nuages ». Japon : Des machines à pluies pour lutter contre le manque d'eau à Tokyo 78 millimètres de pluie par an A noter que la force du courant d'air ascendant détermine le nombre de fusées tirées dans les nuages : « Si nous avons un courant d'air ascendant léger, nous tirons généralement une ou deux fusées. S'il est fort, nous en tirons quatre, parfois six », précise le pilote. « Dès qu'il pleut, il y a beaucoup d'excitation à l'idée que la pluie puisse être forte », ajoute-t-il, tout en prévenant qu'il n'est pas acquis que tous les nuages ensemencés donnent des précipitations. Aux Emirats unis, il ne tombe que 78 millimètres de pluie par an quand on en compte 1.220 mm en (…) Lire la suite sur 20minutes.fr

L'énergie renouvelable en Sardaigne suscite des convoitises
Bangladesh: le tigre se meurt dans la plus vaste mangrove de la planète
Etats-Unis: de grands groupes s'engagent pour le climat
Les déchets ramassés à Beyrouth après une semaine de crise
Recevez toute l'actu de 20minutes.fr par email
6

Et voilà les rizières en terrasses de Sapa ! Après avoir vu les rizières toutes jaunes de Chine, j’ai pu ici voir les rizières prêtes à être ensemencées. L’eau des terrasses se transforme en milliers de miroirs, créant un paysage étincelant à perte de vue. Je n’ai pas pu capturer en photo la véritable beauté des lieux. Mais je m’en rappellerai toujours comme d’une véritable beauté. 

Aux Emirats, on ensemence les nuages pour provoquer la pluie

See on Scoop.it - Planete DDurable

Des nuages? Sous le soleil brûlant du désert à l'aéroport d'Al-Aïn, aux Emirats arabes unis, un avion à double hélice se tient prêt à décoller à la faveur d'un ciel couvert pour une mission d'ensemencement des nuages. Objectif: provoquer la pluie.



See on 20minutes.fr