empreinte

La pègre sans visage…Qu’est-ce qu’une identité quand,
Je ne suis plus là pour témoigner
Que les roses blanches ont poussées 
Vous vous mordrez les doigts d’avoir choisi
Ou seulement d’avoir suivi
Pour une trace si futile
Que l’on vous arrache
Que l’on vous arrache
Votre reflet inexistant
Semblant morcellé
Regard éventré
Jugement assidulé