dressea

Donne moi

Donne-moi ta main
Profonde aux caresses
Et ta bouche aussi
Comme un reposoir

Donne-moi tes yeux
Aux candeurs secrètes
Et ta voix qui valse
avec mon espoir

Donne-moi tes seins
Dont l’âme se dresse
A l’image émue
de nos souvenirs

Donne-moi ta peau
Aux moiteurs discrètes
Et que je boirai
avec ton désir

Donne-moi tes pleurs
Qui sont ta jouissance
Et cette rosée
qui me vient de toi

A l’heure où je sens
fondre ma puissance
En te pénétrant
Toi qui n’es plus toi.