disques

Yo, #actuallyautistic community.

Conversation came up on disqus - user MishiMoo:

“ Have you or anyone else heard anything about Neuro-fit? I can’t find anything really about it, and one of my daughter’s best friend’s parents are currently raising money to send him for 3 months of Neuro-fit treatment. I don’t want to donate to something that is harmful or woo-ish “

  So anything useful to say?  @lysikan, @bitterautistic, @butterflyinthewell, @autisticeducator, @differentblogtitle, @the-real-seebs, @autisticadvocacy - anybody have anything useful to say?

@autistickitten?  @autisticeagle? 

2011 1/3

Un tiers de l'année s'est déjà écoulé. Et comme chaque année, des centaines de disques sortis et pas assez de temps pour tout écouter. Surtout quand certains ne veulent plus quitter la platine. Voici donc, sans classement autre qu'alphabétique, mes vingt disques de ce début 2011. On y retrouve pêle-mêle de l'original et de l'efficace. Du grandiose et du modeste. Du bon vieux rock'n'roll comme de la délicate douceur pop. Un joli melting pot, parfait portrait de la réalité du moment, qui sera à comparer à la liste de fin d'année. 

External image

The Babies - S/T

Bass Drum of Death - GB City

Black Joe Lewis and the Honeybears - Scandalous

Black Pistol Fire - S/T

Cheveu - 1000

Tim Cohen - Magic Trick

Jeff The Brotherhood - We Are The Champions

King Creosote & Jon Hopkins - Diamond Mine

Left Lane Cruiser - Junkyard Speed Ball

Mogwai - Hardcore will never die, but you will

Moon Duo - Mazes

Seryn - This is Where We Are

Shapes Have Fangs - Dinner in the Dark

Straight Arrows - It’s Happening

Stranded Horse - Humbling Tides

Kurt Vile - Smoke Ring for My Halo

VIOL - Gun Street

White Fence - Is Growing Faith

Yuck - S/T

Yellowbirds - The Color

Les coups de coeur du libraire / Ten$ion / Die Antwoord

External image

  • JEREMY de FNAC Thiais
NIIIIIINJA!!! 
Le groupe déjanté de hip-hop Sud africain revient avec un nouvel album remplit de pépites! Un mélange de sonorités électro, urbaines et tribales vous fera danser d'un bout à l'autre de cet ovni musical! Die Antwoord est prêt pour la conquête mondiale!



Attention… Ovni!
Venant directement d'Afrique du Sud le trio composé de Ninja (rappeur dans le milieu “zef” depuis plus de 15 ans), Yo-Landi Vi$$er (compagne du premier) et de DJ Hi-Tek sort un deuxième album qui appuie leur position dans le monde musical mondial (c'est-à-dire outsider prêt à en découdre méchamment pour se faire une place au soleil). Mais… qu'est-ce que le… Zef??? Zef est un mouvement contre-culturel sud-africain. Le terme Zef vient de l'afrikaans, il décrit une façon de détourner et de sublimer un style de vie et des codes vestimentaires a priori ringards, beaufs ou ploucs. Bref, bonjour les gueules on a l'impression d'être face à un taulard, une folle bigotte et leur pote… heu… ben plutôt normal vu les deux premiers énergumènes… Les sons mélangent de la trance carrément 90’s et du beat hip-hop sortis des enregistrements de Snoop dans les mêmes années!

Mais en quoi c'est bon?  Dans la manière dont tout est produit, avec second degrés mais professionnalisme, et pourtant avec beaucoup de coeur et de tripes, l'univers des trois, entre bizarrerie (très) inquiétante, art avant-gardiste et DIY poussé à l'extrême, les sons qui savent mêler beats et sons empruntés au Hardcore le plus agressif (bonjour The Prodigy) avec des beats et emprunts au hip-hop le plus mielleux (vraiment du Snoop), un mélange que certains ont complètement raté (aux oubliettes les “transgressions” des B.E.P) mais qu'eux ont magnifié, grâce à leur héritage multicultutrel.

Le résultat est à rapprocher d'un mélange entre Dizee Rascal (pour le côté hip-hop aux influences diverses) et M.I.A (pour la part indéniablement punk de l'ensemble)… Un premier album (SOS) sorti premièrement sur un petit label sud-africain, puis repris par CherryTree Record (Lady Gaga, LMFAO, Natalia Kills… bref, pas vraiment la came habituelle du label) pour une diffusion mondiale… Pour ce deuxième album (sur apparemment 5) ils ont repris leur liberté pour notre plus grand bonheur!
A écouter, vraiment: Never Le Nkemise 1, I Fink You Freeky, Hey Sexy, Fatty Boom BoomBaby’s On Fire, Never Le Nkemise 2