d ne ; ;

Ce soir, j'ai envie de vous parler de cette fille au sourire fragile, un peu perdue et errante. Et quand elle se retrouve, jamais elle ne semble être à sa place. Jamais elle ne se dit je suis bien ici. Toujours, il s'agit de pleurs, de regrets et de remords. Elle vit de haine parfois, et de vide d'autres fois. Et encore vit-elle ! La difficulté de vivre et d'exister ne l'arrête pas, malgré les peines et les mœurs terribles de l'âme. Jamais elle ne veut s'enfuir. Enfin, jamais dit-on, mais la vérité est autre. La vérité est qu'elle est à la fois pleine d'audace et tétanisée par la peur. Et, de temps à autres, elle fuit et elle se perd un peu plus. Elle aime à s'oublier souvent, elle s'épuise. Elle tombe et ne se relève pas toujours. Elle a des amis qui l'aident, cette fille au corps et au cœur écorchés. Mais elle ne veut pas d'aide. Elle veut réussir et faillir seule. Elle n'a… plus la force d'aimer, et pourtant elle aime trop, alors elle tombe, tombe, et s'éteint. Elle se laisse consumer par les émotions qu'elle n'arrive plus à gérer. Elle tombe, tombe, et s'éteint.

Ce soir, j'aurais pu vous parler de cette fille aux joues rouges. Rouges de timidité, rouges d'innocence. Elle, cette fille dont je ne vous ai pas parlé, est radieuse, aimée et aimante, et joviale, et pleine d'amour. Partout où ses pas la portent, elle sourit à des inconnus, à des chiens et des chats qui se battent, à des enfants qui pleurent, à des parents usés et des Hommes fatigués, à des adolescents submergés, à toi.

Ce soir, j'aurais pu vous parler de cette fille aux joues rouges, mais j'ai décidé de parler de cette fille au sourire fragile. Parce que cette fille aux joues rouges n'existe plus, parce qu'elle a perdu ses couleurs, parce qu'elle est tombée, tombée, et s'est éteinte…

L'art de la photographie offre un beau symbole. On “prend” le paysage, ou le phénomène ou le visage. Et l'on développe. Mais ce qui a eu besoin de lumière, d'exposition, ne pourra se “rendre” que dans l'obscurité.
—  Papiers collés. Georges Perros

anonymous asked:

Sziaa. Neked ténylegesen vannak öngyilkos gondolataid? Ha igen, ne legyenek :D Fel a fejjel bármi van jobb lesz :) Idővel minden jobb lesz. Ha úgy érzed lent vagy ne aggódj, hisz az azt jelenti, hogy már csak felfele vezet az út

Szia! Köszi a kedves szavakat.:D ^^ Hát,mikor hogy…^^

Lehet,hogy ez az ut csak lefelé vezet,de kitudja…^^ Majd elválik idövel.

vegetiod-deactivated20170521  asked:

also im reminded of the frames when steven finds peridot and it has like the best faces like she bites her fingers and its Good Faces like i miss those days give them back, SU Crew.

u mean this

from this scene that i will never shut up about ever because it’s like, mega fave moment??

what always gets me about this moment is that like. it happened RIGHT before she lost her limb ehnahcers?

It’s like. Way to show us how expressive they can be before removing them forever.