crachas

instagram

chapitre quelconque / se détendre / (page 1) “ils font comme si ça ne nécessitait aucun effort… ‘se détendre’” se moquait-t-elle. “qui sont-ils pour me dire de me 'détendre’ je suis pas un petit jouet pour les enfants de moins de 7 ans” elle cracha au sol puis alluma sa cigarette, une fois de plus “putain, faut vraiment que je me casse d'ici avant de perdre ce qu'il reste de ma santé mentale” voilà, c'est Rouille. elle est actuellement en train d'avoir un 'trouble identitaire post traumatique". selon elle, je suis inutile puisque je n'ai pas trouvé le remède à sa maladie actuelle. “à quoi servent les amis s'ils ne peuvent pas se sauver mutuellement de cette noyade intérieure?” et c'est reparti, pour une partie de son discours récurrent “pourquoi est-ce qu'on est amies en vrai?” (page 2) je sais qu'on pourrait penser qu'elle me rejette. je me demande moi-même ce qui a pu faire que je lui accorde du temps, mais je le lui dois. c'est la seule personne avec qui je me sens aussi proche que ma famille. elle a cette façon de ramener la réalité à la vie quand tout semble être instable. toujours en train divaguer sur le fait que dieu nous a donné une chance de changer le monde. les bras ouverts, elle se met à sauter et attire mon attention pour que je fasse de même. “mais qu'est-ce que tu fous?” lui demandais-je en me moquant de sa gestuelle. en me poussant, elle rit “bah je me détends.”

Made with Instagram