courute

3

Been in a MAJOR Voy kick, which is great since it gets me thinking a lot about secret side comic (not so secret since I talk about it all the time). It’s kinda a shame that her long standing relationship with Seranel won’t be part of the story, since they’re one of my favourite things. They’re equal parts adorable and supportive, and horribly messed up and WHOA PROBLEMS. In RP Voy has become a terrible demon, and Seranel is a vampire.

In ‘Little Sister’ Voy is much less extreme, just trying to become a witch to use magic as a means of transitioning. She can’t grow wings or do anything weird like that.

Voy is also all the excuse I ever need to draw dumbly pretty things, wings, dresses, couture, FAIRIES (ok I was watching ferngully), you name it.

Seranel is by shades-emoji

Et pourtant, nous pouvions ne jamais nous connaître!
Mon amour, imaginez-vous
tout ce que le Sort dû permettre
pour que l’on soit là, qu’on s’aime, et pour que ce soit nous ?

Tu dis: « Nous étions nés l’un pour l’autre.» Mais pense
à ce qu’il a dû falloir de chances, de concours,
de causes, de coïncidences,
pour réaliser ça, simplement, notre amour !

Songe qu’avant d’unir nos têtes vagabondes,
nous avons vécu seuls, séparés, égarés,
et que c’est long, le temps, et que c’est grand, le monde,
et que nous aurions pu ne pas nous rencontrer.

As-tu jamais pensé, ma jolie aventure,
aux dangers que courut notre pauvre bonheur
quand l’un vers l’autre, au fond de l’infinie nature,
mystérieusement gravitaient nos deux coeurs ?

Sais-tu que cette course était bien incertaine
qui vers un soir nous conduisait,
et qu’un caprice, une migraine,
pouvaient nous écarter l’un de l’autre à jamais?

Je ne t’ai jamais dit cette chose inouïe :
lorsque je t’aperçus pour la première fois,
je ne vis pas d’abord que tu étais jolie.
Je pris à peine garde à toi.

Ton amie m’occupait bien plus, avec son rire.
C’est tard, très tard, que nos regards se sont croisés.
Songe, nous aurions pu ne pas savoir y lire,
et toi ne pas comprendre, et moi ne pas oser.

Où serions-nous ce soir si, ce soir-là, ta mère
t’avait reprise un peu plus tôt ?
Et si tu n’avais pas rougi, sous les lumières,
quand je voulus t’aider à mettre ton manteau ?

Car souviens-toi, ce furent là toutes les causes.
Un retard, un empêchement,
et rien n’aurait été du cher enivrement,
de l’exquise métamorphose !
Notre amour aurait pu ne jamais advenir !
Tu pourrais aujourd’hui n’être pas dans ma vie !…

Mon petit cœur, mon cœur, ma petite chérie,
je pense à cette maladie
dont vous avez failli mourir

— 

Chance,
Paul Géraldy

anonymous asked:

Sa fait 6 mois que je suis plus avec mon copain, et je pensais ne plus pouvoir aimer, je pensais que mon avenir allait se résumer à penser à lui. et pourtant, il y a 2 mois, j'ai rencontré un autre garçon, on s'entendait très bien. je pensais que je ressentais que de l'amitié pour lui, il m'a courut après et je lui disais tout le temps qu'il ne se passerai jamais rien entre lui et moi. mais hier nous nous sommes engueuler, et depuis je pense tout le temps à lui. (Suite au prochain message)

réponse au prochain:)

J’ai lu “Sacrées sorcières” à mon cochon d’inde Joe. Il a été très impressionné par l’histoire de la petite Solveg:

« Je l’ai trouvée ! Solveg donne à manger aux canards ! » Il désignait le tableau et, en effet, Solveg s’y trouvait. Dans la cour de la ferme, elle faisait le geste de jeter du pain aux canards. Le père courut vers le tableau, et le toucha. Mais cela ne servit à rien : la petite fille faisait partie du tableau. Elle était peinte sur la toile !”

Bilan ce matin, Joe est incrusté dans mon Douanier Rousseau. Quelqu’un aurait-il une astuce pour que je l’en fasse sortir sans abîmer son pelage ?