courriels

À la demande générale

On s'est fait demander de donner de nos nouvelles par tant de monde qu'on s'est dit qu'on pouvait rendre ça un peu plus intéressant que de répéter incessamment les mêmes histoires trente fois de suite. On ne veut ignorer personne ceci dit. On va lire et répondre aux commentaires afin de poursuivre la discussion. Rien ne vous empêche bien sûr de nous lâcher un petit coucou par courriel ou par vidéo conférence si le cœur vous en dit, on aime toujours voir vos bettes sur nos écrans de l'autre côté de l'Atlantique. On risque aussi de vous donner des avants goûts ici et là.