congressistes

Le congrès de la CSQ a lieu actuellement à Québec

MONTRÉAL - La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) dresse, au cours du week-end, les grandes lignes de son plan de match pour les trois prochaines années dans le cadre de son congrès tenu dans la Vieille Capitale.

Cet événement, qui a pris son envol vendredi et qui se poursuivra jusqu'à lundi,regroupe près de 1000 participants cherchant à déterminer comment réagir face à qu'ils perçoivent comme des attaques gouvernementales.

La présidente de la CSQ, Louise Chabot, a déjà résumé le message qu'elle souhaite communiquer à ses troupes durant leurs quatre jours de discussions.

Elle a indiqué qu'elle tient à leur dire que «le mouvement syndical doit être à l'heure de la résistance parce que tant le fédéral que le provincial considèrent que moins (d'intervention de la part de l'État), ce serait mieux».

Elle a ajouté qu'elle veut faire valoir devant les congressistes qu'il existe une parenté de plus en plus apparente entre les gouvernements des premiers ministres canadien et québécois,Stephen Harper et Philippe Couillard.

Mme Chabot a spécifié que «sous le couvert de la rigueur budgétaire, ils transforment en profondeur notre société».

«Ils démolissent notre solidarité pour la remplacer par une idéologie du chacun pour soi», a-t-elle noté.

Louise Chabot a souligné que son organisation a bien cherché à infléchir le cours des choses mais que, pour l'instant, elle n'a pas obtenu les résultats escomptés.

«On prône depuis le début le dialogue social. On pense que c'est comme ça qu'on va mieux s'entendre. [Or], les gouvernements imposent [plutôt] un dialogue de sourds», a-t-elle déploré.

Elle a précisé que des «orientations générales» seront définies pour lutter contre les «dérives» du fédéral et du provincial pendant le congrès.

Par contre, il faudra patienter jusqu'à l'automne pour connaître les moyens de pression concrets qui seront éventuellement mis de l'avant par la Centrale des syndicats du Québec. Mme Chabot a soutenu que ces actions de protestation se retrouveront, en effet, au coeur des débats dans le cadre du conseil général de son organisation qui se déroulera en octobre.

L'accès gratuit à Internet devient réalité dans le Vieux-Montréal

À partir d'aujourd'hui, Montréal instaure une zone de couverture sans-fil dans le secteur du Vieux-Montréal et du Palais des congrès. Le déploiement graduel du réseau sans-fil gratuit « MtlWifi » est rendu possible grâce à un partenariat entre la Ville et la direction du Palais des congrès.

Ainsi, les visiteurs au Palais des congrès n'auront plus à débourser 15 $ par jour pour avoir accès à Internet comme c'est le cas actuellement.

Pour le moment, la zone de couverture sans fil s'étale aux alentours et à l'intérieur du Palais des congrès, ainsi qu'à une quinzaine de rues du Vieux-Montréal. Cette zone s'élargira à tout le centre-ville d'ici 2017, si tout se déroule comme prévu.

Montréal est la première ville d'accueil de congrès internationaux dans les Amériques, affirme Raymond Larivée, PDG du Palais des congrès de Montréal, qui précise que la bande passante offerte aux congressistes sera d'excellente qualité.

Pour le maire de Montréal, Denis Coderre, les touristes pourront se documenter au fur et à mesure qu'ils visiteront la métropole.

Le déploiement graduel de ce réseau sans-fil gratuit s'inscrit dans le cadre du plan d'action Montréal, ville intelligente et numérique.

Nantes : Nantes: François Hollande sera vendredi au congrès de la Mutualité
POLITIQUE - Le Président de la République sera accompagné de la ministre de la Santé, Marisol Touraine… Le Président de la République se déplacera à Nantes ce vendredi pour assister au 41e congrès de la Mutualité française qui se déroule de jeudi à samedi au parc des expositions de la Beaujoire. François Hollande sera accompagné de la ministre de la Santé et des Affaire sociales, Marisol Touraine. Il prononcera un discours vers 12h, en ouverture du déjeuner des congressistes. Marisol Touraine était déjà présente à Nantes sur le congrès ce jeudi. 2000 participants attendus Le congrès de la Mutualité, qui attend près de 2000 participants, réunira les décideurs de la santé (professionnels, politiques, institutionnels, etc.). La Mutualité française, présidée par Etienne Caniard, fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, soit 450 mutuelles. Six Français sur dix sont protégés par une mutuelle de la Mutualité française, soit près de 38 millions de personnes et quelque 18 millions d'adhérents.

Retrouvez cet article sur 20minutes.fr

Nantes: Eric Cantona et Chantal Goya au premier festival Sofilm cet été
Nantes: Le pont de Cheviré restera finalement ouvert ce week-end!
Nantes: La police débusque quatre motos volées ayant pu servir à des rodéos
Nantes: Tendez l’oreille et participez à l'inventaire des crapauds accoucheurs!
Téléchargez gratuitement l'application Android 20 Minutes
Échanges et bonnes idées pour les aînés

Le Carrefour des 50 ans et plus du Québec est l'hôte de la Conférence nationale de la Fédération des aînés francophones du Canada à Matane.

Des congressistes proviennent des 10 provinces canadiennes ainsi que du Yukon et des Territoires-du-Nord-Ouest.

Ce grand rassemblement annuel est l'occasion pour les aînés d'échanger et de profiter des expériences des autres.

René Paquette, conseiller technique du Carrefour des 50 ans et plus de l'Est du Québec, donne l'exemple d'un projet réalisé en Alberta qui pourrait s'appliquer au Québec.

« Une chaîne télé du Canada passe des documentaires. Alors nous, on a soumis des candidatures et on espère avoir des gens de la région peut-être l'automne prochain », explique-t-il.

Jean-Luc Racine de la Fédération des aînés francophones du Canada souhaite mener un projet développé dans l'Est du Québec sur les proches aidants.

« On va commencer dès cet automne à travailler dans les autres provinces canadiennes sur un projet pour les proches aidants », a-t-il dit.

Cent trente congressistes participent à l'événement. Il est question entre autres de santé, de violence faite aux aînés, de fraude et de culture.

Bordeaux : Bordeaux: «Nous avons un peu perdu de vue les usagers de passage»
TRANSPORTS - Le groupe Keolis vient de présenter son étude Keoscopie, qui analyse l'évolution des déplacements et des modes de vie des habitants de la métropole… Le groupe Keolis a présenté ce jeudi à Bordeaux une étude inédite sur les déplacements et les modes de vie des habitants de la métropole. Elle montre que les transports publics vont devoir s'adapter de plus en plus aux voyageurs occasionnels. 750.000 habitants et quatre millions de voyageurs par an Le réseau de transport bordelais voit passer chaque année quatre millions de voyageurs, alors que la métropole ne compte que 750.000 habitants. « Ces voyageurs viennent pour certains de la région Aquitaine, mais il y a aussi des touristes, des congressistes… » énumère Frédéric Baverez, directeur général de Keolis France. Il estime que « nous avons un peu perdu de vue ces usagers de passage, et il va falloir aller davantage vers eux. » Cela passera par des titres de transport spécifiques à la journée, des tickets combinés entre les grandes agglomérations de la région, des pass-congrès, et la mise en place dès la rentrée d'une nouvelle application mobile en français, anglais et espagnol. Seulement 20 % de trajets domicile-travail C'est l'autre grand enseignement de Keoscopie : seuls 20 % des déplacements au sein de la métropole bordelaise sont liés à des trajets « domicile-travail ». « Nous avons une vision de la mobilité trop centrée sur le domicile-travail, estime Eric Chareyron, directeur prospectives modes de vie et mobilités chez Keolis, et s'il est normal que nous soyons préoccupés par les heures de pointe, il va aussi falloir bâtir des solutions efficaces pour répondre à la diversité des citoyens. » Ainsi, 43 % des plus de 25 ans habitant la métropole ne travaillent pas, comme les demandeurs d'emploi de longue durée, les retraités… « De plus, ajoute Eric Chareyron, beaucoup de gens qui travaillent n'embauchent pas forcément à l'heure de pointe, car les (…) Lire la suite sur 20minutes.fr

Ligue 1: On décrypte le calendrier 2015-2016 des Girondins de Bordeaux
Lot-et-Garonne: Plainte pour diffamation contre le député Jean-Louis Costes
Bordeaux: Burger King s'implantera bien rue Sainte-Catherine
Agen: Ils volent une voiture et tirent des coups de feu avec un pistolet trouvé à l’intérieur
Téléchargez gratuitement l'application Android 20 Minutes