charika

L'invocation après les ablutions

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. D'après Omar ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Il n'y a aucun d'entre vous qui accomplie les ablutions parfaitement puis dit: ‘j'atteste qu'il n'y a aucune divinité qui mérite d'être adorée sauf Allah seul sans associé et j'atteste que Mohamed est son serviteur et son envoyé’ sans que les huit portes du paradis ne s'ouvrent pour lui et il rentre par celle qu'il désire

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°234)


En phonétique: Ach hadou an la ilaha illa Allah wahdahou la charika lah wa ach hadou anna mohamedan 'abdouhou wa rasoulouh


2. D'après Omar ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soit sur lui) a dit:
« Il n'y a aucun d'entre vous qui accomplie les ablutions parfaitement puis dit: 'j'atteste qu'il n'y a aucune divinité qui mérite d'être adorée sauf Allah seul sans associé et j'atteste que Mohamed est son serviteur et son envoyé. Oh Allah compte moi parmi les repentants et parmi ceux qui se purifient’ sans que les huits portes du paradis ne s'ouvrent pour lui et il rentre par celle qu'il désire

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°234)


En phonétique: Ach hadou an la ilaha illa Allah wahdahou la charika lah wa ach hadou anna mohamedan 'abdouhou wa rasoulouh allahoumma j'alni mina tawabin waj'alni min al moutatahirin


Remarque: Il est rapporté une version de ce hadith avec un ajout qui stipule qu'il faut lever les yeux vers le ciel lorsque l'on fait l'invocation

D'après Omar ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soit sur lui) a dit:
« Il n'y a aucun d'entre vous qui accomplie les ablutions parfaitement puis lève son regard vers le ciel et dit: 'j'atteste qu'il n'y a aucune divinité qui mérite d'être adorée sauf Allah seul sans associé et j'atteste que Mohamed est son serviteur et son envoyé. Oh Allah compte moi parmi les repentants et parmi ceux qui se purifient’ sans que les huits portes du paradis ne s'ouvrent pour lui et il rentre par celle qu'il désire

(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°170 et l'imam Ahmed dans son Mousnad n°121)

Cet ajout a été jugé faible entre autres par :
l'imam Chawkani dans Neyl Al Awtar 1/216cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud et dans Irwa Al Ghali vol 1 p 135cheikh Salim Al Hilali Oujaltou Al Raghib n°32 vol 1 p 76cheikh Ahmed Chakir dans sa correction du Mousnad de l'imam Ahmed vol 1 p 208cheikh Otheimine dans Charh Al Mumti’ vol 1 p 218