charbons

10

Osomatsusan × Sanrio Characters Cafe in Harajyuku and Osaka (2017)

Harajyuku (2017 February 21 - March 26)
at Harajyuku Box
4-28-28, Lucessimo Building 2F, Jinguu-mae, Shibuya, Tokyo

Osaka (2017 February 23 - March 23)
at Delasoul Charbon
1-6-1, Abeno Q’s mall, Q-406, Abenosuji, Abeno, Osaka City, Osaka

each of cafes will sell different merch and have different menu.
the Sanriomatsu cafe in Ikebukuro is open for a limited time until February 28.

this collaboration of Osomatsusan and Sanrio will continue untill the end of June, so Sanriomatsu cafe might make a tour of the major cities like Osomatsusan cafe did last year.(Tokyo, Nagoya, Osaka, and Fukuoka)
i hope they will announce the opening plan of the cafe in other major cities.

Si je te parais si dur, c'est qu'on a beaucoup frappé sur moi et que j'ai du cal à quantité d'endroits sensibles. Si je te semble si froid, c'est que j'ai bien brûlé déjà et qu'il n'est pas étonnant que le charbon ne flambe plus si fort.
—  Gustave Flaubert

s’extasier - to go crazy about, to go nuts for

souiller - sully, to make dirty

reluisant - gleaming, glowing

endeuiller - to plunge into mourning

se barder - to deck oneself out, adorn oneself in

une crapule - a low life 

le logeur - landlord

papoter - to chat, to gossip

des charbons - coal, charcoal 

regimber - to balk at something, to make a fuss about something 

Vocabulary taken from Sans verser de larmes, by Jean Failler. 

Les adolescentes sont ce qu’elles sont. Elles ne demandent pas à être aimées , elles veulent qu’on les charie, qu’on les nie, qu’on fasse semblant, qu’on les dénigre pour qu’en y cèdant, on y donne plus de valeur. Elles veulent être rassurées. Entendre qu’elles sont bien femmes, qu’elles ont une place au monde, qu’elles sont grandes, belles par elles mêmes, elles veulent pas qu’on leurs sautes aux pieds, elles veulent qu’on les fasse attendre, elles veulent… pas du premier venu, d’un homme qui a du goût… Rêver d’un autre monde. Vivre une histoire qu’elles seront fière de raconter à leur petite filles… Style : à moto, sous ma fenêtre enmène moi voir danser les caribous. Elles veulent pas d’un mec rangé style ; passionné, droit dans ses bottes quoique vachement torturé, le genre de mec que tous voudraient être, le mec que je suis, le mec à qui tout réussis, le genre de mec que tu pourrais présenter à ta mère, alors ? Alors les mecs comme ca, les mecs comme moi se détruisent pour s’empêcher d’être ce mec là. On s’enfile des kilomètres de coke dans les narines, on se donne le mauvais genre, on se laisse aller, on fait trainer, on traine. Avec les mauvais mecs, avec les mecs qu’au fond personne voudrait être, que personne en se levant voudrait voir dans sa glace, des mecs pas comme y faut, des mecs cabossés, des mecs qu’on plus d’mst qu’un village à amnesty. Et puis on finit par se laisser aller, on baise parce que c’est dit qu’il faut baiser, qu'on est libre, qu’il faut profiter, on se détruit parce que c’est dit qu’il faut consommer, qu’il faut se consumer, on pète notre avenir parce que c’est dit que tout est baisé, alors on se fait baiser, nous les mecs banals, nous les mecs passionnés, nous les mecs qu’écrivent des trucs à rimes, qui dessinent des aquarelles, qu’écrivent des chansons, on finit par se faire une place dans ce monde chiffon, ce monde charbon, ce monde à deux sous cinquante le quart. Et puis un beau matin les adolescentes sont devenues des femmes, les adolescentes qu’ont fait de nous des hommes calvaires se réveillent dans un monde calcaire et te demandent «  Où sont les poètes  ? ».
Mais les adolescentes sont ce qu’elles sont.
—  En regardant Godard
2

64 days in heaven and hell (53)
Sunset over the Rhône river
Van Gogh’s room in the Café de la Gare and his studio in the Yellow House were not much more than a good stone’s throw away from the Rhône. It surprises me that we don’t see much more of the riverside in his work.

Here he is exploring the effect of the sunset.

Vincent Van Gogh, Péniches de charbon (Coal Barges), c. August 1888. Oil on canvas,
- 71 x 95 cm. Private collection (F 437, JH 1570)
- 53.5 x 64 cm. Private collection (F 438, JH 1571)