cha-seung-woo

Day 07: Your Favorite Line/s by a Male Lead Character

49 days - Yi Soo/Scheduler

“I waited five years to meet you. To tell you that I loved you, that I never for one moment had feelings for anyone else, to say ‘Let’s marry.’ But not now — the things I want to tell you have changed… I loved you until then. Starting from now, I won’t love you. Because I didn’t want to leave you with only hurt, I waited for five years, wanting you to forget me and be happy.” 

The greatest Love - Dokko Jin

“Ding Dong”

Me Too, Flower ! - Jae Hee

I… am someone who knows the power of Twitter. Go home and ask your daughter about the power of Twitter. All it takes is a single post. And also, drop the habit of making others kneel. The knee will get hurt. Don’t be like this…” 

youtube

[Teaser] Needle Work 2012 Manish Boy

Con Cha Seung Woo (Cha Cha) de The Moonshiners (더 문샤이너스)

External image

Synopsis : L’histoire de 71 soldats étudiants qui ont mené un combat héroïque contre l’armée de la Corée du nord surentraînée pendant la guerre civile qui opposa le sud au nord en 1950. Basé sur des événements véridiques, le film dépeint une bataille farouche des étudiants soldats en charge de défendre une ligne de défense ultime contre une attaque surprise de l’armée du Nord.

Origine du film : Corée du Sud
Réalisateur : John H. Lee
Scénaristes : Lee Man-hee, Kim Dong-woo, Lee Jae-han, Jeong Tae-won
Acteurs : Cha Seung-Won, Kwon Sang-woo, Choi Seunghyun, Kim Seung-woo
Genre : Drame, Guerre, Historique
Durée : 01h57min
Date de sortie : 16 juin 22010 (Corée du Sud), 10 Mars 2011 (France)
Année de production : 2010
Société de production : Taewon Entertainment
Titre Original : Pohwasogeuro
Société de distribution : Lotte Entertainment

Notre commentaire : “71: Into the Fire” est un film de guerre dramatique sud-coréen datant de 2010, réalisé par Lee Jae-han, qui en a également co-écrit le scénario. Les acteurs principaux sont Cha Seung-won, qu’on a également pu voir dans “Blades of Blood” (2010), Kwon Sang-woo, qu’on a pu voir aux côtés de Jackie Chan dans “Chinese Zodiac” (2012), Choi Seung-hyun, que l’on connaît plus communément sous le nom de T.O.P., son nom d’artiste sous lequel il officie en tant que chanteur, et Kim Seung-woo, qu’on a pu voir dans “I Am a Dad” (2011).

“Into the Fire” est donc un film de guerre, basé sur une histoire vraie d’un groupe de 71 jeunes recrues de l’armée de la Corée du Sud, sous-entrainées et sous-armées se retrouvant directement impliquées dans la guerre de Corée. La plupart de ces jeunes soldats furent tués le 11 août 1950 au cours de la bataille de P’ohang-dong. Pendant onze heures, ils ont défendu une école où ils s’étaient installés, un point stratégique pour la défense de la zone à proximité du fleuve Nakdong. Ils repoussèrent tant bien que mal une attaque des forces nord-coréennes, en particulier l’unité 766 qui était particulièrement crainte. 

“Into the Fire” est, comme bien souvent dans ce type de film, scindé en deux parties distinctes. Dans la première partie, on fait connaissance avec les différents protagonistes de l’histoire. À travers différents événements, on va comprendre le caractère des uns et des autres, et plus particulièrement le personnage d’Oh Jang-beom, qui va se retrouver promu au titre de chef de ce groupe d’inexpérimentés soldats. Il devra installer son autorité qui sera souvent contestée. Dans la deuxième partie du film, on peut suivre la bataille à proprement parlé. Les tactiques que les jeunes recrues ont mis en place pour ralentir la progression des expérimentés soldats nord-coréens. 

External image
External image
External image
External image
External image
External image

On pourra reprocher la longueur de cette première partie, le scénario étant probablement trop étoffé, trop dense. L’histoire est très intéressante. Elle nous présente des faits historiques qu’on ne connaît vraisemblablement pas. Mais de plus, elle nous offre des attitudes et des choix faisant appel au courage, aux actes de bravoure et aux initiatives téméraires. Les interprétations sont toutes pleinement à la hauteur de cette aventure héroïque. La photographie est puissante, notamment dans toutes les scènes de combat, offrant des angles différents ainsi que des ralentis. Du coup, les effets spéciaux, notamment pyrotechniques sont particulièrement soignés et d’un grand réalisme.

“Into the Fire” a obtenu de nombreuses nominations et remporté cinq prix, dont la plupart sont venus louer les qualités de la performance de l’acteur Choi Seung-hyun. Les troupes américaines que l’on peut voir dans le film, sont de la 25e Division d’Infanterie, nommée “Tropic Lightning”.

Into the Fire” a fait l’objet d’une édition en DVD, paru le 1er avril 2011 chez Seven7. Pour plus d’informations, consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, “Into the Fire” est très bon film de guerre, avec tout ce que cela implique de dramaturgie. L’histoire est intéressante, mais le scénario aurait certainement gagné en fluidité en synthétisant certains aspects. Les scènes de batailles, notamment dans la dernière partie du film, sont très impressionnantes. La photographie du film est superbe. A voir, sans hésiter…

 

Bande-annonce :

INTO THE FIRE (2010) Synopsis : L'histoire de 71 soldats étudiants qui ont mené un combat héroïque contre l'armée de la Corée du nord surentraînée pendant la guerre civile qui opposa le sud au nord en 1950.
youtube

[Live] Huckleberry Finn (허클베리핀) & Cha Seung Woo (aka. Cha Cha) of The Moonshiners (더 문샤이너스) - A

¡Wow! Cha Cha es impresionante.