cell adhesion

transport proteins!

A mnemonic for remembering the types of transport proteins:
Can I Carry The Ruddy Red Apple?

  • Can: Channel Proteins
    • open passageways for certain hydrophilic substances (polar/charged molecules)
    • example: aquaporins are a passage for water
  • I: Ion Channels
    • passage for ions
    • example: gated channels (nerve/muscle cells) open to specific chemical/electrical signals
  • Carry: Carrier Proteins
    • bind to specific molecules that are transferred across when protein changes shape
    • example: glucose enters cells by carrier proteins
  • The: Transport Proteins
    • use energy (ATP) to actively transport materials across membrane
    • example: sodium potassium pumps use ATP to maintain Na+/K+ concentrations outside/inside cell
  • Ruddy: Recognition Proteins
    • gives cells unique identification, recognize self and foreign cells
    • actually glycoproteins, proteins with short polysaccharide chains
    • example: different blood types have cells with different recognition proteins
  • Red: Receptor Proteins
    • binding sites for hormones/other triggering molecules
    • specific cell response activated
  • Apple: Adhesion Proteins
    • attach cells to neighboring cells 
    • provide anchors for internal filaments/tubules

List of proteins from (Cliffsnotes AP Biology Workbook 4th Edition)
Mnemonic credits to Caitlin ^-^

Mucines et métastase

Les mucines sont des protéines fortement glycosylées qui peuvent être sécrétées ou associées à la membrane. Lorsqu'elles sont ancrées dans les membranes, elles peuvent être considérées comme des cell adhesion molecules (CAM) car sont impliquées dans des interactions cellulaires faibles.

A gauche on a schématiquement des cellules épithéliales normales (jaune), qui sont donc très cohésives l'unes à l'autres pour réaliser leur fonction de barrière grâce à des molécules d'adhésion latéralement (orange), et leur pôle apical est recouvert de mucines (violet).

Lorsqu'une cellule devient cancéreuse elle change de phénotype, c'est-à-dire qu'elle va exprimer des protéines de nature différentes ou dans des proportions anormales dans notre cas. Si elle se met à exprimer des mucines ailleurs que sur le pôle apical, notamment latéralement là où on ne devrait avoir que des molécules d'adhésion, alors les interactions faibles des mucines prend le dessus sur les interactions fortes des molécules d'adhésion et donc on a une perte d'adhésion entre la cellule cancéreuse et ses voisines. La cellule a changé de phénotype, qui n'est plus épithélial mais alors dit mésenchymateux : elle se détache alors et peut se disséminer ailleurs pour former un foyer cancéreux secondaire appelé métastase, à distance du foyer primaire.

Ce changement de phénotype est appelé transition épithélio-mésenchymateuse, et fait intervenir d'autres  molécules d'adhésions. On le trouve physiologiquement en embryologie durant la gastrulation.

Ces schémas ont été faits pour mes ED du Tutorat à partir des cours que j'ai retranscrit quand j'étais en première année de médecine. Ma seule source est le professeur de l'époque, et je peux avoir mal compris certaines choses, faire des approximations fausses, etc même si je fais de mon mieux. Croiser les sources permet d'avoir des informations plus fiables. N'hésitez pas à commenter pour discuter des sujets abordés ! Schémas et explications faits entre 2015 et 2016.

Trichomonas vaginalis is a protozoan parasite of the urogenital tract in men and women and causes a sexually transmitted disease, trichomoniasis, in about half of infected women. Infections are associated with pelvic inflammatory disease, adverse pregnancy outcomes, infertility, an increased incidence of aggressive prostate cancers, and an increase in HIV-1 transmission.

Image: Scanning electron micrograph of Trichomonas vaginalis (yellow-green) with epithelial cells (pink) where adhesion of the parasites to host cells is seen.

Illustration of the feeding mechanism of the sea gooseberry. When relaxed its tentacles expand, acting like a spider’s web to capture prey. Instead of stinging cells, these tentacles are lined with special adhesive cells to prevent prey from escaping. 

They had these little guys at the Monterey Bay Aquarium for a while, and I was absolutely fascinated by how much their tentacles can stretch. Really cool!