cambouis

Le coup de la panne #galeriemarionheldjaval #ruedelodeon #paris #france #lecoupdelapanne #citroen #citroentraction #vintagecitroen #vintagecar #luxurytoy #toy #jibakiffelesvoituresvintage #flattire #garageodeon #mainspleinesdecambouis #cambouis #dirtyoil 💦 (at Marion Held-Javal Antiquites)

le froid pique les yeux 

l’avantage c’est que je peux dire “je pleure pas c’est à cause du froid” aux gens qui me demandent “pourquoi tu pleures” comme un moyen comme un autre d’engager une conversation qu’ils n’ont de toute façon pas envie d’engager

j’ai passé 12h à la fac aujourd’hui c’est inhumain

“pour faire de la linguistique de corpus, il faut mettre les mains dans le cambouis” dit-il en rigolant 

c’est drôle j’ai l’impression d’y être engluée toute entière 

Remaniement : les hésitations de Nicolas Hulot

 


C'est le nom qui revient dans toutes les bouches alors qu'un remaniement devrait intervenir dans quelques jours : et si Nicolas Hulot entrait au gouvernement ? «François Hollande lui a proposé d'être ministre», assure un de ses proches. «Il n'a pas dit non… ni oui, il réfléchit», assure ce soutien.

Pour François Hollande, faire entrer l'écologiste préféré des Français au gouvernement serait incontestablement un bon coup. Nicolas Hulot a terminé sa mission d'envoyé spécial pour la planète auprès de l'Elysée début janvier. Il a apprécié avoir «les mains dans le camboui». Un super ministère de l'Ecologie serait tentant.

Mais Nicolas Hulot ne peut accepter de devenir ministre si un certain nombre de dossiers ne tournent pas en faveur des écologistes : Notre-Dame-des-Landes, les boues rouges de Méditerranée… «Hulot ministre ? Pourquoi pas s'il arrive à obtenir des ruptures dans les politiques menées, a expliqué sceptique le député européen EELV Yannick Jadot ce jeudi sur France Info. Mais aujourd'hui ce gouvernement a oublié qu'il avait organisé la conférence climat à Paris.» 

«C'est tard, a jugé Daniel Cohn-Bendit sur Europe 1. Qu'est-ce qu'un ministre peut faire en un an ?». «Il ferait un super ministre», rêve au contraire Christophe Rossignol, qui a claqué la porte d'EELV avec Jean-Vincent Placé en estimant que la place des écolos étaient au gouvernement. Le député François de Rugy ne serait pas non plus contre cette entrée au gouvernement.

Si @RoyalSegolene quittait le ministère #écologie, @N_Hulot serait une personnalité de poids pour faire avancer #écologie au gouvernement

— François de Rugy(@FdeRugy) February4, 2016


Pourtant certains fidèles de Hulot sont très dubitatifs sur sa place au gouvernement. Notamment parce qu'il aime sa liberté. «Et Hulot a eu un grand rôle pour la COP21, peut être que maintenant il se trouverait à l'étroit dans un ministère», lâche un écolo qui le (…) Lire la suite sur LeParisien.fr

Europe Ecologie Les Verts : Pascal Durand quitte EELV et retrouve Hulot
Présidentielle 2017 : Hulot n'exclut pas d'être candidat, sans passer par la primaire
Sondage : à gauche, Hulot, Macron et Valls ont la plus forte cote d'avenir
Nicolas Hulot n'entrera pas au gouvernement
«Des paroles et des actes» : Sarkozy regrette l'absence de contradicteur
François Ciccolini, entraîneur de Bastia : "Il va falloir mettre les mains dans le cambouis"

François Ciccolini, entraîneur de Bastia : “Il va falloir mettre les mains dans le cambouis”

By France 3 Corse avec AFP

External image

“On s’est embourgeoisé, il va falloir mettre les mains dans le cambouis, être plus solidaires”, a déclaré vendredi le nouvel entraîneur du SC Bastia (Ligue 1), François Ciccolini, nommé la veille à la place de Ghislain Printant. France 3 Corse avec AFP Dà leghje :

Source:: François Ciccolini, entraîneur de Bastia : “Il va falloir mettre les mains dans le cambouis”

View On WordPress

Des rappels par millions dans le monde : recherche une voiture fiable désespérément
External image
Les anciennes d’un Salon Rétromobile qui bat son plein  en rient encore. Elles qui se lovaient dans le cambouis et se parfumaient d’effluves d’essence et d’huile ont été toisées par une nouvelle génération à la propreté clinique et à l’insonorisation aboutie. La mécanique s’est asservie à l’électronique, le bleu de travail a cédé sa place à la blouse blanche, la clé de douze à l’ordinateur portable. Pour un monde meilleur, sans défaut ? C’est tout le contraire. Le monde croule sous les rappels techniques et les constructeurs payent la facture.

from Caradisiac.com : toute l'actu auto en continu http://ift.tt/1ofRq0y
Faire passer la mémoire d’un iPhone de 16 à 128 Go ne vous coûtera que… 60$ !

Voilà qui ne devrait pas plaire à Apple. D'habiles bidouilleurs chinois ont publié sur la toile un tutorial détaillant la marche pour faire évoluer la mémoire interne de son iPhone, moyennant une soixantaine de dollars.

Si l'on jette un oeil sur la boutique en ligne d'Apple, on remarquera que 220 euros séparent les versions 16 Go et 128 Go de l'iPhone 6s. Un écart de prix mine de rien considérable, mais qu'il va désormais être possible de réduire grâce à cette astuce dévoilée par une équipe n'ayant pas peur de mettre les mains dans le cambouis.

Pour faire simple, il va être possible de dessouder le composant mémoire de n'importe quel iPhone, pour le remplacer par un autre intégrant 32, 64 ou même 128 Go d'espace de stockage. Une fois installé, le composant se voit injecter iOS, et “roule ma poule”, comme dirait l'autre. Sur le papier, ça semble à la fois simple et bon marché, mais attention : d'une part, une telle manipulation va automatiquement faire sauter la garantie du mobile auprès d'Apple, et c'est sans parler de l'inexistence à l'heure actuelle de retours sur le long terme.

Moins risquée (mais aussi moins pratique, on ne peut pas tout avoir…), l'alternative iBridge de Leef vous permettra également d'étendre la mémoire interne de votre iPhone, moyennant quelques dizaines d'euros.

Retrouvez cet article sur ubergizmo.fr

Une pensée (sincère !) pour ceux qui mettent les mains dans le cambouis du projet de nouveau local. C’est pas simple, alors big up.

À Lille, Les Mains dans le guidon : du nez, du cambouis et des biclous - La Voix du Nord

À Lille, Les Mains dans le guidon : du nez, du cambouis et des biclous – La Voix du Nord

La Voix du Nord
À Lille, Les Mains dans le guidon : du nez, du cambouis et des biclous. Par la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 02/02/2016. PAR ROMAIN MUSART – PHOTO THOMAS LO PRESTI. Réagir. 1partage; Partager · Twitter · Google+ · Envoyer par e-mail.

et plus encore

» Lire la suite…

View On WordPress

Ciccolini : "Bastia s'est embourgeoisé"

“On s'est embourgeoisé”, a déploré le nouvel entraîneur de Bastia (Ligue 1), François Ciccolini, nommé jeudi à la place de Ghislain Printant.

Q: Quel nouveau message devez-vous faire passer?
R: “C'est difficile de redonner une dynamique car moi aussi je suis  responsable de cette situation et du rendement de l'équipe. On va tenter de  donner un souffle nouveau, avec un peu plus de discipline. Ghislain Printant  était un homme avec énormément de qualités mais peut-être trop gentil. Cela ne  veut pas dire que je vais être le méchant du club mais nous avions perdu une  certaine ligne de conduite. On s'est embourgeoisé! On a cru que ça allait être  facile. Il va falloir mettre les mains dans le cambouis, être plus solidaires.  Une situation d'urgence, on y fait face et on la combat. On ne part pas comme  un lâche. Concernant Ghislain, j'ai entendu beaucoup de choses qui m'ont  touché. Des gambettes (croche-pied), je n'en fais à personne. Avec Ghislain  Printant nous nous appelons tous les jours.”
   
Q: L'équipe ne manque-t-elle pas tout simplement de qualité?
R: “Il est évident que notre effectif est moins riche en qualité. Mais il y  a des jeunes qui pointent le bout de leur nez. On va les pousser pour qu'ils  apportent un plus et qu'ils essayent d'intégrer l'équipe. Ils devront apporter  de la fraîcheur et surtout un enthousiasme qu'on a peut-être perdu ces derniers  mois. Les joueurs ont la clef. Il ne faut pas se leurrer (…), dès la première  journée nous étions dans l'urgence. Quand vous jouez le maintien, vous êtes  dans l'urgence de la 1re à la 38e journée.”
   
Q: Votre premier match vous réserve un adversaire fort, samedi (20h00),  Lyon.
R: “Effectivement! Mais on fait quoi? On dit à Lyon qu'il a gagné par  forfait? Bien au contraire! Nous allons nous battre et mettre sur pied une  équipe qui posera le plus de problèmes à cette équipe lyonnaise. Ce (…) Lire la suite sur francetv sport
OM-Lille : L'OM arrache un match nul inespéré contre Lille (1-1)
Sirigu va rester à Paris
L1 : Lille vient à Marseille rempli d'espoir