caissiere

Moi pas avoir beaucoup posté pendant deux mois
Moi avoir travaillé Juillet-Aout au Carrefour Market Ecole Militaire
La meilleure équipe du monde, et de temps en temps les pires clients, ou les plus originaux
Moi avoir pleins d’histoires et de bons souvenirs
Peut être moi faire plus tard gif ou petites BD, peut être, peutêtrepas
Have a great night ya’ crazy fellows !

anonymous asked:

Repose toi bien aujourd'hui et pense aux pauvres caissiers qui bossent samedi, le jour où il y a le plus de clients et de bruits. Passe une bonne journée. -V

Je suis passé au magasin où je bosse ce matin, et y avait pas grand monde. Et puis merde, quand je bosse personne ne pense à moi, alors moi je ne pense à personne. (Sauf à mes pines-co collègues parce que elles, je les aime bien.)

Je reviens de mon premier jour chez Primark, jamais entendu autant de conneries, c’est pas un temple capitaliste c’est le lieu saint de la condescendance et de la stupidité, je n’en peux plus des histoires de réussites extraordinaires de caissiers modèles ayant reçu pleins de “wahou” devenus manager en moins de 6 mois, je ne veux plus jamais vous entendre réciter la vie hors du commun du PDG de primark avec vos têtes d’illuminés, ni m’entendre conter la férocité de la responsable nationale et PLUS JAMAIS JE NE VEUX AVOIR A ECOUTER CETTE BLAGUE BEAUCOUP TROP LONGUE SUR LE CLIENT TOUJOURS BON ET INTELLIGENT,  NE TAPEZ PLUS JAMAIS SUR L’EPAULE DE QUELQU’UN APRES AVOIR DEBITE VOS HISTOIRES MERDIQUES EN LUI DEMANDANT “T’AIME BIEN?” CA N’EST PAS POSSIBLE. STOP LES TÉMOIGNAGES DE CLIENTS TARES, DE BAGARRES, STOP STOP STOP. 

ET CA LA FAUT IL FAUT ARRETER TOUT DE SUITE: 

“Vous savez ce que je dis toujours_ et c’est pas du baratin, je le pense vraiment_ sans vous (nous montre du doigt avec des yeux de bovins) on n’existe pas, les managers, les superviseurs les cadres les ….., le plus important c’est vous” 


ET STOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOP A “POUR CEUX QUI VEULENT ALLER AU PIPIROOM C’EST MAINTENANT”



Jamais été autant motivée pour les études…

Arguendo et mea culpa

Dernier post : 8 juin 2014
Oula.

Je crois que je vous dois quelques explications. Il y a 2 mois, j'ai signé mon CDI à plein temps. Cela ne change pas grand chose en fait, je travaille le même nombre d'heures que depuis un an déjà et pour le même salaire, c'est juste que maintenant, quand je serai en vacances, je serai payée sur une base de plein temps et plus sur ma base de contrat étudiant de 11h. Oui je me suis bien fait baiser pendant plus d'un an ouais, je plussoie. Voilà. Après tout, c'est la dure loi de la jungle, la triste réalité du monde de la grande distribution et du monde du travail en général.

En signant ce contrat, j'ai eu l'impression d'avoir signer la fin de ma vie. Je fais désormais partie de l'équipe de la semaine officiellement. Il a toujours été question de reprendre mes études, mais le simple fait de devoir quitter un job, une situation stable, me fout aujourd'hui les j'tons. Je pensais que c'était une période mais je crois qu'il faut que je me rende à l'évidence, je crois que j'ai atteint mon seuil de tolérance. Alors quand je rentre chez moi, la dernière chose dont j'ai envie de parler ou même de penser, c'est ce boulot, ce magasin, ses patrons et ses clients. Je veux juste que ça me bouffe le moins possible. Je me sens réellement usée.
Honnêtement, je me plie en 4 pour faire mon travail au mieux et cela 6 jours sur 7 et je pense que je m'en sors bien, sincèrement. Beaucoup de clients heureusement le remarquent et me remercient. Mais je sature. Je sature car il y aura toujours CE client qui m'aura très mal parlé, comme à un chien. Qui me pensera bête et qui essayera de me faire croire que je le suis. Cette réflexion presque anodine qui est tellement porteuse de sens. Et qui, à la longue, s'ajoute aux autres. S’agglutine. Se gangrène. Chaque jour. Chaque semaine. Chaque mois. Chaque saison. Chaque année qui passe.

C'est pourquoi ce tumblr, qui initialement et pendant longtemps a eu un effet thérapeutique sur moi, se retrouve aujourd'hui à l'abandon. Je vous le dis le plus sincèrement du monde, j'en suis éminemment désolée. C'est vrai qu'on s'marrait bien ici ! Mais je n'ai plus la joie comme vous le constatez de préparer mes posts, de chercher le gif parfait pour illustrer une situation, en fait je n'ai plus assez de recul pour en rigoler.
C'est pourquoi je préfère vous l'annoncer : l'éphéméride d'une caissière, c'est terminé.
Peut-être que je viendrai déposer un dernier post, quand la page de ma vie de caissière sera tournée.

Pour l'instant, j'ai envie de consacrer mon temps libre à faire des choses que j'aime. J'espère que vous comprendrez.

Je tenais particulièrement à remercier mes collègues sans qui ces 235 posts n'auraient jamais pu exister, pour leur soutien et leur joie de vivre au quotidien ; mais surtout, je tenais à vous remercier vous, ceux qui me lisiez assidûment, m'envoyiez des messages ici ou sur la page facebook. Ça m'émeut grave eh ! Merci. Merci beaucoup.

Gros bécots à vous ! <3