c-underwoods

What's Your Quotation Quotient? #432

Published July 4-5, 2015 at Montereyherald.com/lifestyle (Interactive version)
     1. “Life is a dream for the wise, a game for the fool, a comedy for the rich, a tragedy for the poor.”   A. Warren Buffett B. Sholem Aleichem C. Bernie Sanders   2. “Old age is like an airplane flying in a storm. Once you’re in it there’s nothing you can do.”   A. Golda Meir B. Carrie Underwood C. Abraham Lincoln…

View On WordPress

Si les membres de la FIFA étaient des personnages de House of Cards

Frank Underwood


Frank Underwood est l'incarnation du mal. Derrière l'image d'un homme intègre et respectable, qu'il cultive devant les médias, se cache un homme cynique dont l'ambition n'a d'égal que la cruauté. Son unique désir est de devenir président des États-Unis. Pour atteindre cet objectif, Frank est “ prêt à tout, à accomplir des actes désagréables, mais nécessaires ” : corruptions, manipulations, sexe et mêmes meurtres. La compassion et l'amour du prochain sont deux notions dont il se fout royalement. “Pour ceux qui gravitent au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut pas y avoir de pitié. Que la boucherie commence.” Après deux saisons et quelques macchabées dans son sillage, le voilà boss de la première puissance mondiale. Frank Underwood, c'est Sepp Blatter. Incarnation vivante de ce qu'est la FIFA, le Suisse de 79 ans est passé maître dans l'usage du pouvoir. À la tête d'une organisation aussi puissante qu'un État, Blatter n'a pas été réélu à cinq reprises président en ne serrant que des mains. Des membres de la FIFA ont été épinglés pour des faits de corruption et de détournements de fonds. Blatter, lui, n'a jamais été inquiété. Normal, comme Frank Underwood, il possède des dossiers sur tout le monde et personne n'a osé s'opposer à lui. Mais la routourne a tourné. Un scandale de corruption éclate au sein de la FIFA à cause de la taupe, Chuck Blazer. Blatter, malgré sa réélection, se retrouve dans l'obligation de quitter son poste. La justice américaine et le FBI l'ont désormais dans le collimateur. Le début de la fin pour le parrain du foot mondial.


Doug Stamper


Doug Stamper, c'est le compagnon idéal et impitoyable. Opérant dans l'ombre, il n'hésite pas à manigancer, séduire, menacer. Bref, tout ourdir pour aider son mentor Frank Underwood à conquérir le pouvoir, puis le garder. Prêt à toutes les compromissions, il cache soigneusement son (…) Lire la suite sur sofoot.com