c'est la mienne

J’ai vraiment du mal à m’imaginer vieillir, et à imaginer tous les gens que je connais vieillir. Quand je pense au futur, je m’imagine toujours avec exactement la même tête qu’aujourd’hui, comme mes parents ou mes amis. Quand j’imagine la mort de mes parents, je les vois avec la même tête qu’aujourd’hui, et quand je m’imagine morte sous forme de fantôme ou au paradis (quoi qu’il se passe après la mort), je m’imagine avec exactement la même tête qu’aujourd’hui. Je n’arrive pas à avoir le futur avec une version de nous vieille.

J'suis pas dans la tête des autres tu sais, que vaguement dans la mienne, c'est pas toujours facile de faire la part entre le rêve et la réalité
—  @constellaire
J'ai compris maintenant, mais ce n'est pas de ta faute. C'est moi. Tout est à cause de moi. Ces petites réactions surprises que j'ai eu récemment, ces manques d'attention. J'étais ailleurs, je te l'avoue; mais je crois que tu l'avais déjà remarqué. Mais j'ai compris que le passé refaisait surface même si au fond je ne l'avais pas vraiment enterré, j'ai compris que je ne m'en étais pas vraiment remise et que c'était impossible d'être heureuse tant que je n'avais pas encore résout cette énigme.
Mais ce n'est pas de ta faute.
C'est de la mienne, ça l'a toujours été.
—  lespiquresaines