bleu et vert

VERT \vɛʁ\

.. en langue bretonne, on emploie le même mot pour les verts et les bleus naturels et les bleus artificiels.
glas est ainsi employé pour la verdure, les plantes et les animaux verts, mais également pour le ciel ou la mer ou pour les objets bleus.
on ne fait la distinction entre bleu et vert que pour les objets uniquement, en employant le mot gwer dérivé de vert pour ces derniers.
un crayon sera ainsi gwer s'il est dit vert en français ..

10

Ça fait un moment que je le suis, Marc Martin, sur Tumblr. C'est quand même sublime ce que fait ce jeune australien. Ici, c'est son album Une rivière qui me fait rêver. Avec la petite fille en vadrouille sur sa barque, propulsée depuis sa chambre par l'envie d'explorer le monde. Ces bleus et ces verts… Ils vous emmènent loin.

marcmartin.tumblr.com

Maintenant j'ai un eye liner bleu et un vert je suis au top de ma vie. Et je les ai achetés juste avant qu'on ne me bloque mon compte en banque !! J'adore !! Trop de chance !

Le dos coincé, j'ai rêvé de la fac, je voulais y aller avec une tenue très précise, un short de sport gris, des baskets vertes en daim, un t shirt bleu et un pull vert en velours de la même couleur que les chaussures, c'était nécessaire que je sois habillée comme ça, j'étais beaucoup plus fine qu'en réalité, j'appelais Tiphaine “maman” sans faire exprès, il y avait un garçon qui vendait des glaces qui était amoureux de moi et qui avait quoi, 10 ans peut-être, je faisais beaucoup de vélo, tu étais aussi absent qu'en réalité, moi absente je l'étais encore plus, on vivait dans un noir et blanc sans fort contrastes, il y avait des cascades de chaque côté de la route, j'avais beaucoup de charme, j'étais très seule et ce n'était pas triste

Treize zéro sept

J'ai descendu la rue en trottinant. Je commençais à errer dans les rues, puis j'ai débouché sur une “grande” place.
Je me suis assise sur des escaliers tièdes et rugueux.
Et d'un coup, il y a eu une détonation, puis une seconde et une troisième, et j'ai arrêté de compter. Il y en a eu une infinité.
Ça m'a fait lever les yeux sur un ciel dégagé, noir, enfin non, bleu très foncé, pas tacheté de doré.
En un clignement de cil le ciel a pris l'allure d'une peinture. Une scintillante peinture multicolore.
Scindé entre de grandes traînées d'or et d'argent, et des points bleus, verts, roses et jaunes. Le ciel a paru habillé, revêtu d'une robe de lumières.
C'était un feu d'artifice…. ou des étoiles factices.
Il ne manquait que toi. Toi seul.

Emile Gallé (1846-1904) - La Passiflore, ca 1895

Vase parlant de forme balustre, la panse aplatie sur piédouche en marqueterie de verre bleu, marron-rouge, rose et vert sur fond violacé nuagé blanc à décor de passiflore et de branchages (20 cm)

Porte les vers de Baudelaire extraits du poème « Harmonie du Soir » des Fleurs du Mal :

Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir

Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige

Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir